La tradition du Boxing Day en Angleterre

22
décembre
2011

Auteur :

Catégorie : Europe

Boxing Day en Angleterre

A l’heure où les championnats européens ont terminés leur phase aller, le Royaume-Uni et plus particulièrement la Premier League Anglaise s’apprête à disputer son fameux Boxing Day, la crème de la crème du football dans une période remplie de joie et de gourmandises. Enjoy !

Retour aux origines…

Rappelons que le « Boxing Day » est à l’origine le lendemain de Noël où les plus démunis recevaient des cadeaux de la part d’âme charitable. Un élan solidaire qui s’est élargi en Angleterre pour y trouver une autre dimension, celle du sport et du football particulièrement. Dès lors, il s’agit d’une multitude de rencontres, le plus souvent des derby, disputées les jours suivants le « Christmas day », le jour de Noêl. Une sorte de réconfort pour les fans de foot anglais qui peuvent communier une dernière fois avec les descendants de Bobby Charlton

Des effets plus ou moins positifs …

Le Boxing Day est une date clé pour les supporters comme pour les entraîneurs. D’un côté, les supporters sont friands de ce genre de matchs en période de fête où l’ambiance est à son apogée et le spectacle régulièrement au rendez-vous. Les stades affichent complets, même si les prix restent exorbitants (Un prix moyen à 100£).  Ce n’est pas le même enchantement du point de vue des managers où les opinions divergent.

En effet, en plus de cet événement, les équipes vont jouer 4 journées de championnat en une douzaine de jours ! Cela nécessite un banc de touche bien garni d’autant plus que ces matchs se jouent en plein hiver, les organismes sont donc forcément affaiblis. Il semblerait qu’aligner différentes équipes pendant cette période serait une bonne solution à long terme afin d’éviter des blessures qui pourraient se montrer fatales en fin de championnat …  Des équipes comme Manchester City, Arsenal s’avéraient légitimement avantagés de part leurs effectifs, respectivement, galactiques et formateurs de nombreux jeunes en puissance…

Des concurrents de seconde zone, comme Liverpool ou Newcastle, ne disposant pas de véritable banc de touche pour assumer leurs ambitions sur une longue durée, peuvent sembler désavantager sur cette période. Sans oublier que les favoris anglais, certes moins nombreux cette année, sont en lice sur la scène européenne et que leurs adversaires directs se frottent les mains devant leurs écrans. Ainsi, des entraineurs comme Sir Alex Ferguson clame leurs volontés de supprimer cette période.

Cependant, il serait réducteur de penser qu’il n’y ait que des conséquences négatives, c’est aussi l’occasion pour certains de se reprendre en main après un début de championnat décevant. C’est le cas d’Arsenal qui aura à cœur de se relancer après son début de saison calamiteux. Manchester City devra maintenir son cap vers le titre tandis que son éternel rival, Manchester United devra batailler corps et âmes tout en espérant un faux pas des Citizens pour récupérer son titre de Premier League 2010-2011. En bas du classement, c’est aussi l’occasion pour les relégables de ce racheter comme Bolton, de s’éloigner des 3 dernières places à l’image de Queens Park Rangers ou du promu Swansea City.

Un calendrier plutôt clément pour les Londoniens …

Si l’on s’attarde sur le haut de tableau, il est clair que les clubs Londoniens paraissent gagnants. En effet, Chelsea recevra Fulham et Aston villa puis ira jouer à Wolverhampton. Rien d’inquiétant sur le papier, pour les hommes de Villas-boas, récemment vainqueur des Sky Blues de City (1-0), qui iront jouer ce soir pour un gros choc chez le voisin Tottenham. De son côté, Arsenal devra en découdre avec Aston Villa, Wolverhampton, Queens Park Rangers et Fulham : des adversaires similaires pour les deux clubs londoniens qui n’auront qu’à faire valoir leurs qualités pour rester dans le wagon de tête. Un autre club de la capitale qui joue surprenamment les cadors depuis maintenant deux ans en Angletterre et qui à un rôle a joué en haut du tableau, ce sont les Spurs de Tottenham. L’équipe emmenée par Redknapp dispose d’un banc honorable pour prétendre accéder à la Ligue des Champions d’ici à la fin de l’année. Ils disputeront un match capital face a Chelsea pour commencer puis devront assurer face aux promus Norwich et Swansea pour enfin aller défier West Bromwich Albion. Aucun affrontement direct pour ces clubs qui devraient maintenir leur rythme de croisière …

Plus compliqué pour Manchester City et United

Manchester City

Manchester City

Si l’on s’oriente un peu plus au Nord, du coté du leaders et de son dauphins, chez les mancuniens, on constate une certaine tension. Pour Manchester City, Mancini sait pertinemment qu’il est attendu sur chaque terrain et qu’un faux pas serait mal perçu pour la suite du championnat. Là est la difficulté pour les Citizens qui affronteront Stoke City, West Bromwich Albion, Sunderland et une équipe qui ne leurs réussit pas : Liverpool FC. Il ne faudra pas dramatiser non plus, Manchester City, mise à part sur le plan européen, s’est souvent montré au rendez-vous. Pour preuve, le mémorable 6-1 à Old Trafford en Octobre dernier… Justement, les Red devils se déplaceront à Londres pour affronter Fulham, puis devrait confirmer avec Wigan et Blackburn à domicile. Le bémol reste Newcastle à l’extérieur. Le dernier match nul entre les deux équipes montre bien les difficultés dans le jeu que rencontre cette année Manchester United ayant souvent recours à des individualités (cf Carrick ce week-end) à l’encontre de son collectif qui faisait sa force l’an passé. Chacun un gros match à gérer pour les deux clubs mancuniens afin de continuer à se mener une lutte à deux…

Enfin, et là est le réel enjeu de ce Boxing Day pour une équipe de tête comme Liverpool qui devra réaliser un sans faute et créer la surprise de battre le géant Manchester City à domicile pour rester accrocher en ce haut de tableau et éviter que l’écart se creuse … Avant de se rendre à l’Ethiad Stadium, ils recevront l’actuel dernier Blackburn ainsi que Newcastle, qui risque d’être le grand perdant de cette période en cas de double défaite face à des adversaires hiérarchiquement supérieurs.

Un boxing-day qui tient encore une fois toutes ces promesses. Amateur de beau jeu, passe de bonne fête de Noêl devant ce magnifique spectacle !

Auteur : Alexis Sourisseau

Alexis, dépendant de foot indépendamment de sa volonté.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

Plus dans Europe
Lionel Messi
Tous les buts en 2011 de Messi et Ronaldo

Juste pour le plaisir et parce que c'est bientôt Noël, Au Premier Poteau vous a retrouvé les 54 buts de...

Le Clasico pour Barcelone
Barcelone, Roi du Clasico

Le sommet de la Liga a rendu son verdict samedi vers 23h45. Barcelone a une nouvelle fois gagné contre son...

Gros enjeu sur le clasico entre le Real Madrid et Barcelone
L’affiche du week-end du 10/12

Comme chaque week-end, on décrypte pour vous l'actu foot avec les affiches du week-end. Mais ce week-end, une seule affiche...

Fermer