L’art du football selon Jamie Fulker

13
octobre
2017

Auteur :

Catégorie : L'art du football

arsenal_equipe

Après un mois de septembre riche en illustration footballistique grâce au #soccerseptember, on a discuté avec Jamie Fulker de ses projets et de sa passion pour Arsenal. Résident à Kent dans le sud-est de l’Angleterre, l’ingénieur de 32 ans transmet sa passion du football grâce à de très belles illustrations.

Peux -tu nous faire une petite auto-présentation rapidement ?

Je suis ingénieur en électronique et illustre à mes heures perdues. J’aime dessiner et apporter une touche artistique sur divers supports. Bien que ce ne soit vraiment qu’un passe-temps pour le moment, j’aspire, pourquoi pas, à une carrière d’artiste dans le futur. Je suis aussi un supporter de l’Arsenal et détenteur d’un abonnement, alors je vais à tous les matchs à domicile et j’essaye de les suivre en déplacement également. C’est plutôt sportif !

Comment en es-tu venu à illustrer le football ?

C’est assez simple. J’aime le football et j’adore le dessin. Je suppose que la combinaison des deux était inévitable. C’était difficile pour moi au départ car d’une certaine façon j’ai du mal à ne pas prendre partie lorsqu’il s’agit de football. Ainsi il m’a fallu beaucoup de temps pour dessiner quelque chose qui ne concerne pas Arsenal. Même maintenant, si ce n’est pas un joueur d’Arsenal, je dessine généralement une “légende” du passé. Il y a des joueurs actuels auxquels je serai heureux de faire une exception, comme Messi, mais j’ai récemment eu quelques requêtes pour dessiner Harry Kane … Oublies.

 

sammer

Matthias Sammer

 

Quel projet t’a donné le plus de plaisir ? Tu réalises des commissions pour des médias ?

En toute honnêteté, les choses sur lesquelles j’aime le plus travailler sont généralement les créations que je fais pour moi-même. Même s’il n’y avait pas de médias sociaux ou internet, je dessinerais tous les jours. C’est agréable de savoir que les gens s’intéressent à ce que je fais, surtout s’ils l’aiment, mais ni les éloges ni les approbations sont un objectif. Je dessine parce que j’adore le dessin. Et si les gens aiment mon travail alors je suis vraiment heureux à ce sujet!

Je m’attends à ce que les gens qui me suivent pour mes dessins sur le football lèvent les yeux quand je poste un dessin d’escargot également. Malheureusement pour eux c’est ce que je préfère illustrer ! S’il y a un projet qui pique ma curiosité, c’est ce qu’il y a de mieux. En effet, quoi de mieux que d’être payé pour faire quelque chose que vous aimez faire? Pour le moment, je dois être très sélectif à propos de mon travail de commission parce que je suis vraiment limité en terme de temps, avec une jeune famille et un emploi à temps plein.

Quelles sont tes inspirations au quotidien ?

Eh bien, c’est vraiment la beauté des médias sociaux. On y trouve des artistes incroyables! En ce qui concerne l’art du football, il y a des gens comme Dave Merrell, David Diehl, Dave Will, David Squires (je devrais peut-être changer mon nom pour David!) Steve Welsh et bien sûr Dan Leydon qui a complètement charmé la génération des réseaux sociaux. En dehors de l’art du football, la liste est pratiquement sans fin. Artistes de bande dessinée tels que Joe Vriens, Omar Dogan, Ben Oliver et Jim Lee pour n’en nommer que quelques-uns. Mais il y en a littéralement des centaines.

 

mertesacker

Per Mertesacker

 

Tu es donc supporter d’Arsenal comme tu nous le signalais au départ, tu es plus « Wenger in » ou « Wenger out » ?

Pour être honnête, La question est devenue une source d’embarras pour le club. Du côté des fans comme des dirigeants. Je pense personnellement qu’Arsène Wenger est le meilleur manager que nous ayons jamais eu et que nous aurons jamais. S’il était manager depuis moins longtemps (pas plus de 10 ans), je pense que très peu de gens auraient contesté sa légitimité. Il est également le chef le plus chic, le plus intelligent et le plus révolutionnaire que la Premier League ait jamais vu. Malheureusement, il est resté trop longtemps.

Je pense qu’il aurait dû partir après la victoire de la FA Cup en 2014 et j’étais certain qu’il allait partir après avoir gagné celle de 2017. Mais il a décidé de rester et le club ne va pas le retirer alors on est sûr de l’avoir pour au moins les deux prochaines années. Cela pourrait être pire, bien sûr. Pour toutes les discussions les comparant aux Spurs, ils n’ont pas gagné une FA Cup en plus de 25 ans. Nous en avons gagné 3 au cours des 4 dernières années.

