Le Brésil ou la preuve par trois

16
juin
2013

Auteur :

Catégorie : Coupe du Monde 2014

neymar brésil

Trois minutes, c’est le temps qu’il aura fallu au brésilien Neymar pour inscrire le premier but de l’édition 2013 de la Coupe des Confédérations.

Un but splendide, tant dans sa construction, que dans sa conclusion où Neymar est allé nettoyer la lucarne du gardien japonais d’une demi-volée pure. Le but fait déjà le tour du monde et le jeune prodige brésilien a frappé un grand coup pour ses débuts dans cette compétition officielle. Attendu au tournant, Neymar a rassuré le peuple brésilien, non seulement grâce à ce but splendide, mais à la faveur, également, d’une prestation aboutie, ponctuée de gestes techniques spectaculaires, d’accélérations fulgurantes et d’échanges courts avec ses partenaires… Le néo-barcelonais sera bel et bien l’attraction de cette Coupe des Confédérations, qu’on se le dise !

Malheureusement pour les adversaires des Brésiliens, il n’est pas seul ! Auteur d’un match éblouissant, le capitaine aurivede, Thiago Silva, a rappelé que le Brésil c’était aussi une défense ultra-solide. Sereins derrière et ” tranquilles ” dans tous les secteurs du jeu, les Brésiliens ont doublé la mise dès le retour des vestiaires, il aura fallu… 3 minutes (décidément) à Paulinho pour doubler la marque suite à un enchaînement contrôle frappe au coeur de la défense japonaise… limpide ! Si Neymar a chauffé l’ambiance par ses dribbles dans la demi-heure qui a suivi, les auriverdes semblaient manquer de précision dans la dernière passe notamment, retardant l’inexorable. Dans la 3ème minute des arrêts de jeu, Jô, entré quelques minutes plus tôt à la place de Fred, venait inscrire son premier but avec la Seleçao, sur un service en profondeur impeccable d’Oscar.

3-0, mérité et incontestable… Le Brésil a bien lancé un message à ses concurrents. Si tout n’a pas été parfait (la faute peut-être à une pelouse lamentable pour un stade aussi moderne), la Seleçao a survolé son match d’ouverture, certes le Japon semblait avoir la tête ailleurs (on se demande bien où), mais la maîtrise brésilienne va crescendo et c’est bien ça qui devrait inquiéter les uns et rassurer les autres.

Ce soir, deuxième match du groupe A :

Mexique – Italie, Stade Maracana (Rio de Janeiro), 21 h (16 h au Brésil)

1er match du groupe B :

Espagne – Uruguay, Arena Pernambuco (Recife), 23 h 50 (18 h 50 au Brésil)

Auteur : Damien Jaud

Damien, 31 ans, passionné de foot. Ex-joueur de foot. Fan d'esthétisme plutôt que de puissance. Amoureux du foot.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Coupe du Monde 2014

Comments are closed.

Plus dans Coupe du Monde 2014
messi et maradona
Messi déjà plus fort que Maradona

Après son triplé, cette nuit, en amical face au Guatemala, Lionel Messi a dépassé la légende Diego Armando Maradona au...

bresil thiago silva
Coupe des Confédérations : Le Brésil attendu au tournant

Ce soir débute la Coupe des Confédérations au Brésil, avec en ouverture la confrontation entre le Brésil et le Japon,...

france-lloris-mandanda
Equipe de France : vrai stage ou colonie de vacances ?

La tournée de l’Equipe de France en Amérique du Sud ne manque pas de faire parler d’elle. Et elle en...

Fermer