La Ligue 1 entre dans une nouvelle ère

10
février
2017

Auteur :

Catégorie : Edito / Ligue 1

gerard-lopez-lille

Alors qu’elle est considéré comme l’un des cinq grands championnats européen, la Ligue 1 ne parvenait plus à être attrayante ces dernières années. L’arrivée de nouveaux investisseurs à Marseille et Lille confirme le développement du championnat français consécutivement aux investissements réalisés au PSG et à Monaco.

Nouveaux investissements, nouvelles idées ?

On entend régulièrement les dirigeants des clubs français nous rappeler à quel point ils sont défavorisés par rapport aux autres clubs européens. Matraquage fiscal, revenus sponsoring inférieurs, investisseurs peu intéressés… Il est clair que les clubs qui ont le plus de moyen sont ceux qui ramènent le plus de trophée. Cependant les responsables des clubs français se sont trop souvent cachés derrière les chiffres pour masquer une gestion sportive déplorable. Les investisseurs étrangers arrivent avec des projets qui semblent cohérent sur le papier. Bien qu’il soit vrai que les mettre en application sera une tout autre affaire, il est encourageant de voir ce genre d’investissement dans le football français afin d’enrailler la fuite des potentiels talents vers l’étranger.

Alors que ces investisseurs arrivent surtout avec des moyens, les mains entre lesquelles ils placent leurs clubs sont séduisantes. En effet avec des personnalités aux postes clefs, qui ont une vision du football qu’on ne voyait pas en Ligue 1 auparavant, la flamme du football français semble se raviver. Et alors que les dirigeants de Monaco et du PSG ont pris des décisions fortes dans leurs politiques sportives respectives, il semble que certains clubs soient prêt à suivre leur exemple. C’est ainsi qu’aujourd’hui on retrouve des entraîneurs sur les bancs de Nice et de Nantes dont les styles laisseront forcément une empreinte sur ces clubs.

La Ligue 1 de nouveau attractive

Les mercati estivaux passent et se ressemblent pour la Ligue 1. Lors de chaque trêve elle se fait piller, à son profit tout de même, des meilleurs espoirs qui la composent. En effet le système est un peu paradoxal car les clubs sont souvent content de réaliser de belles transactions mais se plaignent de ne pouvoir concurrencer les grands championnats européens sur le plan salarial. Cependant après quelques années d’immigration massive, ces anciens joueurs se tournent à nouveau vers le championnat français après avoir connus diverses fortunes. Que ce soit sous forme de prêt ou d’achat définitif, on sent une nouvelle vague de retour avec des joueurs à nouveau épanoui dans leur travail.

L’été dernier la Ligue 1 s’est vendu comme un championnat pouvant relancer les joueurs en quête de renouveau sportif depuis le passage d’Hatem Ben Arfa à l’OGC Nice l’année passée. Alors que cette étape semble nécessaire pour tenter de retrouver un niveau sportif décent, le championnat français compte rapidement passer à l’étape supérieur avec des directeurs sportifs comme Luis Campos ou Andoni Zubizarreta. Le fait d’avoir des personnalités influentes dans le milieu des transferts est un atout que la France retrouve malgré un temps de retard considérable sur ce plan. Consécutivement au mercato hivernal, la saison des transferts estivale va sans doute marquer un tournant dans l’image que pourra dégager la Ligue 1 dans les prochaines années à ses rivaux européens.

Si le championnat français semble sur la bonne voie pour revenir comme une place forte du football européen il n’en reste pas moins qu’on peut toujours craindre une impatience des nouveaux propriétaires. En effet, le retour sur investissement qu’ils sont en droit d’attendre pourrait alors compromettre le processus de développement qu’ils ont mis en marche.

Auteur : Leo Dellier

La passion a débuté au stade Léon Bollée, elle demeure intacte aujourd'hui.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Edito

Plus dans Edito, Ligue 1
saint-etienne-lyon
Mais pourquoi l’OL se rend-il si détestable ?

Pour la troisième fois de suite, Lyon repart de St Etienne avec une défaite. Mais plus que la défaite sportive,...

penelope-fillon
L’équipe-type des “Pénélope Fillon”.

Depuis la sortie des révélations du Canard Enchaînés sur le travail fictif de la femme de François Fillon, la France...

evra-om
Et Evra devint Tonton Pat

Arrivé à Marseille lors du mercato hivernal Patrice Evra a reçu un accueil très favorable du point de vue des...

Fermer