Liga, 21ème journée : la réaction du Barça ?

26
janvier
2013

Auteur :

Catégorie : Europe

Le FC Barcelone affronte le FC séville dans le cadre de la 15ème journée

Pas de grosse affiche ce week-end en Liga, pour le compte de la 21ème journée. On surveillera bien évidemment la réaction barcelonaise au Camp Nou (face à Osasuna), après le revers des Catalans à la Real Sociedad. Le Real devrait avoir match facile, à Bernabeu, face à Getafe, l’Atlético pourrait être en difficulté à San Mames, une « cathédrale » qui a perdu de sa splendeur, mais où la ferveur basque pourrait dérouter les joueurs de Diego Simeone.

L’Affiche : Athletic Bilbao – Atlético Madrid

Duel d’Athletics ce week-end en terres basques. 14ème, et à portée de fusil de la zone de relégation, les joueurs de Bilbao sont clairement dos au mur et ce n’est pas leur adversaire du week-end qui devrait les remettre en confiance.  Après avoir repris 3 points au Barça, le week-end dernier, les « colchoneros » comptent bien continuer sur leur lancée et engranger une nouvelle victoire à l’extérieur. Si, sur le papier, la comparaison donne un avantage clair aux hommes de Simeone, la ferveur basque, dont ont souffert les Barcelonais à San Sebastian (3 – 2), pourrait être à nouveau un élément fondamental d’une rencontre qui s’annonce compliquée pour les partenaires du jeune Muniain.

À surveiller : FC Barcelone – Osasuna

La terre a tremblé dimanche dernier, quand, au terme d’une rencontre qui n’aurait jamais du leur échapper, les hommes de Vilanova se sont inclinés, face aux joueurs de Philippe Montanier, certes combattants, mais pas réellement « impressionnants ». Face à une autre équipe basque, l’Osasuna Pampelune, les Catalans sont dans l’obligation de réagir, à domicile. Bien que s’étant donné un peu d’air en battant La Corogne, le week-end dernier, les Basques se présenteront au Camp Nou en victimes expiatoires, et pourraient bien faire les frais de la vengeance catalane, à moins que le leader, après son parcours exceptionnel en phase aller, marque franchement le pas, et laisse à nouveau échapper des points, ce qui serait, assurément, l’autre surprise de l’année. Rappelons qu’Osasuna avait ramené 1 point de son déplacement à Bernabeu, plongeant alors les merengues dans le début de leur « crise identitaire ».

Real Madrid – Getafe

La très bonne opération enregistrée par les hommes de José Mourinho face à valence (0 – 5) se doit d’être confirmée au plus vite. Si les merengues ont su faire taire tous les doutes à leur sujet en offrant une première mi-temps de très haut niveau, ils ont semblé ne pas tenir le rythme en seconde période. Certes, leur adversaire du jour, Getafe, 11ème et loin de son niveau du début de saison, ne devrait pas peser bien lourd à Bernabeu. Mais les Madrilènes ont déjà prouvé qu’ils étaient capables du pire (face à Osasuna notamment) et que les oscillations de leurs prestations n’avaient pas d’équivalent en Europe. Après voir infligé l’une des plus lourdes défaites de leur histoire (sur leur terrain) aux valenciens, les partenaires de Karim Benzema devront confirmer sous peine de sombrer, encore, dans une crise sans fin.

Rayo Vallecano – Betis Séville

Le 6ème qui reçoit le 4ème, c’est une belle affiche en Espagne, étonnamment elle n’attire pas les lueurs des médias. Le Betis reste sur un piètre match nul à domicile face à Bilbao (1 – 1), et a vu le Real prendre ses distances (5 points), cassant une dynamique exceptionnelle qui avait porté les Sévillans à une solide 4ème place (qu’ils occupent toujours). À 4 points du Betis, le Rayo réalise l’une de ses meilleures saisons dans l’élite, et confirme les bonnes dispositions montrées lors de la saison passée. Mais le fait est que les banlieusards madrilènes marquent le pas, comme le Betis, Getafe n’a pas pu faire mieux qu’un nul (1 – 1), le week-end dernier face au FC Séville. Actuellement le Rayo (6ème) est plus proche de la 10ème place de Valladolid (3 points) que de la 4ème place du Betis (4 points), une défaite à domicile pourrait le faire plonger dans un ventre mou qu’il serait bien difficile de quitter par la suite. Le Betis, bon 4ème, n’a pas grand-chose à craindre, si ce n’est le retour de Malaga (à 3 points) qui se déplace à Majorque.

La Corogne – Valence

À nouveaux bons derniers, les Galiciens vont devoir faire montre d’une grande volonté pour se sortir d’un possible très mauvais pas. Face à des valencians retrouvés (en exceptant leur première mi-temps calamiteuse face au Real), la tâche paraît bien compliquée. Majorque reçoit Malaga et Osasuna se déplace à Barcelone, tout cela pourrait arranger les joueurs de La Corogne, qui reviendraient sur leurs adversaires en cas de victoire et ne seraient pas plus distancés en cas de défaite. Mais en cas de résultats défavorables, une défaite face à Valence, une victoire de Majorque et de Pampelune, les Galiciens se retrouveraient respectivement à 4 et 5 points de leurs adversaires directs pour le maintien, il faudrait alors regarder du côté du Celta Vigo et de l’Espanyol pour espérer trouver des adversaires pas trop « éloignés ».

Tous les matchs de la 21ème journée de Liga

Celta Vigo – Real Sociedad ( Samedi 26, 16 h )
Levante – Valladolid (Samedi, 18 h)
Saragosse – Espanyol (Samedi, 20 h)
La Corogne – Valence (Samedi, 22 h)
Real Madrid – Getafe (Dimanche 27, 12 h)
Rayo Vallecano – Betis Séville ( Dimanche, 17 h )
FC Barcelone – Osasuna (Dimanche, 19 h)
Majorque – Malaga (Dimanche, 21 h)
Athletic Bilbao – Atlético Madrid (Dimanche, 21 h)
FC Séville – Grenade (Lundi 28, 21 h 30)

Auteur : Damien Jaud

Damien, 31 ans, passionné de foot. Ex-joueur de foot. Fan d'esthétisme plutôt que de puissance. Amoureux du foot.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

Plus dans Europe
Nuri Sahin va revenir avec Dortmund
Bundesliga : Sahin sur le point de refouler les pelouses

À l’occasion des 24, 25 et 26 janvier 2013, se dispute la 19ème journée de Bundelisga, le championnat allemand qui...

Les supporters du club Espagnol d'Elche
Elche donne rendez-vous aux grands d’Espagne

Fondé en 1922, le Elche Futbol Club (renommé Elche Club de Futbol en 1939) n'a jamais réellement brillé en Espagne....

Casillas s'est fracturé la main gauche face à Valence
Main gauche fracturée pour Casillas

Gros coup dur pour le Real Madrid ! L'emblématique gardien espagnol Iker Casillas s'est fracturé la main gauche et sera...

Fermer