Les Bleuettes championnes d’Europe !

01
septembre
2013

Auteur :

Catégorie : Equipe de France Féminine / Euro 2013 féminin

Les garçons avaient échoués en finale, les filles elles, sont devenues championnes d'Europe des u19 en venant à bout de l'Angleterre en finale de l'Euro2013

Décidément, cet été est définitivement Bleu. Sur la pelouse du Parc Y Scarlets de Llanelli (Pays de Galles), la sélection française s’est imposée au terme d’une prolongation épique en finale de l’Euro 2013 des U-19 féminines, 2 à 0 contre l’Angleterre. L’équipe de France féminine semble avoir de beau jour devant elle !

Il y aura eu 2003, puis 2010. Maintenant, on pourra rajouter 2013. Le «Swansea city gang», nom que ce se sont attribué les françaises entre elles pour cette aventure au championnat d’Europe du fait de leur résidence hôtelière située à Swansea, nous aura fait vivre toutes les émotions au cours de cette finale face à la sélection de Mo Marley.

Les forces en présence

Car c’est une véritable forteresse qui s’opposait aux Bleuettes hier sur la pelouse de Llanelli. Sans le moindre but concédé durant cet Euro, ces Anglaises restaient les seules à avoir tenu en échec l’équipe française, 0 à 0, lors du match de poule, se payant même le luxe de leur chiper la 1ère place du groupe. On peut y voir le résultat de la formation britannique qui a beaucoup été investie ces dernières années, à l’image de filles comme Bethany Mead, Nikita Parris, Jessica Sigsworth ou Kathy Zelem qui auront, toutes, causé quelques soucis à nos françaises. Leur coach les trouve même «incassables» et «capables de tout».

Pour Gilles Eyquem, le sélectionneur français, les filles ont, elles aussi, toutes leurs chances. Il ne cache d’ailleurs pas le plaisir qu’il a eu d’accompagner ce groupe depuis plusieurs mois : «J’ai un groupe très agréable à mener, des filles très réceptives, très compétitives, ça c’est fabuleux.»

Des françaises contre un mur

Remplaçantes en début de rencontre lors des demi-finales, Claire Lavogez et Kadi Diani sont cette fois titularisées. En revanche, la team française doit se passer de leur habituelle capitaine, Griedge M’Bock, suspendue suite à son expulsion – ô combien sévère si l’on se réfère aux images – contre les Allemandes.

Les garçons avaient échoués en finale, les filles elles, sont devenues championnes d'Europe des u19 en venant à bout de l'Angleterre en finale de l'Euro2013Les débats sont peu à peu dominés par les Bleuettes en termes de possession du ballon, de construction du jeu durant la première période.

La première vraie opportunité a été l’œuvre de Sandie Toletti, déjà capitaine des U-17 championnes du monde à Bakou. Servie dans la profondeur par Clarisse Le Bihan, elle se retrouve en face à face avec la gardienne anglaise Elizabeth Durack et décoche un tir visant la lucarne opposée qu’anticipe parfaitement la portière. Immédiatement, Bethany Mead donne une sacrée frayeur au camp tricolore qui s’en est remis à la parade de la gardienne montpelliéraine Solène Durand. D’ailleurs, fait étonnant, il se dit que le MHSC a demandé le report de sa rencontre de D1 féminine du fait de son absence pour disputer cet Euro.

Juste avant la pause, les françaises mettent une très forte pression sur le but britannique. Mais ni Le Bihan, ni Toletti, ne parviennent à trouver la faille : en face, c’est the wall! La mi-temps est atteinte sur le score de 0-0 sur un air Pink-Floydien.

Et ce sera la même chose pour la seconde période. Avec les rôles quasiment inversés. Peu à peu, notre sélection a semblé donner des signes de fatigue après cette longue campagne de compétition. Les Bleuettes, émoussées, ne trouvaient plus les jambes pour apporter le danger dans les 20 mètres anglais. La possession du ballon devenue britannique paraissait anesthésier les filles d’habitude si enthousiastes tant dans l’effort que dans le jeu offensif. Et inlassablement, le danger revenait sur les cages de la défense française à l’occasion de coups de pied arrêtés habilement frappés. Le point fort des anglaises. Il aura fallu attendre une interception et une offensive déterminée d’Aurélie Gagnet à la 85ème pour remonter le bloc des milieux et décaler «Faufau» (Faustine Robert, néo-guingampaise), telle qu’elle est surnommée par ses copines, entrée en jeu peu auparavant à la place de Lavogez, afin que la machine se relance. Un corner est obtenu et la tête d’Aissatou Tounkara ne trouve pas d’issue salvatrice.

