La der des ders pour Micka

03
juillet
2013

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

Après avoir joué au FC Nantes, au PSG, au LOSC et à Bastia, Mickaël Landreau à décidé de mettre un terme à sa carrière à la fin de la saison 2013-2014.

« J’ai décidé de mettre un terme à ma carrière professionnelle à l’issue de cette saison qui sera donc très importante pour moi ». C’est par ces termes que Mickaël Landreau à annoncé aujourd’hui qu’il mettrait un terme à 18 ans de football de haut niveau à l’issue de la saison 2013-2014. L’occasion pour APP de revenir sur son parcours.

1er match et 1er fait d’armes

Formé au FC Nantes, Mickaël Landreau à passé près de 10 saisons sur les bords de l'Erdre.Né dans la région Nantaise en mai 1979, “Micka” démarre tout naturellement sa carrière au FC Nantes. Formé sur les bords de l’Erdre entre 1993 et 1996, le jeune Canari découvre même la Division 1 avec les Jaunes et Verts à seulement 17 ans. Nous sommes le 2 octobre 1996 et Landreau joue le premier match de sa carrière … à Bastia !

Profitant des blessures de Dominique Casagrande, titulaire habituel et d’Eric Loussouarn son suppléant, Landreau, alors pensionnaire des équipes de France jeunes, est propulsé n°1 lors du déplacement sur l’ile de Beauté. La suite, on la connait. Auteur d’une grosse faute dans sa surface qui entraîne un pénalty, Micka stoppe la tentative de Lubomir Moravcik et permet au FCNA (à l’époque) de repartir avec le point du match nul de Furiani. Dès lors, le gardien titulaire de la Maison jaune se nomme Mickaël Landreau, les pénaltys seront sa spécialité et son duel gagné face à Ronaldinho en 2002, son chef d’œuvre.

Capitaine du FCN à 19 ans, champion de France et sélectionné en équipe de France A à 22 ans, Micka brule toutes les étapes avec brio. Enfin toutes ou presque. Sa panenka manquée contre Teddy Richert en finale de la coupe de la Ligue 2004 face à Sochaux, reste encore et toujours en travers de la gorge de bons nombres de supporters Nantais et cela malgré tout l’amour qu’ils lui portent encore aujourd’hui.


Penalty : Landreau VS Ronaldinho par chandlerinho

Le PSG, le LOSC, Bastia et l’équipe de France

10 saisons plus tard et 421 matchs joués avec le FCN, Micka décide de tenter l’aventure Parisienne après avoir de nombreuses fois refusés les avances de grands clubs Européens (Arsenal, l’AS Rome, la Juventus Turin ou Manchester United pour ne citer qu’eux). Déterminer à franchir un nouveau pallier avec le club de la capitale, il va pourtant légèrement déchanter durant ses trois années passées et ce même s’il va connaitre en trois ans 8 de ses 11 sélections en Bleus. Contraint de se battre pour se maintenir en Ligue 1 lors de ses deux premières saisons et pris en grippe par une partie des supporters du PSG, Landreau ne va pas faire de vieux os au Parc des Princes.

Après un passage au FC Nantes, Mickael Landreau s'est envolé pour le PSG, le LOSC et enfin le Sporting Club Bastia. Déboule alors le LOSC et son projet ambitieux. Victime d’une rupture des ligaments croisés dès son arrivée dans le Nord de la France, Landreau ne met que 4 mois pour revenir à la compétition. Agé de 30 ans, l’international Français aux 11 sélections connait alors une seconde jeunesse et sera l’un des grands artisans du doublé coupe-championnat en 2011. Élément indispensable du groupe pendant près de trois saisons, Micka claque pourtant la porte des Dogues en décembre 2012. En froid avec Rudi Garcia et ses adjoints, il décide de rompre son contrat et s’engage quelques jours plus tard … à Bastia !

Théâtre du tout début de sa carrière, Landreau découvre Furiani orné du maillot bleu du Sporting et devient tout de suite un élément essentiel du dispositif de Frédéric Hantz. Bastia maintenu en Ligue 1, se pose alors la question de l’avenir du gardien de but. En fin de contrat avec le club Corse, Micka tarde à prolonger son bail. Un retour au FC Nantes est alors évoqué mais aussitôt balayé par les deux parties, puis viennent les rumeurs Montpellier, Lyon ou même Monaco. Et c’est finalement Bastia qui va avoir les faveurs du portier Français. « En étant libre, j’étais en position de rejoindre un club qui jouait une coupe d’Europe. Mais ma volonté était de continuer avec le Sporting car de belles choses se sont passées ces six derniers mois. Après, je n’oublie pas que le Sporting était là au mois de décembreJ’ai été énormément respecté en tant qu’homme et sportif par le staff, mais aussi par le Président qui a toujours été présent et qui a eu la délicatesse de me laisser le soin de prendre le temps ».

Le record d’Ettori en ligne de mire

Landreau ne découvrira donc pas le 5ème club de sa carrière et bouclera sa carrière dans les travées du mythique Furiani le samedi 17 mai face … au FC Nantes ! Assez rare pour être souligné, Micka va donc arrêter sa carrière en jouant comme dernier match celui qui fut également son tout premier. Dans les cages du Sporting cette fois, il aura l’occasion de boucler la boucle face à son club formateur.

En plus de ce joli clin d’œil au destin, cette 18ème saison professionnelle pourrait bien être aussi celle d’un record que l’on ne pensait jamais battu. S’il dispute l’intégralité des rencontres de Ligue 1 cette année, Landreau comptera 626 matchs joués dans l’élite du football Français. Le record de Jean-Luc Ettori (602 matchs entre 1975 et 1994) sera alors battu et Landreau rentrera encore un peu plus dans l’histoire.

Nous aurons alors l’occasion de lui dire merci et bravo pour cette longue et belle carrière.

A voir ou revoir : Intérieur Sport “Un temps d’avance”

Auteur : Thomas

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Comments are closed.

Plus dans Ligue 1
velodrome
Si le football m’était conté : L’OM retourne le Vel’

La rubrique «Si le football m’était conté» devrait satisfaire les plus nostalgiques d’entre vous en cette période de rumeurs incessantes...

Juillet rime avec Tour de France et engouement populaire. Retransmissions interminables, des images sublimes, mais on rivalise pas avec la L1. Pas encore.
Pourquoi la L1 est meilleure que le Tour de France

Ça y est, début juillet, nous voilà rentrés dans cette période de l'été où des millions de Français glandouillent devant leur...

lettre-ouverte-loulou
Lettre à Loulou

Pas avare en sorties médiatiques remarquées, Loulou Nicollin, le célèbre président de Montpellier a encore dégainé la mitraillette. Après Raspentino,...

Fermer