L’histoire est en route

23
juin
2012

Auteur :

Catégorie : Équipe de France / Euro 2016

L’Équipe de France rencontrait l’Espagne dans un quart de finale alléchant. Les Espagnols étaient les grands favoris, mais la France a gagné 2-0 dans un match parfait.

Rencontrer l’Espagne, le jour de l’anniversaire de Zinédine Zidane, ne peut être considéré comme un hasard. Ce sont ces mêmes espagnols qui ont voulu mettre fin à la carrière de notre Zizou national en 2006. Alors que les supporters Français ont été très discrets depuis le début de l’Euro 2012 en Ukraine, ils sont plus de 20000 supporters à avoir fait le déplacement pour voir gagner “nos” bleus. Même le président François Hollande a trouvé le temps de venir entre deux meetings, tout un symbole.

Le début de match est à l’inititiative des espagnols avec une très grande possession. Mais les français tiennent derrière avec notamment Alou Diarra qui pose beaucoup de problème au trident de Barcelone (Busquets – Xavi – Iniesta). Koscielny est aussi impérial derrière, preuve que l’absence de Philippe Méxes est un mal pour un bien.

À la 30ème minute, sur une perte de balle de Torres au milieu de terrain, Cabaye lance parfaitement Jérémy Menez dans le dos d’Arbeloa. Le parisien dribble tranquillement Casillas avant de marquer. Incroyable, la France marque et mène 1-0 au tableau d’affichage, grâce à un but qui est une simple copie conforme de celui de Ribéry en 2006 contre l’Espagne.

Les supporters français exultent et la belle histoire de l’Équipe de France prend forme. Durant tout le match, avec beaucoup de maîtrise, les français ont su couper toutes les actions espagnoles. Incapables d’inquiéter Hugo Lloris avec des actions dangereuses, les Espagnols capitulent.

À la fin du match, l’Équipe de France obtient un bon coup-franc aux 20 mètres. Samir Nasri, rentré quelques minutes plus tôt sur la terrain s’en charge. Très bien tiré, son coup-franc finit au fond des filets espagnols. 2-0 pour la France, la messe est dite. Samir Nasri, très affecté par les nombreuses critiques après le match contre la Suède, soulève son maillot pour montrer un message. “Why always me ?” est marqué sur son t-shirt, emprunté quelques jours plus tôt à Mario Ballotelli. Détonnant.

L’Équipe de France se qualifie pour les 1/2 finale contre le Portugal. L’histoire se répète après l’Euro 2000. L’Espagne en 1/4, le Portugal en 1/2 et pourquoi pas les italiens en finale. L’histoire est en route et les français reprennent espoir après 6 ans de disette sur le plan international.

Écrit comme le scénario idéal, nous espérons tous voir une fin aussi magique. Réponse ce soir vers 23h pour connaître la “vraie” histoire …

Dans le même thème :

Mon France – Espagne

Auteur : Germain Butrot

Passionné par tout ce qui touche au football depuis son plus jeune âge, supporter ardu du beau jeu et du 4-3-3.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Équipe de France

Plus dans Équipe de France, Euro 2016
À la bonne époque de 1984
Mon France-Espagne

L'Espagne et la France, c'est une longue et intense histoire de rivalité, de duels. Au football, cette relation est exacerbée...

grece-allemagne-euro
L’Allemagne taille patron

Au terme d'un match intensif, les Allemands sortent les Grecs de l'Euro 2012 (4 buts à 2). Ils retrouveront le...

cristiano_ronaldo_portugal
Portugal, Quart de finale : « Check »

Début du second tour à Varsovie pour les premiers quarts de finale de cet Euro 2012. La République Tchèque comme...

Fermer