Ligue 1 : la déprime du supporter

08
juillet
2013

Auteur :

Catégorie : Editos / Ligue 1

supporter-foot

Dans son (hypothétique) journal intime, le fan de football délivre ses angoisses quant à l’absence de ballon rond durant deux longs mois. Un désespoir impossible à résoudre, une détresse qu’il tente de noyer en se baladant sur les sites spécialisés transferts par exemple, mais rien n’y fait. La Ligue 1 nous manque. Introspection douloureuse.

Cher journal,

Il fait beau, il fait chaud, on sort les maillots, et pourtant je n’ai pas le cœur à la fête. Non. Je veux tout simplement retrouver mes repères, mes rendez-vous. Ces petits rien qui font des petits touts. Ces habitudes qui rythment ton week-end et qui te font trépigner d’impatience dans le semaine. Je suis comme perdu, je ne me reconnaît plus. Il m’arrive de proposer à mes amis, voire pire à ma copine, de sortir les samedi et dimanche soir. Mais que veux-tu, le temps passe lentement, autant le gaspiller à bon escient et prétendre que l’on est normal, que l’on a une vie sociale. Je me prend aussi à aller à la plage et jouer au foot. Mais mes contrôles approximatifs et ce putain de ballon qui vole au moindre coup de vent alimentent cette mélancolie d’un championnat où tout paraît plus facile. Où les passes vont dans les pieds, où les stades chantent, vibrent, s’émeuvent devant leur équipe. Des ralentis où le cuir vient tutoyer la lucarne dans le plus parfait des tempos. Une sorte de moment de grâce où la précision, la vitesse, la puissance et la délicatesse ne font qu’un.

Tu vois, je m’égare. Je me prend aussi à regarder cette Coupe des Confédérations. D’abord, une bonne grosse Coupe, ça ne passe pas sur TMC bordel. Rien que le nom de la chaîne te décrédibilise la compétition. Enfin bref, voir des équipes nationales, pas toutes au même niveau, (hein Tahïti ?) dans un joyeux bazar, c’est quand même étrange. La Coupe ne fait rêver personne, d’ailleurs qui peut me réciter le palmarès ces dernières années ? Tu vois… Je suis surtout rancunier de ne pas avoir vu l’Equipe de France y participer j’avoue. Les Brésiliens y ont pris un sacré panard et tant mieux pour eux. Mais qu’est ce que tu veux, quand je suis pas content je suis de mauvaise foi, c’est tout.

Du coup je me rabats sur la Coupe du Monde des -20 ans, la France y est. La France n’y est pas ridicule. Mais le sort s’acharne, je ne me passionne pour cette compétition que sur les comptes-rendus L’Equipe et France Football, la loose totale. Faute de retransmissions potables, de liens streaming suffisants, on nous torture, nous éloigne d’une Equipe de France qui gagne. Ce qui est quand même assez couillon quand on sait que TF1 accompagne les Bleus dans chacune de leurs déroutes depuis pas mal de temps. Trop de temps. Même mes visites à la limite du désespoir sur les sites de mercato ne font qu’amplifier ma détresse. Tout le monde se contredit, ok, c’est pas grave, c’est le jeu des rumeurs. Ça fait vendre du papier, ça brasse du vent et alimente nos conversations.

Mais voir les noms s’amonceler, nos fantasmes se décupler… Cet été sera long.

Auteur : Fabien Burgaud

Fabien : motivation le journalisme sportif. Supporter du FCN et amoureux du football.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Editos

Comments are closed.

Plus dans Editos, Ligue 1
Après avoir joué au FC Nantes, au PSG, au LOSC et à Bastia, Mickaël Landreau à décidé de mettre un terme à sa carrière à la fin de la saison 2013-2014.
La der des ders pour Micka

« J’ai décidé de mettre un terme à ma carrière professionnelle à l’issue de cette saison qui sera donc très importante...

velodrome
Si le football m’était conté : L’OM retourne le Vel’

La rubrique «Si le football m’était conté» devrait satisfaire les plus nostalgiques d’entre vous en cette période de rumeurs incessantes...

Juillet rime avec Tour de France et engouement populaire. Retransmissions interminables, des images sublimes, mais on rivalise pas avec la L1. Pas encore.
Pourquoi la L1 est meilleure que le Tour de France

Ça y est, début juillet, nous voilà rentrés dans cette période de l'été où des millions de Français glandouillent devant leur...

Fermer