Ligue 1 recherche champion deux ans de suite

07
octobre
2012

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

Les Montpelliérains, champion de France 2011/2012

Montpellier ne réussira sûrement pas à conserver sa couronne, la faute à un début de championnat plus que délicat. Une manière de perpétuer cette étrange tradition française, depuis 2008, aucun club n’a pas gagner l’Hexagone deux années consécutives depuis 2008. Etonnant quand on sait que Lyon a pu conserver le Grââl sept ans durant. 

2009 : Bordeaux, 2010 : Marseille, 2011 : Lille, 2012 : Montpellier. Non ce n’est pas le palmarès des villes les plus visitées en France (même si cela aurait du sens), mais le palmarès d’une Ligue 1 très indécise depuis l’hégémonie Lyonnaise, de 2001 à 2007. Le trophée du champion s’est bien baladé durant ces quatre années, mais il serait peut-être temps de s’arrêter à un endroit parce qu’il se murmure à la LFP qu’il aurait le mal des transports. Et que M. Thiriez boufferait la moitié de son salaire en essence pour se rendre aux quatre coins de la France. Plus sérieusement, c’est quand même étonnant de voir chaque année une équipe différente gagner. Un syndrome bien Français puisqu’ailleurs en Europe, aucun championnat n’a connu pareille bizzarerie : le Borrussia règne depuis deux ans, Manchester United conserva son titre en 2008 et 2009, le Barça rafla trois fois la mise entre 2008 et 2011 tandis que l’Inter monopolisa la première place entre 2005 et 2010.

A travers ce phénomène, on peut y voir une inquiétante homogénéité dans le championnat de France. Aucune(s) équipe(s) ne domine(nt) outrageusement cette Ligue 1, et contrairement aux pays voisins où le titre n’échappe que rarement aux Puissants, signe d’une faiblesse footballistique et économique. Du coup, tout le monde peut prétendre à l’Hexagone sur une saison. Personne ne l’en empêchera. Comme par exemple Montpellier, titré trois ans après sa remontée en Ligue 1 et qui ne fut pas inquiété malgré l’émergence du PSG version Qatari. Et les investissements du Proche-Orient auront pour but de créer un monopole comme celui de Lyon auparavant. Autant se le dire, on imagine mal le PSG ne pas finir champion. La question qui se pose plutôt concerne le nombre de titres de champion qui s’entasseront du côté du Camp des Loges. L’arrivée des superstars et de l’argent permettra-t-elle au PSG de réaliser la même performance que Lyon, à savoir sept titres, dans les années à venir ? Les paris sont ouverts.

Auteur : Fabien Burgaud

Fabien : motivation le journalisme sportif. Supporter du FCN et amoureux du football.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
Les supporters marseillais au vélodrome
OM-PSG, l’histoire d’un clasico

Dimanche soir, L'olympique de Marseille accueille le Paris Saint Germain pour un match au sommet dans ce championnat. Marseille est...

OM/PSG : combat sur le web
OM/PSG : combat sur le web

3ème volet de l'Observatoire de la Ligue 1 cette semaine avec un peu de retard. Et oui, comme vous avez...

om-psg-ligue-1-clasico
8ème journée de Ligue 1 : les matchs de dimanche (2/2)

Ce dimanche, Bordeaux tentera d’oublier la leçon d’efficacité subie à St James' Park en allant chercher un résultat à Francis...

Fermer