Le mercato de la ligue 1 (1/2)

29
juin
2012

Auteur :

Catégorie : Ligue 1 / Mercato

mercato

Alors que l’EURO attire toutes les attentions en ce début d’été, certains en profitent pour pouvoir négocier tranquillement… Eh oui ! Depuis le 13 juin, c’est la période du mercato estival où les transferts de joueur, d’entraîneurs entre clubs sont autorisés. Focus sur la Ligue 1.









AC AJACCIO

Officiellement, l’un des clubs de l’île de beauté n’a pas encore renforcé son effectif, mais pourra compter sur « Sir Alex Dupont », l’ex-Brestois limogé à deux journées de la fin par le SB29. Force est de constater que la solidarité de cette équipe, bonne dernière au soir de la 18e journée, leur a permis un maintien pourtant quasi inespéré. Et l’un des grands artisans de cette remontée fulgurante n’est tout autre que « Memo » Ochoa, le gardien mexicain qui a brillé sous le soleil corse. Malheureusement pour l’ACA, les performances du portier le plus célèbre d’Amérique centrale ne sont pas passées inaperçues et il va être délicat de le conserver jusqu’au 31 août.

BASTIA

Avec une montée en Ligue 1 acquise avec manière et facilité, Bastia à de grandes ambitions pour cet été. Ils vont cependant devoir conjuguer l’arrivée de certains joueurs sans perturber tout un effectif bien huilé. Sous les ordres de Frederic Hantz, Bastia compte se renforcer pour aborder le championnat des plus belles manières. À l’heure d’aujourd’hui, rien d’officiel, mais les pistes de joueurs oubliés comme Squillaci, Faubert, Frau ou encore Victor Hugo Montaño refont surface.

BORDEAUX

Quelle fin de championnat pour le club de la Gironde ! Francis Gillot, en réussissant à terminer la saison à la 5e place, a mené ses hommes vers l’Europe. Mais que peut-on attendre de cette équipe au mercato ? Le président Jean Louis Triaud ayant beaucoup recruté cet hiver, peu de changement sont attendus. Pour le moment, 2 noms. Le premier est celui de Romain Hamouma, le jeune caennais relégué en Ligue 2 semble envisager son avenir différemment qu’en seconde division. Mais ce joueur est aussi pisté par plusieurs clubs de l’hexagone dont l’OL, l’OM, le TFC ou encore le Stade Rennais, difficile donc. Mais là où le FCGB pourrait faire un gros coup, c’est en Bavière. Plus exactement à Munich où le croate Pranjic est en fin de contrat avec le club bavarois. Nul doute qu’après une saison blanche et en fin de contrat, l’homme de 30 ans souhaite se relancer et voir ailleurs. Une utopie ?

BREST

Brest a fait forte impression durant la fin de championnat, le club finistérien a en effet limogé son entraîneur Alex Dupont, en poste depuis 2008, à seulement deux journées de la fin. Alors que Corentin Martins a assuré l’intérim, c’est bel et bien Landry Chauvin, en conflit avec son président Kita au FCN, qui s’est engagé au côté des Bretons. Côté joueur, Brest compte l’arrivé d’expérimentés tels que Bernard Mendy, Geoffrey Dernis ou encore Ismaêl Traoré. Cela devrait compenser les départs probables du géant Elana au LOSC (comme son compère Nolan Roux quelque mois plutôt) et du surprenant Zébina (ToulouseFC) qui a réalisé une superbe saison.

EVIAN-THONON

Dans le cœur des Alpes, Evian a réussi une saison pleine grâce à un bon recrutement l’an passé. La confirmation est attendue, il va donc être nécessaire de conserver leur effectif qui attire les convoitises comme l’attaquant Sagbo en outre-Manche (Fulham, Sunderland), en L1(FCGB, ASSE) et en Allemagne(Werder Brême, Wolfsburg). Affaire à suivre.

LOSC

Encore une belle saison pour les nordistes qui ont su maintenir le cap sur le haut du tableau. Après le départ de nombreuses stars, à l’image de Gervinho, Cabaye ou encore Rami, c’est au tour d’Eden Hazard, le prodige belge devrait s’engager avec les champions d’Europe en titre : Chelsea. Joe Cole quant à lui, retourne à Liverpool(r .p) et Debuchy est toujours d’actualité. Pour pallier ce manque, Marvin Martin a signé dans les rangs lillois. Lille aura donc fort à faire l’an prochain s’il veut une nouvelle fois jouer les cadors.

