Liga : Le Barça revient sur Terre, les madrilènes en profitent !

22
janvier
2013

Auteur :

Catégorie : Europe

le clasico entre barcelone et le real madrid

Coup de tonnerre sur la Liga ce week-end. Pour la première fois de la saison, le Barça s’est incliné (2 – 3) à San Sebastian, face à la Real Sociedad. Une défaite tout aussi surprenante qu’incompréhensible, mais qui fait les affaires des deux clubs madrilènes, le Real et l’Atlético, respectivement vainqueurs à Valence (5 – 0) et de Levante (2 – 0), qui n’en demandaient pas tant.

Le Barça surprenant

Au-delà du score, ce match étonne de par son scénario et part bien des aspects. En effet, après que Messi se soit étonnamment manqué dans son face à face avec le gardien dès la 7è minute, que Pedro et Messi, encore, aient trouvé le poteau, chacun leur tour en quelques minutes, le Barça aurait pu mener facilement 5 à 0 au bout d’une demi-heure de jeu. Un match contrôlé, un match facile ? C’est ce que tout le monde semble alors croire sauf Gerard Piqué et M. Undiano Mallenco, arbitre du match. Dire que le défenseur catalan est passé à côté de son match, un doux euphémisme, dire qu’il est responsable sur la réduction du score basque en est un autre et dire que ses deux cartons jaunes sont stupides en est un dernier. Mais que s’est-il passé dans la tête du Barcelonais ? Pourquoi empêcher volontairement l’adversaire de jouer un coup-franc rapide pratiquement sur la ligne médiane, juste sous les yeux de l’arbitre ? La sanction était évidente ! Il n’aura fallu qu’une faute quelconque, comme il y en eut des dizaines pendant ce match, pour décider M. Undiano Mallenco à sortir le second jaune, dans l’incompréhension totale, puisqu’aucun des Basques n’avait, à ce moment du match été averti, malgré des fautes assez grossières sur Messi ou Iniesta. Bref, un brin de malchance (deux poteaux), un joueur étonnamment décidé à se faire exclure, un arbitre décidé à se “faire le Barça “, une seconde mi-temps quelconque, le cocktail idéal pour que LA surprise ait lieu, le Barça s’incline 3 -2, à la 93ème minute pour le compte du… premier match de la phase retour. Il était écrit que le Barça réaliserait une phase aller d’exception, mais chuterait dès le premier match de la phase retour, Anoeta ou la terre maudite des Catalans à encore frappé.

Le Real et l’Atlético en profitent

Décevants depuis le début de la saison, et encore plus depuis quelques semaines, remué par Valence à Bernabeau en Coupe du Roy, on imaginait les merengues en difficulté du côté de mestalla. Là encore une seule mi-temps sera jouée par Valence, la seconde. Le temps pour les Madrilènes de marquer 5 buts ! Au plus bas de sa saison, dans l’enceinte de l’équipe la plus en forme du moment, le Real inscrit 5 buts en jouant bien, mais face à une opposition triste et largement décevante. Un succès qui ramène les Madrilènes à 15 points du Barça et qui rassurera sans doute les supporters du Real à l’aube de la phase retour. De son côté l’Atlético a déroulé son jeu face à Levante, qui ne fait plus peur. Si Falcao est resté muet, Adrian et Koke se sont chargés d’inscrire les deux buts qui suffiront aux Madrilènes pour revenir à ” seulement ” 8 longueurs du Barça, et d’éviter un retour du Réal. L’Atlético est sur de son jeu et le prouve tous les week-ends, il faudra être très forts pour aller les chercher à la seconde place du classement.

Statu Quo chez les poursuivants

Si les deux clubs madrilènes semblent être les grands gagnants du week-end, en reprenant 3 points au Barça mais aussi, et surtout, en prenant leurs distances sur leurs adversaires dans la course aux places européennes. Ni le Bétis, ni Malaga, ni le Rayo Vallecano, ni Valence, ni Levante ne se sont imposés… Autant dire que le statuquo est à l’ordre du jour dans la première partie de classement, le Bétis et Malaga ayant réalisé des nuls, tandis que Valence, Levante et le Rayo s’inclinait. La Real Sociedad fait, du coup, l’excellente opération de la journée en revenant à 3 unités de Malaga, 5ème. Dans le bas du classement, Osasuna et l’Espanyol, respectivement vainqueurs de La Corogne et de Majorque réalisent les très bonnes opérations du week-end, l’Espanyol prend un peut d’air tandis que Pampelune laisse la dernière place à La Corogne et s’installe à la 18ème place, profitant de sa victoire sur les Galiciens et du faux-pas de Majorque (face à l’Espanyol). Osasuna n’est plus qu’à une longueur du Celta Vigo (19 points). La course au maintien reste passionnante.

Auteur : Damien Jaud

Damien, 31 ans, passionné de foot. Ex-joueur de foot. Fan d'esthétisme plutôt que de puissance. Amoureux du foot.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

Plus dans Europe
Manchester a été tenu en échec sur la pelouse de Tottenham
Premier League : Coup d’arrêt pour United !

Ce week-end c’était la 23ème journée de Premier League en Angleterre avec notamment deux chocs entre Chelsea et Arsenal et...

Pogba permet à la juventus de continuer son incroyable série de victoires
Série A : La “Juve” repart, Naples cale

21ème journée de série A ce week-end et gros coup de la Juventus qui, portée par un énorme Pogba, reprend...

Le Bayern Munich toujours intouchable en bundesliga
Bayern, Bayer et Dortmund, tiercé gagnant…

Ce week-end, la Bundesliga a repris ses droits à l’occasion de la 18ème journée. Le Bayern, le Bayer et le...

Fermer