 

JamieFulkerTeam

 

Tu as été particulièrement actif lors du #Soccerseptember, quelle approche as-tu eu sur ce projet ? N’as-tu pas ressenti le fait de privilégier la vitesse à la qualité ?

Je ne me souviens pas vraiment comment j’ai entendu parler de #soccerseptember, mais quand je l’ai fait, j’ai juste dessiné Socrates sur ma pause café au travail. L’accueil a plutôt été positif et j’ai apprécié le faire, alors j’ai décidé de faire une autre légende du football le lendemain. C’était Jairzinho et encore une fois j’ai eu de très bons retours sur les réseaux sociaux. J’avais l’intention de faire d’autres portraits de toute façon et il semblait être une bonne idée de les faire pour le #Soccerseptember. J’ai commencé à les faire à la maison aussi, en prenant beaucoup plus de temps avec eux et en ajoutant de la couleur. J’aime vraiment travailler avec des stylos à bille en noir et blanc sur du papier tonique. Avec une technique de hachures croisées et de fortes couleurs complémentaires ça peut rendre la page dynamique. En règle générale, plus je passais de temps à faire un portrait, meilleure était l’apparence finale. Je finissais parfois très tard le soir mais j’ai réussi 28 jours sur 30, donc j’étais satisfait.

Avec #Inktober as-tu prévu d’illustrer le football à nouveau ?

J’ai commencé avec de grands espoirs pour #Inktober mais après #Soccerseptember je ne pense pas qu’un autre mois à rester jusqu’à minuit tous les soirs soit bon pour ma santé! Je vais donc faire autant de jours que possible et je n’ai aucun doute que si le thème de la journée m’inspire il y aura aussi des illustrations de football. Je n’arrêterais jamais de faire des illustrations de football à coup sûr, qu’il s’agisse de commissions payées ou simplement de plaisir.

Quel place possède l’artiste dans le monde du football selon toi ?

L’art peut toucher un fan de football à plusieurs niveaux. Tout d’abord, nous apprécions l’esthétique. La couleur, la composition, la technique. Un artiste comme Dave Merrell produit des œuvres vraiment belles, atmosphériques et techniquement parfaites. C’est un plaisir juste de regarder quel que soit le sujet.

 

Higuita

René Higuita

 

Mais ce n’est pas le seul niveau auquel l’art résonnera à un fan de football. Il cristallise également des éléments d’un sport qui est une partie profonde et significative de la vie des gens. Depuis que j’ai des enfants, je vois le football avec une perspective légèrement différente. Quand j’étais adolescent, une perte d’Arsenal pouvait me déranger pendant des semaines, alors que maintenant je suis beaucoup plus optimiste quant à un mauvais résultat. Cependant je ne suis pas à l’abri de mes émotions … Les souvenirs lors de mon premier match d’Arsenal avec mon père il y a 25 ans sont gravés dans mon esprit, ainsi que beaucoup d’autres grands souvenirs de football que j’ai recueilli au fil des années. L’art du football, puissant, évoque les souvenirs et les émotions que tous les fans de football possèdent et permet donc à ces derniers d’aller au-delà des éléments visuels de l’œuvre. C’est pourquoi l’art du football est une partie si importante de la culture du football.

As-tu des projets autour de la Coupe du Monde en Russie l’été prochain ?

Rien de spécifique pour le moment, mais je vais certainement faire quelque chose. J’adorerais que l’une des grandes marques de sport ou la fédération anglaise me demande de travailler avec eux. Cependant il y a beaucoup de très bons artistes, donc je serais satisfait de créer pour mon plaisir personnel également. Surveillez moi !

 

griezmann

Antoine Griezmann

 

 

Tardelli

Marco Tardelli

 

 

vanbasten

Marco van Basten

 

Merci à Jamie pour avoir pris le temps de répondre à mes questions.

Auteur : Leo Dellier

La passion a débuté au stade Léon Bollée, elle demeure intacte aujourd'hui.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie L'art du football

Plus dans L'art du football
footballstripconcept2
Le Flip-flap de la culture foot #3

Malgré un engouement populaire pour le football en France, la culture autour de ce sport peine à émerger. Pourtant le...

These-football-times
Le Flip-flap de la culture foot #2

Malgré un engouement populaire pour le football en France, la culture autour de ce sport peine à émerger. Pourtant le...

Elliott_sharp_card1
Le Flip-flap de la culture foot #1

Malgré un engouement populaire pour le football en France, la culture autour de ce sport peine à émerger. Pourtant le...

Fermer