La “Culture Générale Football Club” d’Olivier Corbobesse

24
mai
2018

Auteur :

Catégorie : APP a lu / Interviews

Culture_G_FC

Quand on parle culture générale on n’y associe pas forcément le football… Et pourtant quelle erreur ! Nous montrer que le ballon rond va bien au-delà d’un stade et dépasse largement le temps d’un match, c’est l’objectif d’Olivier Corbobesse, auteur du Culture Générale Football Club (Editions Chistera).  Vous allez découvrir comment tout part d’un jeu entre amis, puis s’est construit à travers des voyages et des rencontres improbables qui vous amèneront à parler foot à travers la révolution industrielle ou des classiques comme Olive et Tom… Attention creusement de méninges en vue !

Olivier, raconte-nous la genèse de ton livre. C’est un jeu entre amis qui t’as conduit jusqu’ici…

En effet, j’ai la chance d’avoir parmi mes amis des amateurs de foot éclairés. Nous pensons qu’un match dure davantage que 90 minutes et je ne parle pas là que de la troisième mi-temps : tous les enjeux plus larges autour du ballon rond font l’objet entre nous d’échanges passionnés. En 2013, j’ai décidé de passer à la vitesse supérieure en mettant sur pied un quizz hebdomadaire “foot et culture”. Il a encore lieu aujourd’hui, regroupe une vingtaine d’accros, dépasse les frontières de l’hexagone et comprend plusieurs participantes, preuve s’il en est que le foot n’est pas un repère strictement masculin. Au bout de quatre ans, la masse d’anecdotes était telle qu’il devenait évident d’envisager la rédaction d’un ouvrage. L’idée d’un manuel de culture générale est venue naturellement, tant avaient été abordés des sujets divers. Et comme seules les plus belles anecdotes allaient rester, il y avait de quoi élaborer un manuel loin d’être rébarbatif ! Autre coup de chance : j’ai pu trouver un éditeur dynamique qui a fait confiance au projet complètement fou de l’auteur inconnu que je suis !

 

CGFC

 

La notion de voyage semble indissociable de ton projet. Sans tes périples le bouquin n’aurait donc pas existé ?

 “Les voyages forment la jeunesse” : l’adage populaire est tout à fait pertinent ! Mes pérégrinations m’ont d’abord permis de découvrir des cultures foot locales, car j’ai pu jouer en club (amateur) dans plusieurs pays, notamment en Suède et en Allemagne. Surtout, ces voyages m’ont ouvert l’esprit. Un exemple : les tournois de football dans l’université suédoise où j’ai étudié à la fin des années 1990 étaient systématiquement mixtes. Je me suis donc intéressé au foot féminin et à sa sociologie bien avant la hype des dernières années. Plusieurs anecdotes lui sont consacrées dans le livre, avec notamment des zooms sur le continent nord-américain.

Je fais mienne la thèse de certains sociologues et linguistes qui expliquent que le football remplit une fonction phatique, terme technique pour dire qu’il permet d’établir – mais aussi de prolonger – une conversation entre deux personnes. 

Je vais même plus loin : le ballon rond a constitué pour moi un véritable accélérateur pour apprendre des langues étrangères. La linguistique est un élément fondamental de la culture foot et c’est pourquoi j’ai tenu à lui consacrer tout un chapitre. Les échanges avec des inconnus et tout simplement l’attrait pour l’altérité ont été des moteurs puissants pour la confection de l’ouvrage. Encore récemment, un camerounais installé en France me racontait avec passion les enjeux linguistiques de la sélection nationale de son pays…

Une des conséquences sur l’ouvrage est qu’il n’est pas centré sur notre propre culture foot, que l’on pourrait qualifier de mainstream. Aucun continent n’est oublié : le livre permet d’explorer des pays comme l’Iran, le Pérou, l’Australie, l’Inde, le Canada, le Gabon…  Même les terres arctiques et australes sont évoquées dans Culture Générale Football Club !

 

 

Certaines questions sont plus qu’improbables. Comment ont-elles pu arriver au détour d’une discussion ou dans ton esprit ?

