La magie de la Coupe de France continue …

10
janvier
2012

Auteur :

Catégorie : Coupes Nationales

Coupe-de-france

En ce début d’année 2012, les clubs professionnels et les clubs amateurs encore en lice, retrouvaient les terrains pour participer à la Coupe de France.

Cette coupe au goût magique du fait de ses habituelles surprises des « petits face aux gros », comprenait encore, à 6 tours du Stade de France, des équipes de Division d’Honneur (DH). Certaines allaient défier des formations de Ligue 1, tout juste entrée en lice à l’image de Chantilly, Versailles et Prix-les-Mézières, adversaires respectifs du LOSC, de Dijon et de Montpellier. L’occasion pour elles de faire le plein de souvenir et pourquoi pas perturber la hiérarchie établie …

7 équipes de Ligue 1 au tapis

Et cette 95ème édition n’aura pas menti à la règle ! En effet, 7 écuries de Ligue 1 ont d’ores et déjà été éliminées. Il s’agit de Lorient qui à bu la tasse face aux marines du Havre (Ligue 2). Les merlus se sont inclinés 4 buts à 3. C’est aussi le cas de Brest qui s’est incliné à Niort (National) sur le score de 2-0 et de Toulouse défait d’un but face au Gazélec d’Ajaccio (1-0).

Sochaux a également périt en terre Corse face à Bastia (Ligue 2), sur le score écrasant de 4-1. Quand à Caen, les normands ont plié en prolongations face à Troyes (4-2 a.p). Enfin, deux matchs se sont déroulés entre des formations de la même division, en l’occurrence, celle de Ligue 1 : Rennes n’a fait qu’une bouchée de l’AS Nancy-Lorraine tandis que Cédric Carrasso, le gardien girondin, a refroidi le chaudron vert aux tirs au but (4 à 2, 1-1, a.p) au terme d’un match agité…

D’autres « favoris » ont cependant tenu leur rang. Samedi, au Stade de France, Marseille affrontait le Red Star (National) avec l’emblématique Steve Marlet. Ce dernier n’a rien pu faire face aux frères Ayew et compères qui se sont aisément imposés sur le large score de 5-0. Samedi toujours, les professionnels de Nice (Ligue 1) ont aussi mis fin à l’aventure de Marck (CFA2), battu 2 à 0. De son côté, Lille c’est imposé 6-0 face à Chantilly. Crème sur le gâteau : Un hat-trick de Joe Cole. Dans le derby rhodaniens, Lyon-la-duchère (CFA) recevait l’ogre Lyonnais à Gerland avec un Lisandro triple buteur, garantissant à lui tout seul la qualification des siens (3-1).

Début difficile pour le PSG de Carlo Ancelloti

Pour son premier match officiel, Carlo Ancelloti et le PSG sont passés de peu à la trappe. Au stade du Moustoir, la modeste équipe de Saint-Co Locminé recevaient les superstars parisiennes et tous les ingrédients étaient réunis pour piéger le club de la capitale. Au final, le très critiqué Diego Lugano délivra ses coéquipiers à la 93ème minute (2-1). Un victoire à l’arraché donc, mais une victoire tout de même. Auxerre à également eu de la réussite face aux amateurs de Chambly (CFA2). Les Bourguignons ont attendu un pénalty, transformé par Dudka à la 117e pour obtenir leur qualification en 16e de finale. Le club de l’Oise n’aura pas la chance d’intégrer les nouveaux « petits poucets » de ce week-end.

Limoges (CFA2) a ainsi battu Boulogne (Ligue 2) 1 à 0, tandis que Sablé-sur-Sarthe (CFA2) a sorti Sedan (Ligue 2) aux tirs au but (4 à 2; 3-3 a.p).

Le retour d’Olivier Giroud à Tours pour les 16ème de finale de la Coupe de Frane

Voici le tirage des 16ème de finale effectué par les mains innocentes de l’ex-tenniswoman Amélie Mauresmo et de Gaëtane Thiney joueuse de l’Équipe de France féminine de football :

Valence (CFA) – Evian (L1)

Dijon FCO (L1) – Istres (L2)

Marseille (L1) – Le Havre (L2)

Limoges (CFA2) – Drancy (CFA)

Sablé (CFA2) – Paris-Saint-Germain (L1)

Nice (L1) – Rennes (L1)

Niort (Nat) – Orléans (Nat)

Valenciennes (L1) – Bastia (L2)

AJ Auxerre (L1) – Châteauroux (L2)

Luçon (CFA) – Lyon (L1)

Ajaccio GFCO (Nat) – Troyes (L2)

Bourg Peronnas (CFA) – AC Ajaccio (L1)

Compiègne (CFA) – Lille (L1)

Créteil (Nat) – Bordeaux (L1)

Tours (L2) – Montpellier (L1)

Quevilly (Nat) – Angers (L2)

Les 16ème de finale se dérouleront le week-end du 22 Janvier 2012 !

Auteur : Alexis Sourisseau

Alexis, dépendant de foot indépendamment de sa volonté.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Coupes Nationales