Le PSG peut il laisser filer le titre?

09
avril
2013

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

Indice UEFA : le PSG premier

Le début de saison est déjà bien loin, le temps de la concurrence s’est vite dissipé. Les Parisiens sont actuellement sur un nuage, et il paraît aujourd’hui très difficile, voir impossible de les faire redescendre.

La suprématie a mis son temps à pointer le bout de son nez, elle est aujourd’hui presque irrémédiable. Et si le club de la capitale a trouvé la clé du succès depuis la mi-saison environ, c’est aujourd’hui un contrôle total qu’il est en train d’imposer à la ligue 1. Vainement critiqué au début de l’exercice 2012-2013, plus rien ne semble pouvoir être remis en cause, les coéquipiers de Jallet fonçant à grandes enjambés vers le Graal.

La ligue des champions, moteur?

Et la transcendance actuelle s’explique probablement par le facteur européen.

Loin des clichés du faible niveau du championnat Français les obligeant presque à dominer légitimement le championnat, le PSG a su faire de la ligue des champions un atout. Voilà maintenant deux années que les Qataris contrôlent le club et celui-ci, parti de zéro, se retrouve en quart de finale de la ligue des champions face à Barcelone, se payant même le luxe de croire à une possible qualification qu’il faudra acquérir au camp Nou et ça, c’est déjà une victoire. Après s’être doté d’une équipe XXL avec Ibrahimovic, Silva et compagnie, le club a su faire ce que Manchester City, dans la même configuration, semble avoir du mal à réaliser: fonder et forger un collectif. En témoigne aujourd’hui l’acclimatation parfaite de Lavezzi, après un timide début de saison. Le Hollandais Van Der View semble lui aussi prendre le même chemin que son homologue Argentin. Car si le club Mancunien a su dominer son championnat l’an passé au terme de l’ultime minute de l’ultime journée, il a en revanche du mal quand il s’agit de se mesurer à d’autres styles de jeu Européen, et n’a pour l’instant, après deux participations, pas réussi a franchir les phases de poules de la C1. Ce qu’a accompli dès sa première année le PSG. Et c’est peut-être cela qui forme les grands clubs, cette capacité à s’adapter à tout type d’adversaire qui se dresse en face.

Certains veulent encore y croire

Mais ne mettons pas la charrue avant les bœufs. Il reste encore 7 journées, donc 21 points à prendre et le calcul est simple : Paris peut encore être rattrapé. Du moins, c’est ce que veulent encore prétendre les formations du peloton de chasse, ceux qui tenaient le même discours en début de saison : Paris sera champion, incontestablement. Et c’est d’ailleurs cette éphémère domination pendant les premiers mois du championnat qui poussent encore les entraîneurs à conserver le PSG dans leur viseur. Avec 7 points d’avance sur le dauphin Marseillais, les Parisiens peuvent être mathématiquement champions à l’issue de la 34ème journée. Sauf que Lyon, Marseille et consorts assurent et prétextent une chose: le football n’est pas une science exacte. Ça se saurait.

Auteur : Romain Dohen

L'important, quoiqu'on en dise, c'est les trois points.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Comments are closed.

Plus dans Ligue 1
Landry Chauvin limogé
Chauvin chavire à Brest

Nous venons de l’apprendre dans le courant de l’après-midi. C’était imminent, mais cette fois les crêpes suzette ont flambé pour...

Zlatan a inscrit 4 buts face à l'Angleterre
Interview Zlatan Ibrahimovic : “Jouer à Nantes un jour”

C'est avec son co-équipier Sylvain Armand que nous avons eu la chance de rencontrer le géant Suédois du Paris Saint-Germain,...

evian-khlifa
Un week-end en Ligue 1 (28/38): « ça swing en bas »

Dernière ligne droite de cette Ligue 1 où il ne reste plus que 10 petits matchs au vingt clubs de...

Fermer