Les fleurs de Diana Al Shammari

15
avril
2018

Auteur :

Catégorie : Interviews

diana-al-shammari

Le football est une source d’inspiration sans limite. Il semble que Diana Al Shammari s’est laissée séduire par celle-ci. Originaire d’Irak, Diana et sa famille ont fui la guerre et les tensions politiques. Après un passage en Égypte, Diana vit aujourd’hui dans la Cité des Anges en Californie. Si sa passion pour le football est née dès son enfance, elle s’est surprise à développer une âme d’artiste en agrémentant les maillots de football de fleurs et autres végétaux. Actuellement étudiante en journalisme et communication, elle s’éprend aujourd’hui à rêver d’une carrière dans les médias footballistique.

Comment ta passion pour le football est-elle née?

Mon amour pour le football a commencé dès mon plus jeune âge. Je me souviens avoir vu mon père et mon frère regarder des matchs de football, alors je les ai rejoints et l’Histoire a fait le reste. Le football est devenu pour moi une forme d’évasion de l’incertitude et de la guerre. Cela m’a donné une joie immense alors je lui dois beaucoup. Cette passion pour le ballon rond également suscité beaucoup de critiques de la part de ma famille parce que j’étais une fille folle de football et que, pour eux, le football n’était pas féminin et les filles ne devaient pas s’y immerger. Heureusement mes parents et le reste de ma famille se sont habitués à ce que je sois obsédée par le football et ça ne les dérange plus du tout maintenant.

Pourquoi as-tu choisi la fleur comme sujet principal de ton travail?

D’une certaine manière, je voulais combiner le masculin avec le féminin. Les maillots de foot sont presque toujours associés à la masculinité et à la virilité, j’ai donc voulu leur donner une touche féminine. Les fleurs symbolisent la beauté et l’élégance et je les ai trouvées comme le meilleur complément du maillot de football. Opposées mais complémentaire.

La fleur possède un symbolisme fort, cela faisait parti de ta réflexion en l’associant au football?

Oui, exactement. Les fleurs sont une source constante d’inspiration pour moi parce que les fleurs sont un symbole de beauté et de force. Elles peuvent toujours grandir et s’épanouir dans les environnements les plus difficiles.

Quel relation as-tu avec la maillot de football?

Les maillots de football sont emblématiques et portent beaucoup de symbolisme et de signification pour les fans de football du monde entier. C’est une façon de marquer son identité et d’identifier les autres fans de football. C’est ainsi que nous pouvons nous rapporter à notre footballeur, club ou équipe nationale préféré.

 

manchester-city-fleurs

 

Quel futur vois-tu pour ton projet ?

Honnêtement, je n’en ai aucune idée. C’est excitant mais aussi terrifiant. J’aimerais créer mes propres maillots de football avec des motifs floraux dans le futur. Cela est un de mes rêves depuis que je suis enfant. Quel que soit le résultat, j’espère que j’ai inspiré les gens à sortir des sentiers battus et à associer leurs maillots de football avec des choses auxquelles ils n’auraient pas forcément pensé par le passé. Cela me rend toujours heureuse quand je reçois beaucoup de commentaires sur mes créations. C’est quelque chose que je me suis abstenu de faire pendant un certain temps parce que je pensais que le résultat serait affreux et que les gens détesteraient ça. Le résultat étant à l’opposé de cela je suis heureuse d’avoir saisi l’occasion.

Tu as stoppé ton travail autour de ta chaîne Youtube, tu n’es plus intéressé par le support vidéo pour discuter du football ?

J’ai arrêté parce que ça me prenait beaucoup de temps. J’aime toujours parler de football face caméra et je le fais souvent sur mes story Instagram mais je n’ai tout simplement pas le temps d’écrire, d’enregistrer et d’éditer des vidéos dans un format plus long pour le moment. Quand j’aurai plus de temps, je reviendrai à faire plus de vidéos sur le football.

La femme a toujours du mal à exister dans les débats qui concernent le football, qu’en penses-tu ?

Malheureusement, c’est tout à fait vrai … en 2018. Nous avons parcouru un long chemin en terme d’intégration et le fait d’être réellement considérées comme de réelles fans de football est en soit un premier pas mais nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir. Le football est encore un sport imparfait en termes de sexisme, de racisme, d’homophobie … C’est un domaine à prédominance masculine dans lequel je prévois de travailler et je sais que cela peut être très difficile. Cependant les temps changent et de plus en plus de femmes sont dans le football et y ont trouvé une voix. Je suis heureuse d’être parmi elles et j’espère que le changement va continuer à s’opérer.

Comment vis-tu le football aux États-Unis ?

Je suis très obsédé par le football européen alors je ne suis pas une équipe spécifique en la MLS. J’aime regarder plusieurs équipes pour leurs joueurs talentueux ou leur soutien aux fans. La MLS a la capacité de concurrencer le football européen à l’avenir, il n’y a aucun doute à ce sujet. Mais aujourd’hui quand vous regardez le football européen chaque ligue a les meilleurs joueurs, l’atmosphère y est incroyable, les managers talentueux et la concurrence féroce. Et jusqu’à ce que la MLS puisse également promouvoir ces qualités, les fans préféreront toujours le football européen à la MLS.

 

Merci à Diana Al Shammari pour sa gentillesse et sa disponibilité. Pour suivre l’actualité de ses créations ça se passe sur Twitter ou bien sur Instagram.

Auteur : Leo Dellier

La passion a débuté au stade Léon Bollée, elle demeure intacte aujourd'hui.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Interviews

Plus dans Interviews
Corentin-Pucel-et-Rothen
[Interview] A la rencontre de … Corentin Pucel, mythique auditeur de l’After Foot (RMC)

Bonjour Corentin, peux tu te présenter ? Corentin, j'ai 21 ans, j'habite au Mans, je suis passionné de foot depuis...

jordan-galtier
[Interview] A la rencontre de … Jordan Galtier, profession : entraîneur

Après une courte carrière de joueur, Jordan Galtier (fils de Christophe Galtier) est désormais entraîneur en N3 au club de Lège-Cap-Ferret. Son...

Ultramarine
Ligue/Ultras : interview d’un membre des Ultras bordelais

Il y a trois semaines, le combat opposant la Ligue de Football Professionnel (LFP) aux associations de supporters a pris...

Fermer