LORIENT

Les hommes de Gourcuff, terminant 14es de l’édition précédente, ne peuvent se permettre beaucoup d’écart s’ils veulent maintenir des comptes stables. Et ce n’est pas le genre de la maison de dépenser pour dépenser ! Une nouvelle fois, en ouverture de championnat, Lorient ira au Parc des Princes défier le PSG, leur préparation sera donc primordiale s’ils souhaitent semer la panique dès le début de saison.

MONTPELLIER

Le champion de France sait qu’il va être difficile de conserver son titre vu la concurrence (déloyale) que lui impose son dauphin, le PSG. Pourtant, le MHSC ne pouvait pas mieux débuter son mercato. En toute discrétion, le club héraultais a fait signer Antony Mounier qui remplace poste pour poste Dernis pour seulement 3,5M d’euros. Lacombe a lui aussi quitté les siens comme Olivier Giroud, meilleur buteur de L1 l’an passé. Dès l’élimination des bleus, Giroud s’est engagé aux côtés des joueurs d’Arsenal. Louis Nicollin savait le désir du joueur de partir et ne se faisait pas d’illusions malgré des bons de sorties distribués au compte-goutte. Gaetan Charbonnier sera aussi un remplaçant de luxe pour René Girard, l’Angevin sera là pour les 4 prochaines saisons. Dans le secteur défensif, l’ex-capitaine toulousain, Daniel Congré a lui aussi signé du côté de la Paillade tandis que Yanga-Mbiwa tout comme sa défense, ont prolongé d’un an. Avec la plus-value d’Olivier Giroud, le club à Loulou a encore les moyens d’investir dans ce mercato hivernal.

LYON

Un club tant médiatisé joue les premiers rôles sur le marché des transferts, mais comme d’habitude : plus de rumeurs que de concrets. Alors que JMA se consacre essentiellement sur le Stade des Lumières, la future enceinte, Bernard Lacombe, lui, souhaite recréer un partenariat avec le Brésil comme ce fut le cas dans les années 2000. Pour l’instant, le latéral Kolodziejczak s’est engagé à Nice tandis qu’Ederson est libre de tout contrat. Gourcuff fait parler de lui à l’étranger et peu de « grosses » pistes courent sur des arrivées en terre rhodaniennes.

MARSEILLE

Aucune arrivée, aucun départ. Là où l’OM joue son Mercato, c’est avant tout avec son entraîneur. Effectivement, Didier Deschamps semble ne plus vouloir continuer en terre phocéenne, c’est du moins ce que révèle le quotidien L’ÉQUIPE. Pourtant prolongé et augmenté la saison passée, la politique budgétaire du club et les rapports qu’il entretient avec les responsables n’ont pas l’air de le pousser à continuer. Une clause libératoire à 3,5millions d’euros pourrait voir le champion du monde 98 vers les spurs de Tottenham ou pourquoi pas l’EDF ? Pour le remplacer, les noms fusent : Antonetti, Gerets, Jose Anigo en solution interne. Côté vestiaire, alors que le dossier Raspentino semble à mettre de côté, on parle beaucoup des Sochaliens Riyad Boudebouz et Modibo Maîga pour alimenter l’attaque. Le directeur sportif José Anigo ne souhaite pas faire partir ses joueurs, il va donc être délicat pour le club et sa politique d’austérité, de recruter et d’espérer jouer le haut de tableau l’an prochain.

Auteur : Alexis Sourisseau

Alexis, dépendant de foot indépendamment de sa volonté.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1, Mercato
300px-Alex_Dupont
Alex Dupont nouvel entraineur de l’ACA

Limogé par le Stade Brestois à la surprise générale à 5 journées de la fin du dernier Championnat de France,...

ezequiel_lavezzi
Que le mercato commence !

À la veille de l'ouverture du mercato d'été, les grands noms sont déjà annoncés en France et plus précisemment à...

lfp-20122013
Tout sur la saison 2012/2013 de Ligue 1 et Ligue 2

Au cours d’une présentation qui a débuté à 19h00 en présence de nombreux dirigeants et acteurs de la Ligue 1...

Fermer