De nombreuses anecdotes sont arrivées à moi sans vraiment les chercher. La véritable clé aura été de systématiquement les noter afin de ne pas les oublier. Certaines ont pu apparaître en regardant une émission (par exemple l’émission géopolitique Le Dessous des cartes dont un numéro évoquait le match à l’origine d’une crise diplomatique entre la Chine et le Danemark), à l’occasion d’une conversation (un réfugié géorgien m’indiquant la fascinante reconversion du meilleur joueur de son pays), lors d’une visite d’un musée…

Mais c’est probablement la curiosité intellectuelle – mon péché mignon – qui m’a conduit à me poser des questions qui pourraient paraître futiles à d’autres. Par exemple, ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi il n’y a qu’en France que nous n’avons pas de vrais derbys, soit plusieurs clubs de haut niveau dans une même ville ? N’avez-vous jamais voulu savoir pourquoi l’Allemagne joue en blanc alors que cette couleur ne figure pas sur son drapeau national ? Interrogation d’autant plus subversive qu’aucun Allemand rencontré lors de mes voyages outre-Rhin n’a été en mesure de m’éclairer ! C’est exactement à ce type de questions que se propose de répondre Culture Générale Football Club

Aucun domaine ne semble échapper au football. Sauf peut-être un que tu aurais aimé intégrer, lequel?

J’ai pu intégrer tous les domaines que je souhaitais, y compris les plus insoupçonnés comme la sculpture, la psychologie ou la géométrie. Il y a même des questions de médecine, une thématique pour laquelle je ne suis pourtant pas spécialiste. Mais, pour être transparent, on peut quand même noter de (tout) petits angles morts dans le livre, comme les sciences cognitives, qui ont pourtant leur importance en football. Il y a évidemment des choses à dire en la matière, mais il était  difficile de trouver des anecdotes qui se prêtent à un jeu de questions-réponses, tout en gardant leur coloration “culture générale”. Or préserver le caractère à la fois ludique et culturel de l’ouvrage était incontournable !

La question qui n’a pas trouvé de place dans ton livre :

Il y en a plusieurs ! Il a fallu faire des choix pour ne pas surcharger une somme déjà dense, mais les questions qui me tenaient le plus à cœur ont pu être maintenues. S’il fallait vraiment en récupérer une de plus, ce serait la suivante : “quel est le point commun, fruit de la révolution industrielle, au PSG et à Crystal Palace ?”

Si tu devais offrir ton livre à un acteur du monde du football ce serait :

Sans hésiter Olivier Atton ! Outre le fait que nous avons le même prénom, nous partageons la même passion, une affinité similaire aux lois du jeu et la même fidélité en amitié. Il est certes beaucoup plus fort que moi, notamment grâce à sa technique et sa souplesse que je ne saurais égaler. Mais j’y travaille… Ce n’est donc pas un hasard si je lui rends hommage en lui consacrant une question dans le chapitre “sciences”. Auriez-vous imaginé un jour qu’un manuel de culture générale parle d’Olive et Tom ?

 

OlivierAtton

 

Si tu devais offrir ton livre à quelqu’un d’extérieur au monde du football ce serait :

Et bien je l’offrirais à cette personne que tout footeux a nécessairement croisé au moins une fois dans sa vie : le footballophobe. Il ne porte pas de nom particulier, mais il nous a tous gâché une soirée en répétant à l’envi qu’il ne comprenait pas comment on pouvait s’enthousiasmer pour onze types trop payés qui courent après un ballon, soutenus par des ignares empreints de beaufitude. Jusqu’à présent, rares sont les amateurs de football qui ont su adopter une attitude idoine face à cette offensive classique, la plupart hésitant entre un silence gêné, l’esquive en changeant de sujet ou l’énervement forcément contre-productif. Désormais, ils ont une solution clé en main : faire un acte de noblesse salutaire en offrant à cette personne un exemplaire de Culture Générale Football Club !

 

Culture Générale Football Club, Olivier Corbobesse, Editions Chistera, 2018, 15,90 euros.

Auteur : Benjamin Laguerre

Toulousain en exil. Chroniqueur littéraire des livres sur le football.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie APP a lu

Plus dans APP a lu, Interviews
Livre-Mondial-Kevin-Jeffries
Le Mondial de football comme vous ne l’avez jamais lu

A l'heure d'un printemps pré-Mondial où les bouquins sur le football vont fleurir ici et là, Kevin Jeffries et Loïc...

diana-al-shammari
Les fleurs de Diana Al Shammari

Le football est une source d'inspiration sans limite. Il semble que Diana Al Shammari s'est laissée séduire par celle-ci. Originaire...

supersub
Supersub ou une autre façon d’écrire le football

La nostalgie du papier serait-elle entrain de faire des victimes du côté des amoureux du ballon rond ? Un groupe de...

Fermer