Le point ville de Jules Verne #4 : Les 20 raisons pour lesquelles Nantes va mettre un terme aux espoirs de titre niçois

17
mars
2017

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

tribune-loire-fc-nantes

le point ville de Jules Verne

.

A neuf matchs de la fin du championnat, Nice compte cinq points de retard sur le leader monégasque. Dans cette configuration, une défaite ce samedi à Nantes mettrait les aiglon hors course. D’autant que, vainqueurs de leurs deux derniers matchs à domicile, les hommes de Sergio Conceicao n’auront aucun état d’âme à briser les rêves niçois. Retour sur les 20 raisons de croire que Nantes va mettre un terme aux espoirs de titre niçois.

1 – Parce qu’au mois de mars, l’actualité sportive la ville de Nice, c’est d’abord une course cycliste.

2 – Parce que Préjuce Nakoulma est un Julian Draxler en puissance. Interrogé par 20 Minutes, Sébastien Ranc, un agent proche de l’équipe du Burkina Faso s’émerveille : « Il sait tout faire. Il va vite, saute haut. C’est un peu un Draxler dans le profil. Il peut tout exploser en France et partir en Angleterre après. »

3 – Parce que, buteurs au match aller lors du succès niçois 4-1, Alassane Pléa et Wylan Cyprien seront absents.

4 – Parce que le troisième bourreau nantais de cette sombre après-midi, Mario Balotelli, n’a toujours pas trouvé le chemin des filets à l’extérieur cette saison.

5 – Parce que, interrogé sur sa virée en boîte de nuit par l’Equipe, Amine Harit a déclaré : « Je ne referai plus la même erreur ».

6 – Parce que Nantes ne fusionnera pas avec le Stade Rennais.

7 – Parce que « Salagol » ça sonne quand même mieux que que « Batigol ».

8 – Parce que Nantes a marqué trois fois trois buts lors des six derniers matchs de championnat. Il faut remonter à 2013 pour retrouver la trace d’une telle performance.

9 – Parce que Jules Iloki claque un but toutes les 1031 minutes cette saison.

10 – Parce que si l’attaque nantaise ne peut plus compter, comme en 2007, sur le belge Luigi Pieroni pour plumer les aiglons, Guillaume Gillet aura à coeur d’imiter son compatriote.

11 – Parce que Sergio Conceiçao est le coach étranger à la mode.

12 – Parce qu’à domicile, Nantes reste sur cinq victoires consécutives en championnat face à Nice.

13 – Parce que malgré l’absence des supporters niçois, la Brigade Loire aura à cœur de montrer à la Brigade Sud qu’il n’y a qu’une seule « Brigade » en France.

14 – Parce que cette saison, toutes les compétitions nationales se dirigent vers un duel Paris -Monaco.

15 – Parce qu’en trente-cinq matchs de championnat, Nice ne s’est imposé que trois fois à la Beaujoire.

16 – Parce qu’avec tous les centres qu’il envoie, Lucas Lima va bien finir par distiller sa deuxième passe décisive de la saison.

17 – Parce que la dernière fois que Nice est venu prendre trois points à la Beaujoire, c’était avec une charnière centrale José Cobos – Sammy Traoré.

18 – Parce que la dernière fois que Nice est venu prendre trois points à la Beaujoire, c’était grâce à un but de Florent Balmont. Oh, wait.

19 – Parce que Diego Carlos commence à faire de l’ombre à la Tour de Bretagne.

20 – Parce que Valentin Rongier is the new Nicolas Savinaud.

Auteur : Nicolas Grellier

Aime la Tribune Loire, les renards des surfaces et Zdenek Zeman.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
thiago-silva
Respectons O Monstro !

Victime idéale après la déroute à Barcelone, O Monstro en prend pour son grade depuis une semaine. Comme à chaque...

manulonjon1
Manu Lonjon : « Le buzz ne m’intéresse pas. »

Parti de rien, il essaie de se faire une place dans le monde du journalisme sportif. Pas question de faire...

tifo-fc-lorient
FC Lorient : Les raisons d’un échec

Englué en tant que lanterne rouge, le FC Lorient ne s'en sort pas. Pire, rien ne semble présager un sursaut....

Fermer