La Ligue 2 toujours aussi surprenante

22
décembre
2016

Auteur :

Catégorie : Ligue 2

tifo-supporters-strasbourg

La Ligue 2 a offert son lot de surprise, du beau parcours brestois et strasbourgeois aux déboires de l’AJA. Retour sur trois clubs qui ont marqué le début de championnat.

Brest : le coaching payant

Brest souffle un nouvel air breton. Avec son nouveau président, Denis le Saint, et l’arrivée de Jean-Marc Furlan, le SB29 a tout bon. Fort d’un entraîneur a forte expérience de la trempe de Furlan, Brest a réalisé un bon coup en recrutant l’ancien entraîneur troyen. Furlan est le maître en la matière pour faire monter un club en Ligue 1. Il a, par le passé, réalisé deux montées avec Troyes. Sa réussite en Ligue 2 n’a jamais pu être confirmer en Ligue 1.

La qualité du jeu proposé et un recrutement judicieux avec Neal Maupay, dix buts en dix-neuf matches, sont les faits prouvant que Brest est plus qu’un candidat sérieux à la montée. Rien ne le prédisait une telle destinée pour le club finistérien tant son effectif semblait dans le flou le plus total. Mais la potion magique du druide Furlan a opéré et fait raisonner le tonnerre de Brest. Leader à mi-saison, Brest fait office de favori à la montée en Ligue 1.

Strasbourg : le promu qui confirme

Chaque année la tradition se confirme : un promu vient s’immiscer dans la course à la montée. L’an passé, c’était le Red Star. L’année d’avant c’était le Gazélec Ajaccio. Strasbourg poursuit dans cette lignée en étant quatrième de Ligue 2 et se positionnant aux avants postes avec six équipes se tenant dans un mouchoir de poche. Fort d’un public toujours aussi nombreux, le club strasbourgeois a donné les clés de l’équipe à Thierry Laurey, entraîneur jusque là du Gazélec Ajaccio. Entraîneur expérimenté de Ligue 1 et Ligue 2, Laurey réalise un bon début de saison avec le RCSA sans faire trop de bruit. Le recrutement intelligent de joueur comme Boutaïb ou encore Gragnic, des joueurs connaissant le haut niveau, permettent aux strasbourgeois de jouer les troubles fêtes en haut du classement.

Un retour de Strasbourg en Ligue 1 sonnerait comme une réelle bouffée de bonheur pour ce club historique. Avant cela, il faudra batailler avec des clubs de renom : Reims, Lens, Le Havre, Troyes, Brest, Sochaux. Rien que ça. La richesse de la Ligue 2 est de fournir aux spectateurs beaucoup de matches qui ont fait l’histoire de la Ligue 1. Trop de clubs historiques végètent en Ligue 2 sans réussir à monter en Ligue 1. Le RCSA espère écrire une nouvelle belle histoire avec l’élite du football français. Il reste dix-neuf matches pour entretenir l’espoir d’une montée que les amateurs de football verraient d’un très bel œil.

L’AJ Auxerre : le mal est profond

La descente aux enfers continue pour l’AJ Auxerre qui ne trouve aucune solution pour réussir ce qu’elle souhaite depuis sa descente en Ligue 2 : retrouver la Ligue 1. Malheureusement, les années se suivent et se ressemblent : l’AJA devient un club de Ligue 2. Cette saison est cauchemardesque. Alors que le club bourguignon pourrait lutter pour la montée, le voilà à lutter pour ne pas descendre en National. Qui aurait pu prédire une telle trajectoire au club icaunais possédant un effectif riche de joueurs expérimentés ? Boucher, Courtet, Tacalfred, Mathis, Touzghar, Obraniak. Il y a pléthore de joueurs qui s’attendaient à jouer les premiers rôles en Ligue 2. La situation est grave, l’AJA doit se réveiller et vite.

L’arrivée du nouveau propriétaire chinois, James Zhou, industriel chinois de la société ORG est l’espoir de jours meilleurs pour l’AJA. Racheté huit millions d’euros, l’AJA est aux mains des chinois qui veulent redonner au club son image d’antan. La tâche s’annonce complexe tant le mal semble profond. La stabilité doit revenir au sein du club sous peine de vivre la dernière saison icaunaise en Ligue 2. Il y a six ans, L’AJA jouait la Ligue des Champions face au Milan AC de Zlatan Ibrahimovic, le Réal Madrid de Karim Benzema ou encore l’Ajax Amsterdam de Luis Suarez. Les temps ont changé et la descente aux enfers est dur à encaisser.

La Ligue 2 offre du beau spectacle

La Ligue 2 continue d’être une merveilleuse vitrine du football français en délivrant des lots de surprises. Nous sommes à mi-saison et le championnat reste plus qu’indécis quand à son aboutissement que ce soit pour la montée ou pour la descente. Les barrages de promotion et de descente viendront ponctuer la saison pour deux clubs de Ligue 2 qui seront déjà passés par de multiples émotions. Alors le Stade Brestois réussira t-il à conserver sa place de leader? Le Racing Club de Strasbourg vivra t-elle les joies de la montée? Auxerre vit-elle ces derniers matchs en tant que club professionnel? Qui descendra? Qui montera? Le suspens reste entier. Pour le plus grand bonheur des supporters de football. La Ligue 2 est aussi alléchante que la Ligue 1. La trêve a à peine débuté que l’on a déjà hâte que le championnat reprenne ses droits.

Crédit photo : rcstrasbourgalsace.fr

Auteur : Quentin Burban

Amoureux du beau jeu mais fan irrésistible de l'AJ Auxerre. Fan absolu de sport, grand curieux, aime la vie plus que la vie ne m'aime.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 2

Plus dans Ligue 2
trophee-ligue-2
Une Ligue 2 très disputée

Avec la mise en place du barrage opposant le 18e de Ligue 1 au 3e de Ligue 2 et n'assurant...

aj-auxerre
L’AJ Auxerre au bord du précipice

L'AJ Auxerre, club mythique du football français, sombre dans l'anonymat le plus total. Englué dans les travers d'une Ligue 2...

supporters-lens-red-tiger
RC Lens : Objectif Ligue 1

Séparé de son ancien actionnaire, l'azéri Hafiz Mammadov, le RC Lens respire à nouveau, notamment ses supporters. Le club Sang...

Fermer