La Grèce chute, la République Tchèque se relance !

12
juin
2012

Auteur :

Catégorie : Euro 2016

baros_republique_tcheque

Pour lancer cette deuxième journée de l’EURO, Grecques et Tchèques s’affrontaient à Wroclaw (Pologne) sous l’arbitrage de Stéphane Lannoy, unique arbitre français ayant déjà officié lors d’Allemagne – Portugal. La République Tchèque avait à cœur de se racheter suite à la claque reçu face à la Russie (1-4), leadeur du groupe A. De son côté la Grèce s’est contenté d’un match nul (1-1) lors de l’ouverture de la compétition contre l’un des pays hôte : La Pologne.

Rien n’était donc jouer pour les deux équipes, avant le début de cette rencontre, mais les deux sélections se devaient de marquer des points désormais.

Et le match démarrait tambour battant pour les Tchèques qui ouvraient le score dès la 2ème minute de jeu sur une erreur d’alignement de la défense Grecques, Jiracek n’en demandait pas plus, et sur une belle passe de Hubschman, s’enfonçait dans l’espace libre et s’en allait battre le portier Chalkias d’une frappe enroulé, dévié par ce dernier. Coup dur pour des Grecques attentistes qui vont se faire surprendre une nouvelle fois sur un débordement de Selassie côté droit, le latéral centrant fort devant le but pour Pilar qui,en renard des surface, doublait la mise.

Une entame de match des plus délicates donc pour les coéquipiers du capitaine Karagounis menés 2-0 au bout de 6 minutes de jeu. Et comme si cela n’était pas suffisant, le gardien Chalkias devait se faire remplacer après seulement vingt minutes de jeu suite à une blessure à la cuisse. Tandis que la Grèce tentait temps bien que mal de revenir dans la partie, les Tchèques maitrisaient leur sujet, à l’image du capitaine Rosicky qui inquiéta le nouveau gardien Sifakis sur un tir à ras de terre des 25 mètres à la demi-heure de jeu. Les Grecques se verront refusé un but en  fin de première période suite à un hors-jeu de son milieu, Fotakis. Rien d’autre à se mettre sous la dent lors de cette première mi-temps ou la tension dans chacun des camps s’est traduit sur le terrain par un jeu haché, sans actions franches ni construction de balle à portée offensive et beaucoup de déchets techniques.

La seconde mi-temps débutait tranquillement lorsque à la 50éme minutes, le gardien des blues de Chelsea, Petr Cech, manquait totalement sa prise de balle, pourtant évidente, et relâchait la balle dans les pieds de Gekas, tout juste entré en jeu, qui ne se faisait pas prier pour relancer la partie. Dès lors, les actions se multipliaient côté grecque et la République Tchèque n’avait plus la même domination qu’en première période. Mais les grecques, malgré une nette possession du ballon se heurtait au mur rouge, bien décidé à conserver leur résultat favorable. Certes, les quelques coups de pieds arrêtés bien tirés par les joueurs Grecques lésèrent filer une légère frayeur dans la surface de Cech, une défense qui n’a cessé de subir et de défendre, mais au final, l’essentiel était là pour la République Tchèque qui repartait avec les 3 points et se rattrapait après son premier match manqué. En fonction du résultat de ce soir, on pourra y voir un peu plus clair sur l’avenir de ce groupe…

Auteur : Alexis Sourisseau

Alexis, dépendant de foot indépendamment de sa volonté.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Euro 2016

Plus dans Euro 2016
shevchenko_ukraine
Les stats de la 1ère journée

La 1ère journée des phases de poule de l'Euro 2012 est déjà finie. Avant de commencer la deuxième journée ce...

prono_euro_2012
La France pouvait faire mieux …

Au terme d'un match sans grande intensité et longtemps ralenti par la tactique des Anglais, les deux équipes se sont...

france-angleterre
France-Angleterre, l’avant match (H-2)

Ce soir à 18h à Donetsk sera lancé l'Euro de l'équipe de France face aux Anglais dans un duel qui...

Fermer