La folie Twitter dans le football

11
mai
2013

Auteur :

Catégorie : Flash APP

barton twitter

Clash Joey Barton-Pierre Ménès, retweet de Jean Michel Aulas au sujet de Leonardo, insultes,… La folie Twitter s’est emparée du monde du football. Et pas tout le temps à bon escient.

Dans un monde où les rapports humains entre footballeurs et supporters sont simplement réduits à quelques photos ou autographes quand ces messieurs le veulent, Twitter devient une véritable poule aux œufs d’or pour les fans de football. Ce réseau social est le seul endroit où il est encore possible de communiquer avec ces artistes du ballon rond. Les footeux s’en servent aussi pour relayer ce qu’ils pensent. Un peu trop parfois. La plupart l’utilisent pour contrôler leur image et restent soft, se contentant de partager certains tweets de fans (plus communément appelé retweet ou RT) ou annoncer quelques informations sur eux. C’est le cas de Cristiano Ronaldo et ses 18 millions de followers. Mais d’autres s’en servent pour dénoncer, critiquer ou insulter, créant un véritable tôlé sur la toile… N’est-ce pas, Joey Barton?

L’OVNI Joey Barton

Le milieu de terrain anglais en est sans doute l’exemple type. Habitué aux joutes verbales et aux duels rugueux du temps où il arpentait les prés du championnat anglais, le néo marseillais s’est considérablement calmé. Seulement un carton rouge à son palmarès cette saison. Rien du tout quand on connait son pédigrée. Mais il a choisi une autre manière de s’exprimer. Il enfile les tweets comme les perles et il a un avis sur tout et n’importe quoi. Même quand on ne lui demande pas. Pour le moment, rien de bien croustillant, il est dans son bon droit. Mais pas avare en dérapage, le bad boy n’a pas mis bien longtemps à sortir du droit chemin. Le premier à en subir les conséquences aura été le journaliste de Canal +, Pierre Ménès. Et les noms d’oiseaux ont fusé de tous bords! Le chroniqueur, qui ne s’est pas laissé faire en a quand même pris pour son grade. À tel point que tout le monde a donné son avis sur ce clash et dénoncé l’attitude du marseillais. Mais, pas rassasié, le Britannique a recommencé en tenant des propos injurieux au sujet de Neymar et plus récemment sur Thiago Silva. À tel point que le conseil national de l’éthique a été saisi. L’Olympique de Marseille a dû présenter ses excuses au joueur et au club parisien et adresser quelques remontrances à son tweeter fou : «L’Olympique de Marseille et Joey Barton tiennent à présenter leurs excuses à Thiago Silva et à son club pour les propos déplacés tenus par le joueur anglais sur les réseaux sociaux lors des trente-six dernières heures. Il a été demandé au joueur de mettre un terme à la polémique et il s’est engagé à cesser immédiatement la mise en ligne de tout propos désobligeant à l’encontre de Thiago Silva».

 

Il faut aussi dire que les footballeurs professionnels sont devenus accros à ce réseau social. Quand Facebook sert à poster des images ou des vidéos de matchs ou même plus personnels, Twitter est utilisé pour la communication avec les supporters. Pour certains, il n’est pas difficile de retracer leur emploi du temps. Tout est sur ce site communautaire à l’oiseau bleu en guise de sigle. C’est notamment le cas de Bafé Gomis ou d’André-Pierre Gignac qui twittent plus vite que leur ombre. Pareil pour Jérémie Janot, de manière plus humoristique avec son célèbre Hashtag  #lemecquicomprendrien. Mais les twittos sont encore plus actifs en Angleterre. Sans exception, ils ont tous des comptes Twitter qui sont pour certains gérés par les clubs. Mais la plupart ont leur compte qu’ils pilotent eux-mêmes. C’était le cas de Marvin Sordell, joueur de Bolton, avant que son coach lui interdise d’y aller. Depuis sa participation aux JO 2012 avec la sélection britannique, sa côte de popularité a considérablement augmenté et son nombre de followers s’est multiplié. Il a même reçu des insultes racistes qui l’ont profondément touché. Accro à ce réseau social, son entraineur lui a carrément confisqué son Smartphone afin qu’il décroche un peu de Twitter.

La course aux rumeurs

Et comme si cela ne suffisait pas, il a fallu que les dirigeants de club s’y mettent aussi. Le plus présent d’entre eux est Jean Michel Aulas. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le président lyonnais y souffle le chaud et le froid. Si sa communication dans les médias est réglée comme du papier à musique, celle sur Twitter laisse à désirer. En début d’année, il n’avait pas hésité à critiquer ouvertement ses joueurs et en annonçant à de nombreuses reprises que le club allait vendre des éléments essentiels, ce qui profondément choqué les joueurs concernés. Et le week-end dernier il s’en est pris à Léonardo. Suite à l’altercation du dirigeant parisien avec l’arbitre du match entre le PSG et Valenciennes, JMA a retweeté une phrase d’insultes envers le brésilien : «Leonardo, il n’a pas plus de classe que de beurre au cul. #psgvafc».

 

Et encore, la saison footballistique est une période creuse. Durant le marché des transferts estival, la Twittosphère va carrément exploser. Les rumeurs vont se propager plus vite que lumière.  Quoi de mieux que Twitter pour balancer une fausse info. De retweet en retweet, elle a fait le tour du monde et les médias s’en sont emparés et la relaye un peu partout. Les joueurs participent également à la folie des transferts en annonçant avant tout le monde leur future destination comme Eden Hasard pour son transfert à Chelsea l’été dernier ou plus récemment  David Beckham lors de son arrivée à Paris. Certains vont même un peu trop vite en besogne. C’est le cas de David Ospina. Lors de l’intersaison 2012, le gardien colombien de Nice annonce que son transfert à Besiktas est réglé. Pas de pot ! Un manque de liquidité de la part du club turc fera capoter l’affaire…

Info croustillante ou tweet sans intérêt, critique envers les journalistes ou félicitations adressées à tel ou tel joueurs, 140 signes suffisent pour embraser la toile. Et ce n’est pas Joey Barton qui dira le contraire…

Auteur : Antoine Raguin

Antoine, aspirant journaliste, amoureux de football et de sports en général et nostalgique de Zizou.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Flash APP

Comments are closed.

Plus dans Flash APP
troyes bordeaux reporté
Coupe de France : Troyes-Bordeaux reporté !

En raison des intempéries dans l'Aube, la demi-finale de Coupe de France entre Troyes et les Girondins de Bordeaux a...

Chris Waddle Marseille
Chris Waddle, magicien du stade Vélodrome pour l’éternité

Le 5 avril dernier , Chris Waddle foulait à nouveau la pelouse du Stade Vélodrome en donnant le coup d'envoi...

pleureuse-foot
Top 9 des clichés de footeux

Depuis quelques décennies, le ballon rond a mauvaise réputation. Étiqueté « sport de beauf » ou encore «sport de truqueurs...

Fermer