“La grinta Vénézuélienne”

16
février
2013

Auteur :

Catégorie : Ligue 2

Les deux vénézueliens à Nantes

Ils se nomment Gabriel et Fernando. Leurs noms : Cichero et Aristeguieta. Ils sont tous les deux internationaux. L’un est arrivé l’été dernier, l’autre cet hiver. Leur point commun? Ils viennent du Caracas FC.

Au Venezuela, le foot est le sport majeur. Pourtant très peu de Vénézuéliens jouent en Europe. La raison ? La politique du gouvernement Chavez, mais bon ce n’est pas le sujet principal…

Gabriel Cichero : “Le Bad Boy”

L’été dernier, les supporters Nantais ont vu débarquer Gabriel Cichero à la Jonelière. Avec un passé très compliqué, en effet, le FCN n’est pas la 1ère expérience du beau gosse Vénézuélien en France. L’été 2011, il débarque dans un autre club majeur du foot Français, le RC Lens. Ses débuts sont prometteurs, mais le 15 octobre 2011 lors de la rencontre Bastia-Lens, le Vénézuelien s’emporte. Suite à une bagarre générale, Gabriel Cichero frappe dans les couloirs, plusieurs dirigeants du SC Bastia. Verdict : fracture du nez pour un dirigeant, il est jugé le 24 novembre 2011 par la commission de discipline et écope de 10 mois de suspensions ( dont 5 mois fermes. ) Suspendu à titre conservatoire depuis le 20 octobre 2011, le joueur sera donc requalifié le 20 mars 2012. Il passe ensuite devant la justice et écope à nouveau de cinq mois de suspension de stade ainsi que cinq mois de prison avec sursis et 10 000 € d’amende. Les cinq mois de suspension donnés par la Commission de discipline de la LFP ne se confondant pas avec les cinq mois de suspension livrés par la justice, Gabriel Cichero est suspendu en France jusqu’au 23 juin 2012.

Via les réseaux sociaux, Gabriel annonce qu’il veut retourner au RC Lens, mais c’est finalement au FC Nantes que le “bad boy” (son surnom) que le Vénézuélien débarque. Michel Der Zakarian ne tarde pas à faire confiance à ce puissant défenseur central, doué techniquement. Depuis ce temps, Gabi est un élément important du système Nantais, son association avec Papy Djilobodji est certainement la meilleure charnière centrale de Ligue 2 à l’heure actuelle.

Fernando Aristeguieta : “El Colorado” (le roux)

Un autre roux a débarqué au FCN cet hiver, non ce n’est pas le cousin d’Adrien Trebel. Non celui-ci provient du Venezuela, son nom ? Fernando Aristeguieta jeune attaquant de 20 ans, venu concurrencer et aider Filip Djordjevic à la pointe de l’attaque Nantaise. Arrivé notamment grâce à l’aide de Gabriel Cichero (qu’il l’a connu au Caracas FC), Fernando vient dans ses valises avec de très bonnes statistiques, sur la 1ère partie de saison où  il a inscrit la bagatelle incroyable de 14 buts en 16 matchs dans le championnat Vénézuélien.

Mais certains supporters doutaient de ce joueur, en effet, le championnat Vénézuélien n’est pas vraiment le même que la Ligue 2 Française. Néanmoins beaucoup de supporters y croyaient et sentaient que le FCN avait flairé le bon coup en arrivant à avoir un prêt de ce joueur (il était notamment suivi par Marseille, la Real Sociedad). Après une rentrée de quelques minutes à Laval, Fernando débute réellement la compétition en étant titulaire face à Epinal en Coupe de France (défaite du FCN dans la séance impitoyable des tirs au but).

Puis vient alors l’idée, peut-être la bonne ? (nous le serons dans le futur) d’associer pour la 1ère fois le tandem Aristeguieta – Djordjevic contre Tours, les deux attaquants Nantais sur ce match ont montré de très bonnes attentions mais Fernando n’a pas trouvé le chemin des filets. Contrairement à Filip Djordjevic. Mais lors du déplacement au Mans, le compteur du jeune Vénézuélien fut ouvert, enfin. Aristeguieta inscrivit un doublé, sur le 1er but il profita d’une erreur défensive de l’axe central manceau pour ajuster Janot d’un plat du pied, puis sur le deuxième but il sentit bien le coup après une passe légèrement contrée de Filip Djordjevic pour ajuster d’une frappe sous la barre Jérémy Janot. Sur le 1er but on a senti toute la rage du buteur, sur le 2ème l’émotion et la joie (les mains en l’air, pour son grand-père).

Avec l’arrivée d’Aristeguieta , le FC Nantes a peut-être enfin trouvé le pion qui manquait à l’attaque Nantaise pour aider Filip Djordjevic. Gabriel Cichero et Fernando Aristeguieta sont pour l’heure prêtés par le Caracas FC (avec option d’achat, si le FCN monte en L1). Les deux joueurs ont été clairs, ils veulent continuer l’aventure au FC Nantes, en cas de montée parmi l’élite. Pour l’instant il y a quelques petits soucis juridiques. Mais oui, si le FC Nantes est en Ligue 1 la saison prochaine, la grinta Vénézuélienne sera de ce voyage. Et la victoire est une étape importante pour la montée en Ligue 1 …

Auteur : Thomas Bernier

Amoureux du football, supporter du FC Nantes et fan de Norwich City.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 2

Plus dans Ligue 2
Angers gagne à l'arraché face à Lens (3-2) lors de la 24ème journée de Ligue 2
Angers à l’arraché !

En accueillant Lens ce lundi soir, le SCO d'Angers avait le choix : gagner et s'accrocher au haut du tableau ou...

Les supporters Nantais à la fête à la Beaujoire
FC Nantes : supporters se mobilisent contre la FIFA

La nouvelle a fait l'effet d'une bombe. La FIFA a effectué un rétropédalage des plus étranges concernant le transfert d'Ismaël...

Djordjevic a régalé au Mans
Le FC Nantes continue sur sa lancée

Après une victoire face à Tours vendredi dernier (3-1), les Nantais ont confirmé au Mans ce samedi avec un succès...

Fermer