A la fin du temps réglementaire, le même score vierge empêche de départager les deux équipes. Les Bleuettes ne se procurent quasiment plus d’occasion. On commence à craindre la suite des évènements…

L’ascenseur émotionnel, c’est par là…

Contre toute attente, chaque fois que cette équipe se retrouve au pied du mur, presque en proie au doute, devant essuyer les trajectoires vicieux de centres ou de tirs anglais dans l’espoir qu’ils n’aboutissent pas dans leurs propres filets,  les filles montrent un tout autre visage. Redevenues conquérantes, reprenant la domination du cuir, privant celui-ci des épineux pieds de la Rose, Sandie Toletti reprend un centre sur corner d’une tête piquée surprenant Aoife Mannion. La jeune défenseur, aussi rousse qu’Hermione Granger de la saga Harry Potter, dévie le ballon dans ses propres buts ! Ouverture du score pour les Bleuettes ! Incroyable ! (1-0, 95ème)

Les garçons avaient échoués en finale, les filles elles, sont devenues championnes d'Europe des u19 en venant à bout de l'Angleterre en finale de l'Euro2013Deux minutes plus tard, Léa Declercq s’arrache les cheveux d’avoir raté son face à face avec Durack, les filles avaient l’occasion de prendre le large…jusqu’à ce qu’elle dépose un centre millimétré sur la tête de Toletti qui dévie sur celle d’Aminata Diallo. Transfuge du club de Claix (Drôme), la nouvelle joueuse que vous pourrez voir évoluer en D1 féminine à Arras cette saison, insatiable ratisseuse du milieu de terrain, s’envole pour propulser le cuir dans les cages anglaises à la 113ème minute de jeu ! 2 à 0, l’exploit est en vue !

Les françaises remportent finalement cet Euro 2013 au terme d’une prolongation épique. On ne peut guère bouder le plaisir de voir le foot féminin français se porter si bien, et surtout porter si haut les valeurs du collectif, chacune travaillant pour l’autre, dans l’abnégation, la solidarité et la ténacité. Monsieur le sélectionneur, Monsieur Eyquem, si votre nom se rapporte à celui d’un célèbre château du bordelais au vin si fin, votre millésime 2013 devrait, on l’espère, atteindre son apogée dans quelques années avec une Equipe de France Féminine talentueuse et conquérante. Mais à l’heure qu’il est, remercions-les, remercions nos Bleuettes pour ce grand succès !

Auteur : Kévin Boucard

Travailleur social et médiateur familial, APP me permet de renouer avec ma passion la plus ancienne: décortiquer et partager toute l'actu du foot ! C'est une "addiction" qui m'a frappé dès mes 10 ans !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Equipe de France Féminine

Comments are closed.

Plus dans Equipe de France Féminine, Euro 2013 féminin
Face à l'Allemagne en demi-finale de l'Euro, l'équipe de France u19 féminine s'est qualifiée pour la finale et affrontera l'Angleterre samedi prochain
Euro 2013 U19F : Les Bleuettes arrachent leur place pour la finale !

Hier, se disputaient les demi-finales de l’Euro 2013 féminin de la catégorie moins de 19 ans. APP suit leur aventure...

bleuettes-u19
Euro 2013 U19F : La France en demi-finale !

Un succès suffisait pour assurer aux Bleuettes de poursuivre leur aventure à l’Euro au Pays de Galles. Et il est...

Après avoir concédé le nul face à l'Angleterre, les u19 de l'équipe de France féminine se sont imposées 3-1 face au Danemark dans l'Euro 2013
Euro 2013 U19F : Les jeunes Françaises sur la bonne voie !

Après avoir dû se contenter d’un résultat nul (0-0) face à l’Angleterre ce lundi, les Bleuettes ont su dépasser, jeudi,...

Fermer