L’histoire se répète pour Nantes

17
décembre
2011

Auteur :

Catégorie : Ligue 2

L'histoire se répète pour le FC Nantes

Hier, c’était la 17ème journée de Ligue 2. Nantes recevait Laval à La Beaujoire. Après une défaite dure à avaler à Reims en championnat et une élimination résultant “de la faute professionnelle des joueurs” dixit le président Kita, on espérait voir une victoire nantaise.

Mais c’est une nouvelle défaite qui refait plonger le FC Nantes dans le ventre mou de la Ligue 2

FC Nantes, pour le meilleur et pour le pire

C’est une longue histoire qui se répète pour les canaris. Cela fait déjà 3 ans que le FC Nantes se morfond dans l’anti-chambre du football français. Capable du meilleur comme des belles victoires cette année à Metz ou contre Monaco, les canaris se relâchent comme par exemple en Coupe de France contre le TA Rennes, ou comme hier contre  Laval. Hier, les 3 buts viennent suite à des coups de pied arrêté. Des sautes de concentration dans un match qui ne pardonnent pas …

Et c’est ce qui fait principalement défaut à Nantes depuis 3 ans : des manquements défensifs, des matchs où les joueurs passent au travers, la régularité. Dans une Ligue 2 homogène, cela peut faire de gros dégâts. On peut très vite basculer dans la lutte pour la montée à la lutte pour le maintien. Demander à des clubs comme Strasbourg, Grenoble, Monaco

Et c’est peut-être ce qui se profile pour cette année après ces deux défaites contre Reims et Laval !

Kita va-t-il être patient ?

On connaît le président Kita très rapide dans ses prises de décision ou très direct dans ses prises de parole, n’hésitant même pas à se promouvoir entraîneur quand la situation n’était vraiment pas bonne il y a deux ans. Les entraîneurs se sont succédés depuis qu’il est le président de Nantes :  Michel Der Zakarian (2007-2008), Elie Baup (2008-2009), Gernot Rohr (2009), Jean-Marc Furlan (2009-2010), Baptiste Gentili (2010-2011), Philippe Anziani (2011) et désormais Landry Chauvin arrivé en début de saison.

Rares sont les entraîneurs comme Landry Chauvin, formateur dans l’âme à la manière d’un Guy Lacombe. Cet entraîneur est une vraie chance pour le FC Nantes, et on espère tous qu’il restera le plus longtemps possible … Malheureusement, les 3 défaites consécutives fragilisent son statut. Le président Kita a semblé depuis le début de l’année être en concordance avec son entraîneur (et c’est déjà pas une mince affaire), la place de la formation se fait de plus en plus grandes (Sasso, Veretout, Trébel, Lee, …) et cette année est une année de transition. La montée n’est pas un objectif …

Tout le monde voit en Nantes le grand club déchu qui va remonter vite, mais la Ligue 2 est un championnat homogène où la régularité d’un club fait souvent la différence. Il va falloir apprendre à être patient … que ce soit président, joueurs et supporters.

Auteur : Germain Butrot

Passionné par tout ce qui touche au football depuis son plus jeune âge, supporter ardu du beau jeu et du 4-3-3.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 2

Plus dans Ligue 2
Scène de joie à La Beaujoire
Un parfum de Ligue 1

Lundi Soir, pour le compte de la 13ème journée, le FC Nantes accueillait le RC Lens à La Beaujoire. Un...

Fermer