Laetitia Tonazzi (MHSC)  « Je n’avais pas beaucoup de temps de jeu à Lyon »

26
septembre
2014

Auteur :

Catégorie : Football féminin / Interviews

Laetitia Tonazzi MHSC

Si son nom a longtemps été associé au club de Juvisy, après 2 saisons passées à l’Olympique Lyonnais, Laetitia Tonazzi a rejoint les féminines de Montpellier lors du mercato estival. À la veille de la rencontre qui l’opposera au PSG, elle a accepté de nous livrer ses premières impressions sous ses nouvelles couleurs.

Bonjour Laetitia, comment vas-tu ?

Je sors de l’entrainement, ça va très bien merci et j’espère être sur le terrain samedi face à Paris.

Tu t’es engagée avec Montpellier cet été, qu’est-ce qui t’a séduite ?

Je n’avais pas beaucoup de temps de jeu à Lyon, le coach Saez m’a contactée, car, il était très intéressé par mon profil. Lorsque nous avons commencé les entrainements, j’ai hérité du brassard de capitaine et j’ai maintenant un autre rôle au sein de l’équipe. Je me suis engagée pour 2 années et je trouve que le projet correspond à mes attentes, à l’ambiance dans laquelle j’aime évoluer.

Laetitia Tonazzi MHSCQue penses-tu de votre début de saison ?

L’équipe est très jeune, il y a encore pas mal de chemin à accomplir, mais les nouvelles recrues étrangères devraient apporter un plus. Il faut nous laisser du temps pour trouver nos automatismes sachant que nous avons eu pas mal de blessées, les U20 étaient à la coupe du monde donc nous n’avons pas encore eu beaucoup de temps de jeu ensemble.

Nous espérons que face au PSG, nous serons plus performantes que face à Lyon la semaine dernière ! Je ne sais pas si mon absence nous a pénalisé ou pas offensivement, mais nous n’avons pas suffisamment gardé le ballon. C’est dommage, après avoir encaissé le premier but, nous avions bien réagi puis le second but en début de seconde mi-temps nous a assommées, nous avons paniqué et perdu beaucoup de ballons. Nous avons su nous créer une occasion, sans la concrétiser, ça fait partie du jeu et nous aurions pu nous en créer d’autre en prenant notre temps…

Quelles sont vos forces ?

Les jeunes ont beaucoup de fougues et jouent sans trop se poser de questions, ça s’est vu à la coupe de monde pour les U20 et c’est un vrai plus. Le calendrier ne joue pas forcément en notre faveur, car elles ont beaucoup donné et il faudra faire attention aux blessures. Le talent est là, il faut maintenant le montrer en club ! Jouer les grosses équipes dès le début de saison, ce n’est pas simple, mais je pense que tout va bien se passer.

Face au PSG qu’est ce qu’il faudra soigner ?

Garder la tête froide et ne pas vouloir les presser trop haut, s’appliquer pour ne pas perdre trop vite le ballon, enchaîner les bonnes passes pour construire avant de se projeter vers l’avant et ça sera certainement la clé du succès. Ce sera compliqué car, il y a beaucoup de bonnes joueuses, mais c’est également une équipe en construction et nous devons aborder le match en étant solides.
Nous avons bien préparé le match, on sait que ça peut aller très vite en attaque et il faudra que le bloc soit compact.

Affronter ses coéquipières d’équipe de France en défense, c’est un avantage ?

Lorsque j’étais à Lyon, j’étais souvent confrontée à Laura George lors des entrainements donc je connais ses capacités en défense et je suis préparée à ça, ce sera un adversaire de taille. Il y a également Josephine Henning que je connais un peu moins, Laure Boulleau qui assure sur le côté gauche et à droite Jessica Houara ou Sabrina Delannoy… Il y a beaucoup de joueuses et du coup, je ne sais pas exactement qui j’aurai en face de moi, mais ce ne sera pas simple de passer.

Quels sont les objectifs de Montpellier cette année ?

Le haut de tableau, pourquoi pas accrocher la 2e place et se qualifier pour l’Europe. Si nous ne sommes pas ambitieuses, ce n’est plus vraiment du football et Montpellier doit se donner les moyens compte tenu de son passé.

Laetitia Tonazzi MHSCEt tes objectifs personnels ?

Apporter le maximum à mon équipe ! Réaliser une belle saison… J’aimerais vraiment accrocher cette deuxième place au classement et cela commence par une victoire samedi, il va falloir se battre du début à la fin. Retrouver du temps de jeu, c’est important pour que je puisse à nouveau avoir des repères et ça n’était plus le cas à Lyon.

La coupe du Monde, tu y penses ?

Bien sur, même si dernièrement, j’ai très peu joué avec l’équipe de France, j’espère que le fait d’être performante en club me permettra de retrouver du temps de jeu avec les Bleues. Si Philippe Bergeroo compte sur moi pour intégrer un profil différent des autres attaquantes, je serai là.

Il y a un vrai débat autour des terrains synthétiques, qu’en penses-tu ?

Nous nous entrainons quotidiennement sur du synthétique alors que nous jouerons nos matchs sur du gazon. Moi, je ne suis pas pour le synthétique, après nous n’avons pas eu de blessures pour le moment et c’est vrai que cela aide à gagner en vitesse par contre, il vaut mieux éviter de tomber, ce n’est pas bon pour les articulations…

La 1ère de Femmes 2 Foot sur Eurosport, tu l’as suivi ?

Oui, c’était sympa, ça change d’avoir un magazine consacré au football féminin, ça fait du bien de voir que les choses évoluent. J’ai trouvé ça plutôt sympa et j’espère que l’audience a été au rendez-vous.

Ton pronostic face à Paris ?

Je dirai 1 – 0 pour nous.

Merci à Laetitia pour sa disponibilité.
Crédits photos : MHSC / FFF / Laetitia Tonazzi

Auteur : Koralee Cano

Crampons ou talons, Koralee a fait le choix de ne pas choisir et surtout d'en parler. Passionnée du détail, curieuse d'en savoir toujours un peu plus, elle décrypte l'univers du football féminin non sans une pointe d'humour.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Football féminin

Plus dans Football féminin, Interviews
A quelques heures du choc de la D1 Féminine entre le PSG et Montpellier, Laure Boulleau fait le point sur son début de saison et sur celui du PSG.
Laure Boulleau (PSG) “J’essaie de tourner cette petite page noire”

A quelques jours du match qui opposera le PSG à Montpellier, l'un de ses concurrents directs au podium, nous avons...

L'équipe féminine du Japon soulevant le trophée de Championne du Monde
Les 14 villes sollicitées pour le mondial 2019 féminin

Comme l'a indiqué le président de la FFF il y a plusieurs mois maintenant, la France s'est déclarée candidate pour...

ol féminin
D1 : Un trio de tête après 3 journées

Ce week-end avait lieu la troisième journée de D1 Féminine marquée par le carton des Parisiennes face à Metz, la...

Fermer