Lalia Storti (EAG) : “Avoir le plus de temps de jeu possible”

15
novembre
2013

Auteur :

Catégorie : D1 Féminine / Interview

lalia dali

Avant l’affiche qui opposera son équipe à Juvisy lors de 9ème journée de championnat, Lalia Storti qui évolue à Guingamp, a accepté de répondre à nos question.
A tout juste 20 ans, elle représente à merveille cette nouvelle génération de joueuses qui participe activement à l’évolution du championnat de football féminin français.

Parle nous un peu de ton parcours footballistique

lalia-stortiPetite, j’ai commencé à jouer -dans un petit village qui s’appelle Vic-La-Gardiole (34), j’ai été repérée par Montpellier pour intégrer le centre de formation au collège en 4ème et j’ai poursuivi au lycée. A 16 ans, j’ai fait mes premiers pas en D1 avec le MHSC !
L’an dernier, je suis partie 1 an à Yzeure pour avoir plus du temps de jeu car cela n’était pas possible, en tant que numéro 6, avec Montpellier et cette année, je me suis engagée avec l’EAG.

Qu’est ce qui t’a séduite pour t’engager avec l’EAG ?

C’est un projet sur plusieurs années qui est basé sur la jeunesse et le fait que Sarah M’Barek, en qui j’ai confiance, soit la nouvelle coach a beaucoup motivé ma décision.

Pour en revenir au championnat, ce week-end, ton équipe affronte l’un des clubs du big four, de ton point de vue, quels sont les atouts de Juvisy ?

Le premier atout c’est incontestablement leur vitesse sur le côté qui fait que du coup, ça va vite devant ! Puis il y a des grandes joueuses comme Gaëtane Thiney ou Camille Catala, à nous de savoir les gérer.

Après la victoire surprise de Soyaux, appréhendes-tu différemment ce match  ?

En remportant le match, Soyaux a démontré que Juvisy avait des faiblesses à exploiter, même à domicile, ça prouve qu’une victoire est accessible pour des clubs de notre envergure et qu’il faut y croire. En tout cas, nous ferons tout ce qu’il faut pour suivre leur exemple.

Qu’est ce qui vous a manqué pour gagner vos matchs face à Montpellier et au PSG ?

En ce qui concerne Montpellier, nous avons été déstabilisées par la blessure d’Audrey Février car c’est un des piliers de l’équipe.
Face à Paris, c’est plus lié à la pression que nous avons subi d’autant plus que le match était diffusé à la télévision et nous n’en avons pas l’habitude.
Après leur élimination en ligue des champions, elles avaient à cœur de montrer leur qualité de jeu et prouver qu’elles ont un niveau de jeu européen.

Si tu devais définir ton rôle sur le terrain ?

Mon rôle c’est de récupérer le ballon et d’écarter le jeu, c’est à dire lancer les attaquantes en profondeur.

Ton objectif personnel pour cette saison ?

Mon objectif principal c’est d’avoir le plus de temps de jeu possible pour progresser notamment sur le placement et le jeu de tête pour coller au mieux au niveau qu’on peut attendre d’une joueuse de D1.

L’équipe de France, ça te tente ?

Jeune, je n’ai jamais connu l’équipe de France : c’est qu’il me reste du travail !
Comme toute joueuse c’est un rêve de porter ce maillot. Je joue et cherche ma première sélection en travaillant chaque jour.

Qu’as-tu pensé du score final du match entre Lyon et Yzeure ?

Je trouve que les lyonnaises sont moins performantes cette année, peut-être de la fatigue par rapport à leur calendrier et du coup, face à des équipes comme Yzeure ou Arras, elles ont gagné mais moins marqué de buts. Peut-être qu’elles sont moins concentrées cette saison mais elles restent difficiles à jouer !

Ton pronostic pour le match de ce week-end ?signature-lalia-dali

Victoire de l’EAG ! Mais je ne donne pas de score…

5 minutes décalées – Si tu étais

Une chanson : Leck – Où est ma wife
Un plat : Des pâtes
Une série : Hollywood Girls
Un super héro : Superman
Un parfum : Diesel

Un grand merci à Lalia Storti pour avoir répondu à nos questions.

Auteur : Koralee Cano

Crampons ou talons, Koralee a fait le choix de ne pas choisir et surtout d'en parler. Passionnée du détail, curieuse d'en savoir toujours un peu plus, elle décrypte l'univers du football féminin non sans une pointe d'humour.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie D1 Féminine

Comments are closed.

Plus dans D1 Féminine, Interview
Présentateur des décodeurs et commentateurs de la Ligue 1 pour Canal+, Nicolas Tourriol à accepter de répondre aux questions d'Au Premier Poteau.
Nicolas Tourriol (CANAL+) : “Le commentaire est une musique qui varie beaucoup selon le support”

Il est d’un naturel discret, et s’épanche donc rarement dans les médias. Nicolas Tourriol (28 ans) est un des journalistes...

toletti montpellier
D1 Féminine, MHSC -ASSE : 3-1

En match en retard de la 1ère journée de D1 féminine, les joueuses de Montpellier se sont imposées trois buts...

toletti montpellier
D1 féminine : Retour vers le futur

Ce weekend-end, Montpellier accueille Saint-Étienne au stade Jules Rimet pour rattraper le match initialement prévu le 01 septembre qui avait...

Fermer