Le Portugal au bout du suspens

13
juin
2012

Auteur :

Catégorie : Euro 2016

cristiano_ronaldo_joueur_clé_portugal

En fin d’après-midi se déroulait le premier match de la deuxième journée du groupe de la mort (Groupe B). Ce match opposait le Danemark face au Portugal, un match alléchant et à enjeu.

Ce match était pour le Danemark l’occasion de confirmer sa victoire surprise et d’assurer presque une qualification en quart de finale. Pour le Portugal, c’était l’occasion de rebondir après la défaite morose face à l’Allemagne. Comme les Pays-Bas, les lusitaniens sont au pied du mur et doivent absolument s’imposer. Concernant les feuilles de match, l’entraîneur danois a reconduit la même équipe que celle victorieuse des Pays-Bas, on ne change pas une équipe qui gagne …

De même pour le Portugal, la confiance est accordée aux joueurs et le onze de départ est identique. Peut-être l’occasion pour Cristiano Ronaldo de montrer l’étendu de son talent en équipe nationale … À noter qu’il a marqué lors des deux dernières rencontres jouées face au Danemark.

A 18 heures précises, Monsieur THOMPSON, l’arbitre de la rencontre lançait la partie dans l’ LVIV ARENA pleine à craquer.

Dès le début de la partie, le match est débridé, chaque équipe obtient plusieurs corners de parts et d’autres. À la 15ème minute, coup dur pour les danois, Zimling, une des plaques tournantes de l’effectif doit céder sa place sur blessure à Jacob Poulsen. À la 24ème, sur un énième corner tiré de la droite par le joueur du Sporting Lisbonne Joao Moutinho, le ballon est déposé sur la tête de Pepe qui catapulte le ballon au fond des filets.

Celui qui avait touché « l’équerre » face à l’Allemagne se voit récompenser de toutes ces montées rageuses. Douze minutes plus tard, par l’intermédiaire de Pereira qui trouve l’intenable Nani, celui-ci centre et trouve Helder Postiga qui double la mise. Andersen le gardien d’Evian Thonon Gaillard n’y peut rien. La messe est-elle dite ? C’est sans compter sur la ténacité et l’envie du camp danois. Juste avant la pause, le buteur de la 1ère journée Krohn-Dehli devance la sortie de Rui Patricio et centre en retrait pour trouver la tête du géant Bendtner qui marque dans le but vide.

L’arbitre siffle la mi-temps au terme d’un match décidément fou et indécis. Les danois menés deux buts à rien ont trouvé les ressources morales pour recoller à un petit but sur leur seule occasion.

Il faut attendre presque 20 minutes pour se mettre quelque chose sous la dent en 2ème mi-temps mais quelle occasion !! A la 63ème minute pour le camp danois, la demi-volée de Kvist vient flirter avec la lucarne d’un Rui Patricio resté bouche bée sur sa ligne. Malheureux 8 minutes plus tôt sur une tentative trop croisée, l’ancien Gunners Bendtner s’octroie un doublé de la tête sur un magnifique service de Mikkelsen. Quelle remontée des danois alors que Cristiano Ronaldo a loupé un face à face une minute auparavant ! Les dix dernières minutes risquent d’être poussive du coté de la Selecçao. Mais ce match et fou et c’est le portugais Varela qui trouve la faille à la 87ème minute d’un missile dans la lucarne, Coaching payant ! Dernière grosse opportunité danoise qui passe au dessus … Les portugais peuvent souffler, la fin est proche.

L’arbitre siffle la fin d’un match avec un rythme impressionnant, danois et portugais nous ont donnés une copie complète du football, un match très attrayant et prolifique. Les portugais se relancent dans la course à la qualification et rejoignent les danois avec 3 points, en cas de victoire des Pays-Bas face à l’Allemagne, toutes les équipes se retrouveraient avec 3 points. Le suspens est entier dans un groupe de la mort qui porte très bien son nom …

Auteur : Andy Rineau

La balle au pied, je ne l'ai jamais quittée depuis que je suis né.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Euro 2016

Plus dans Euro 2016
robert_lewandoski_pologne
Pologne – Russie : Un score nul pour un match fantastique

L’affiche de cette journée du groupe A est belle et bien celle-ci : Russie - Pologne, deux pays ennemis depuis la...

baros_republique_tcheque
La Grèce chute, la République Tchèque se relance !

Pour lancer cette deuxième journée de l’EURO, Grecques et Tchèques s’affrontaient à Wroclaw (Pologne) sous l’arbitrage de Stéphane Lannoy, unique...

shevchenko_ukraine
Les stats de la 1ère journée

La 1ère journée des phases de poule de l'Euro 2012 est déjà finie. Avant de commencer la deuxième journée ce...

Fermer