Le PSG dans l’impasse

18
décembre
2016

Auteur :

Catégorie : Editos / Ligue 1

guingamp-psg

Avec une nouvelle défaite face à Guimgamp, le PSG qui a livré une prestation médiocre entre dans une période délicate de son développement. Alors qu’Emery apparaît comme le bouc émissaire parfait, le malaise semble plus profond.

Le projet qatari semblait rentrer dans une nouvelle dimension en plaçant Unai Emery sur le banc du PSG. En grand danger aujourd’hui, le coach espagnol, abandonné par son président, paraît seul face à son vestiaire. Depuis le départ d’Ibrahimovic au mercato estival le vestiaire semble s’être disloqué de façon à ce que des groupes refassent leur apparition comme sous l’ère Ancelotti. De plus l’arrivée de Ben Arfa en pseudo méga-star n’a plu à personne dans un vestiaire où la bataille des ego fait rage. Il y avait un rapport de dominance l’année dernière dans le vestiaire qui aidait à maintenir le groupe uni puisque ceux qui ne se mettaient pas au diapason du géant suédois étaient directement mis de côté. Le départ d’Ibrahimovic a fait finalement plus de mal qu’on ne le pensait au PSG. Cependant il était nécessaire de passer la page Zlatan pour espérer évoluer dans d’autres sphères et ne pas se laisser distancer par les mastodontes européens.

Une pseudo-institution

On a cru que le PSG post-Zlatan se confronterait à un problème d’ordre conjoncturel mais il a finalement mis à la lumière du jour un problème structurel du club. En effet, sans véritable directeur sportif depuis le départ de Leonardo, le PSG souffre avec une succession de mercato ratés. Nasser Al-Khelaïfi a sans doute été vu plus beau qu’il ne l’est dans sa capacité a organisé un club du standing qu’il voudrait que soit son PSG. Alors qu’on se demande encore à quoi sert Patrick Kluivert, la souplesse dont à fait preuve la direction parisienne dans le dossier Serge Aurier et son incapacité à gérer le contrat de Laurent Blanc sont autant d’exemples qui montrent un réel problème sur ces derniers mois où elle était attendu pour prendre des décisions fortes dans le but d’amener son PSG dans une catégorie supérieur de club.

Unaï Emery ne s’attendait certainement pas à se retrouver dans une telle situation lorsque Paris l’a approché. Alors que les listes de remplaçants fleurissent déjà dans les quotidiens sportifs, Emery aurait peut être intérêt à partir de lui même afin de s’éloigner de toute cette pagaille. Le soucis c’est qu’il faudra attendre qu’il gagne à nouveau trois Europa League dans un autre club pour comprendre que ce n’est pas lui le problème au PSG.

 

Crédits Photo: Le Parisien

Auteur : Leo Dellier

La passion a débuté au stade Léon Bollée, elle demeure intacte aujourd'hui.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Editos

Plus dans Editos, Ligue 1
lucho
Laissez Lucho en dehors de tout ça

Vous avez évidemment entendu parler de l’enquête des Football Leaks ces derniers jours. Si ce n’est pas le cas, c’est...

allan-saint-maximin
Saint-Maximin : futur talent monégasque ?

A la veille de la dix-huitième journée de Ligue 1, Saint Maximin poursuit sa progression sans faire de bruit. A...

netuezpaslefoot-hastag-lfp
#NeTuezPasLeFoot : Quand la LFP accuse les supporters de son propre crime

Une semaine après les jets de pétard qui ont visé Anthony Lopes lors de Metz - Lyon, la Ligue s’est...

Fermer