LDC : Le Celtic à la trappe

27
août
2014

Auteur :

Catégorie : Europe

Repêché face au Legia Varsovie, le Celtic s'est finalement incliné face à Maribor et n'évoluera pas en Ligue des Champions cette saison.

Elle est loin cette soirée du 7 novembre 2012 … Rappelez-vous : mercredi 7 novembre 2012, le Celtic accueille le grand FC Barcelone lors des phases de poule de la ligue des champions et fête pour l’occasion ses 125 ans. Jour de fête donc pour le club écossais, qui va ce soir là battre le géant espagnol dans une ambiance hallucinante et rappeler au monde du football qu’il est encore un grand club. Hier c’est un tout autre scénario qui s’est déroulé au Celtic Park, face à club d’un tout autre niveau : Maribor …

Tweet du Legia Varsovie après la défaite du Celtic face à Maribor

#footballwon. C’est par ce simple hastag que le Legia Varsovie à accueilli l’élimination du Celtic hier soir lors du tour préliminaire de la ligue des champions. Eux qui avaient littéralement atomisé le club écossais lors du tour précédent (6-1 sur l’ensemble des deux matchs) s’étaient vu ensuite disqualifiés après avoir fait rentrer en jeu un joueur suspendu (Bereszyński) à 4mn de la fin du match retour. Hier, avec la victoire 1-0 de Maribor sur la pelouse du Celtic Park (1-1 au match aller), c’est donc un peu aussi le Legia Varsovie qui à gagné …

Dominés dans tous les secteurs du jeu, inefficaces en attaque et incroyablement fébrile en défense, les Hoops vont donc retrouver la “petite” coupe d’Europe cette saison après avoir goûté au luxe de la ligue des champions pendant deux saisons. Mais au-delà de la manne financière, pourtant indispensable à sa survie, dont va devoir se passer le plus irlandais des clubs écossais, c’est surtout le résultat d’une gestion inquiétante qui saute aux yeux après cet échec qui en plus ne va pas arranger les histoires du foot écossais au niveau du coefficient UEFA (24ème derrière des pays comme la Biélorussie, Israël, Chypre, le Danemark, etc…)

Ronny Deila en ligne de mire

Même s’il n’est au club que depuis quelques semaines, Ronny Deila (le nouvel entraineur du Celtic) est clairement le principal visé par les critiques des supporters vert et blanc, en témoigne les quelques “Fuck that joke” lancés à son encontre aux abords du Paradise à la fin du match d’hier…

Déjà pas franchement enthousiaste lors de son arrivée, les Bhoys sont tout simplement en train de perdre patience. Les causes de ce début de rejet ? Les choix tactiques plus que controversés et le “patriotisme” de Deila. Un joueur symbolise parfaitement ces interrogations  : Kris Commons. Comment un entraîneur qui vient tout juste de perdre deux de ses cadres (Forster parti à Southampton et Samaras, non prolongé, parti à West Brom) peut-il décemment laisser le meilleur joueur de la saison passée (32 buts & 6 assists) sur le banc de touche lors de deux rencontres aussi importante soit-elle que celles face à Maribor ? Et comment ce même entraîneur peut-il se permettre d’aligner Jo Inge Berget lors des trois dernières rencontres alors que même un entraîneur d’une équipe amateur se rendrait compte que Berget est fantomatique sur le terrain ! Un indice chez vous : Berget est Norvégien et Ô surprise, Deila aussi est Norvégien …

Et malheureusement pour les supporters du Celtic, le cas Berget n’est pas le seul. Le deuxième fantôme de l’attaque Teemu Pukki (finlandais lui), est aussi dans le viseur des Bhoys. Acheté en août 2013, l’ancien joueur de Schalke 04 était censé faire oublier le départ de Gary Hooper mais les 9 buts de l’international finlandais en 38 rencontres n’ont pas le poids des 63 réalisations en 93 matchs de l’actuel joueur de Norwich City.

Quels objectifs désormais ?

Si la saison n’a repris que depuis un petit mois, elle est d’ores et déjà chamboulée pour le Celtic. Privés de champion’s league, les Hoops vont devoir se satisfaire avec une campagne en Europa League. Mais que peuvent bien espérer les dirigeants et supporters du club de Glasgow cette année ?

En toute logique, le titre de champion d’Ecosse ne devrait pas échapper aux coéquipiers du capitaine Scott Brown. Après avoir été éliminé prématurément des deux coupes nationales la saison dernière, les Hoops auront à cœur d’y briller cette saison afin de décrocher un possible doublé coupe-championnat. Enfin du côté de la scène Européenne, les vert et blanc se devront de sortir de la phase de groupe histoire d’éviter une véritable crise sportive.

Mais ce qui pourrait bien changer une fois de plus la donne du côté de Glasgow, c’est que cette élimination de la C1 enlève une énorme vitrine médiatique non seulement au club, mais aussi aux joueurs ! Et dans cette optique, il ne serait pas exclu que l’excellent défenseur central Virgil Van Dijk (international espoir néerlandais) et Kris Commons quittent le bateau avant la fin du mercato. Courtisé depuis le début du mercato par des clubs de Premier League et de Championship, les deux joueurs rejoindraient alors la longue liste des joueurs qui ont quitté l’Ecosse pour l’Angleterre.

Auteur : Thomas

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

  • Tom

    Test

Plus dans Europe
manchester sunderland
Sunderland cuisine Manchester United

Un port commercial face à la Mer du Nord, une plage vide, 7.9°C de moyenne annuelle et un mois de...

ryan giggs van gaal
Van Gaal voit rouge pour son entrée en scène

Samedi 16 août, jour de chassé-croisé en France. Les vacanciers rangent enfin leurs habits exprimant toute la magnificence de leur...

Luis Suarez parti à Barcelone, Liverpool réussira-t-il à effectuer la même saison que la dernière en Premier League, mais aussi en Ligue des Champions ?
Sans Suarez, Liverpool réussira-t-il ?

Leur buteur prolifique parti à Barcelone, les joueurs de Liverpool arriveront-ils à réitérer, voire supplanter, leur performance de la saison...

Fermer