Le BAC des clubs français

06
juillet
2012

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

tampon_admis

Ce 6 juillet est le jour des résultats du Baccalauréat des quelques 700 000 élèves inscrits. Et il n’y a pas de raison que les clubs français n’y passent pas aussi. Au banc d’essai : Montpellier, Saint-Étienne, Paris, Lille, Lyon et Marseille. Ne cherchez pas sur les listes, les résultats sont sur APP.

 

Mention Très Bien : PSG. Un an après le rachat du club par QSI, et une année de transition plutôt bien réussie (2nde place), le Paris Saint Germain va enfin pouvoir profiter de son statut de nouveau riche pour faire une razzia sur le marché. Les chantiers sont nombreux. Leonardo vise un latéral droit, un défenseur central, un milieu de terrain et un attaquant de classe mondiale (Robin Van Persie ?). Rien que ça. Qualifiés en Ligue des Champions, les dirigeants comptent bien jouer de l’attractivité de la capitale française, appelée à devenir un Grand d’Europe dans les cinq années à venir. Annoncé depuis quelques semaines, le transfert de Lavezzi a enfin été acté. Un bon point, car l’ancien Napolitain est un vrai dynamiteur, un fou furieux qui apportera de la folie et fera, sans aucun doute, vibrer le Parc l’an prochain. À cela, rajoutez le probable transfert, qui prend de l’ampleur jour après jour, de Verratti. Considéré comme le nouveau Pirlo, le joueur de Pescara (Serie B) serait une sensation. Miser sur ce jeune talentueux provoquerait un embouteillage devant avec des milieux comme Pastore, Lavezzi, Menez, Nene (qui devrait trouver un point de chute cet été). Ah les problèmes de riches… Côté départs, Sakho et Chantôme sont les principales victimes de ce remaniement. Le premier est barré par la concurrence, le second ? Aussi. On leur a très clairement désigné la porte de sortie. Un mercato très actif. Et un effectif de futur champion qui se dessine. Avec félicitations du jury !

 

Mention Bien : Lille OSC. Le champion 2011 s’est, mine de rien, plutôt bien remis de son titre et a confirmé son statut de cador de la Ligue 1 avec un barrage de Ligue des Champions. Une nécessité avec l’arrivée du Grand Stade. Petit bijou de technologie qui fera du LOSC un pionner en Europe. Argument imparable au moment d’aller chercher des joueurs. Surtout que cette année, Seydoux pourra faire ses emplettes grâce au transfert d’Hazard vers Chelsea. La bagatelle de 40M d’euros qui permettra de renforcer son effectif pour une équipe qui n’avait plus l’habitude de faire des folies les années précédentes. Ainsi, Marvin Martin, Elana et Klonaridis (AEK Athènes) sont à mettre dans la colonne des arrivées. Et qui en appelleront sûrement d’autres. Mention spéciale pour la stabilité et la régularité au haut niveau.

 

Mention Assez Bien : Montpellier HSC. Le principal souci d’un champion est bien sûr de conserver son effectif. Pour aborder ce virage périlleux, le club avait annoncé sa ferme intention de garder ses cadres. Mouais. Belhanda a annoncé à RMC qu’il restera, Yanga M’Biwa est encore dans le flou et Olivier Giroud a déjà fait ses valises à Arsenal. Il est là, le coup dur. Il va être difficile de remplacer le meilleur buteur de la dernière Ligue 1 (21 buts). Pour remédier à cela, le club de Nicollin a recruté Charbonnier (Angers) et Herrerra (Chilien au « profil d’Higuain). Mounier (OGC Nice) et Congré (Toulouse) viendront renforcer l’équipe de René Girard, ce qui ne sera pas de trop avec la Ligue des Champions. Mais on imagine mal le MHSC rester dans les premières places avec un PSG qui aura à coeur de prendre sa revanche. La chute n’en sera que plus dure…

 

Admis : Saint-Étienne. Du côté de l’Etrat, on a encore la non-qualification en Ligue Europa en travers de la gorge. L’amertume est d’autant plus grande que l’ASSE avait un boulevard pour retrouver une compétition européenne, mais une défaite contre Bordeaux (2-3) scella le sort des Stéphanois, incrédules. C’est donc un mercato calme qui s’annonce. Romeyer et Caïazzo ont envie de conserver le même groupe et de garder leurs stars, à l’image d’Aubameyang, Guilavogui, Ruffier. Auxquels se rajouteront des espoirs comme Romain Alessandrini (Clermont) et Renaud Cohade (Valenciennes) pour que le club retrouve enfin l’Europe ? Et que cette saison soit enfin la bonne.

 

Rattrapage : Olympique de Marseille. Un chantier incroyable que même l’équipe de « Tous Ensemble » ne pourrait pas reprendre. Sans coach à la reprise, mais avec finalement Baup. Coach réputé rigoureux défensivement et qui ne devrait pas enflammer les supporters marseillais demandeurs de beau jeu… Sans compter que le club est dans une situation très inconfortable niveau financier. Avec très peu de moyens (en attendant les départs de Mandanda, Remy), le club est obligé de se rabattre sur des joueurs en fin de contrat. Comme Boudebouz (Sochaux) ou Raspentino (FC Nantes). Deux jeunes joueurs susceptibles de venir, mais qui, comme Alessandrini, pourraient rejoindre un autre club devant ce bazar dans le club de Margarita Louis Dreyfus. Et en visant seulement le top 5, le club le plus populaire de France pourrait pâtir d’une saison qui s’annonce périlleuse.

 

Recalé : Olympique Lyonnais. Un président qui allume ses cadres dans « Le Progrès », une saison sans Ligue des Champions depuis 1999, un porte-feuille allégé comme jamais, et un groupe susceptible de changer à tout moment. Tola Vologe (centre d’entraînement des Gones) ressemble bel et bien à un tableau apocalyptique. Rien ne va plus dans le club de JM Aulas. Cissokho, Cris, Bastos et d’autres « pseudo-cadres » (dixit Aulas) sont invités à quitter le club prochainement. Avec une idée derrière la tête, renflouer les caisses. Sans argent, l’OL aura du mal à redevenir compétitif. Sauf si Gourcuff se décide enfin à être le joueur qu’on a adoré à Bordeaux lors de la saison 2008-2009. Mais bon, vu qu’on l’annonce tous les jours, on n’est sûr de rien.

Auteur : Fabien Burgaud

Fabien : motivation le journalisme sportif. Supporter du FCN et amoureux du football.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
elie_baup_om
Elie Baup retrouve une casquette à l’OM

L’information est tombée hier soir, l’Olympique de Marseille a donc choisi Elie Baup pour succéder à Didier Deschamps. L’ancien coach des...

mercato
Le mercato de la ligue 1 (2/2)

Alors que l’EURO attire toutes les attentions en ce début d’été, certains en profitent pour pouvoir négocier tranquillement... Suite et...

mercato
Le mercato de la ligue 1 (1/2)

Alors que l’EURO attire toutes les attentions en ce début d’été, certains en profitent pour pouvoir négocier tranquillement... Eh oui !...

Fermer