Kipstadium : futur camp de base de Kipsta

17
septembre
2014

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

kipstadium (2)

A l’instar des autres Marques Passion du Groupe Oxylane, Kipsta va prendre son envol dans les prochains mois et quitter les environs de Décathlon Campus à Villeneuve D’Ascq. La marque des sports collectifs de Décathlon va s’installer sur un site flambant neuf mais chargé d’histoire locale. A six mois environ de l’ouverture, Kipsta nous a invités à la revue de chantier de son futur camp de base avec son capitaine d’équipe, Franck DEMARET (DG Kipsta).

Un site historique pour un futur collectif

Si Kipsta a souhaité prendre son indépendance, elle n’a pas cherché pour autant à fuir son ancrage local. Bien au contraire, elle a souhaité le confirmer en s’installant dans le quartier de l’Union, à la jonction des villes de Roubaix, Tourcoing et Wattrelos. Ce site industriel de 78000m² où jadis fut installé le dépôt de bus Transpole, la brasserie Terken et le terrain de l’usine à gaz va se transformer en un vaste complexe de pratique des sports collectifs.

Mais si cette transformation va fortement dynamiser les alentours, la marque créée en 1998 a néanmoins démontré un attachement fort aux éléments existants. Ainsi, le complexe aura pour centre névralgique un hall autoporté d’Eiffel de 5400m². On retrouvera bien entendu la brique rouge caractéristique du Nord et la tour Terken, culminant à 40 mètres, sera utilisée par l’artiste Yann Kersalé pour l’éclairage du site et sera le symbole mondial de la marque.

Un site à dimension technico-culturelle

L’objectif principal de Kipsta dans ce projet était de rapprocher les sportifs de ses équipes projets. Ainsi, la centaine de salariés (chef de produits, designers, ingénieurs…) se trouvera au centre de ce complexe, entourée d’un côté par trois terrains de futsal indoor et de l’autre par un terrain synthétique outdoor de 123x190m, pensé pour pouvoir recevoir le maximum de sports. Au total, plus de 45000 m² de locaux où pas moins de 20 terrains de sport avec différentes surfaces ((gazon, synthétique, parquet, bitume et sable) seront disponibles. L’objectif étant bien entendu de pouvoir pratiquer le maximum de sports à savoir notamment le basket-ball, handball, volleyball, football (à 11, à 7, futsal, five), rugby, hockey sur gazon, cricket, baseball et football américain. L’aspect fort du site réside dans le fait que les terrains seront en libre-service et que des éducateurs, salariés de Kipsta, seront disponibles pour mener à bien des missions d’encadrement mais aussi éducatives au travers du sport.

Ce site sera complété par un pôle restauration et un magasin de 900 m² où les produits Kipsta seront présents au grand complet et disponibles pour test au sein du complexe.  Cet aspect est primordial car si l’objectif est de rapprocher les salariés des sportifs, c’est bien entendu en vue d’une meilleure analyse de leurs besoins:  « Repérer le besoin d’un utilisateur sans que celui-ci ne le connaisse lui-même ».

Un site à valeur symbolique : le vestiaire

L’autre lieu prépondérant de ce site sera le vestiaire. La marque, dont le nom est issu de la concaténation de deux termes, ‘KIP’ pour ‘‘équipe’’ et ‘STA’ pour ‘‘stade’’, a souhaité au travers de ce site redonner la juste valeur à cet endroit (trop) souvent source de stress et de mal être pour bon nombre d’enfants et d’adultes. Ce lieu d’intimité, de solidarité ou encore d’embrassade reste avant tout le lieu où l’équipe se crée et une somme d’individualités devient un collectif.

A travers ce message, la 5ème marque du groupe Décathlon, met en avant les valeurs qui lui sont fortes à savoir le travail en équipe, le partage et la cohésion mais aussi son souhait de ne plus voir un enfant devenir la risée d’un vestiaire par son équipement. Ainsi, la ligne directrice a été réaffirmée à savoir offrir des produits toujours plus techniques, beaux, performants et de qualité mais accessibles au plus grand nombre et dont le prix ne sera plus jamais un frein à la l’achat.

Kipstadium_place du village

Un site local pour conquérir global

Si le Kipstadium va favoriser le rayonnement local de la marque, notamment avec des liens forts avec le tissu local que ce soit avec les écoles, les entreprises ou les collectivités, il doit aussi lui permettre de franchir un palier à l’échelle internationale. Les valeurs de la marque sont maintenant clairement identifiées à savoir la simplicité, l’humilité et la proximité, mais la marque du Nord reste aussi confrontée à des enjeux très différents selon les pays.

Ainsi, en France, Kipsta souffre d’une image de produits d’entrée de gamme mais avec un rapport qualité-prix très souvent supérieur à la concurrence. Cette double entité lui pose notamment problème sur les produits du monde du football où la marque peine à s’imposer par rapport aux leaders du secteur. Néanmoins, la marque a su évoluer et les produits ont profité des partenariats techniques développés avec le monde professionnel.

A l’étranger, Kipsta ne possède pas cette réputation et est au contraire perçue comme une marque reconnue et avec un bon rapport qualité/prix mais néanmoins jeune. Elle vise les pays où les sports collectifs sont en pleine explosion notamment les pays du BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine). En effet, les sports collectifs représentent 10% du marché mondial et Kipsta espère se faire une place dans ce monde concurrentiel où l’innovation et la qualité reste des valeurs sûres de différenciation.

plan-kipstadium

Un site pour prouver son évolution

Kipsta va aussi grandir d’un point de vue sponsoring avec déjà de très belles actions notamment avec le club de rugby de Castres. En tant qu’équipementier, elle a pu prouver au grand public la qualité de son maillot mais aussi revenir à ses principes à savoir produire un maillot de supporter près de 2 fois moins cher que les maillots des autres clubs. Franck DEMARET a insisté sur la nécessité d’un partage de valeur humaine comme base de toute relation et il se murmure que d’autres clubs professionnels pourraient dans un futur proche donner sa chance à la marque.La marque franchit un nouveau palier avec le Kipstadium. L’élément transversal sera la possibilité de tester les produits car l’un des principaux enjeux de Kipsta est d’attirer encore plus les sportifs à la marque. En effet, elle sait que le meilleur élément commercial est de prouver les promesses du produit. Or, la preuve par le produit est très réussie pour la marque du Groupe Oxylane et la technicité de ses produits est très souvent ignorée du grand public. A titre d’exemple, il est très difficile aujourd’hui d’imaginer pour un footballeur qu’une chaussure 30% moins chère peut contenir le même degré de technicité. Or, nous avons pu constater que la gamme Agilty 700 par exemple est un produit très bien positionné mais peu présent sur les terrains de foot.

La marque Kipsta se met donc en ordre de marche pour augmenter son emprise sur les sports collectifs mais aussi assumer et démontrer sa technicité et la qualité de ses produits. Néanmoins, elle tient à garder les valeurs et le cap qui lui sont propres comme nous avons pu le constater durant cette journée. Le Kipstadium va être un très bel outil de recherche et développement et un laboratoire grandeur nature. Néanmoins, il sera un acteur local fort de l’éducation et de la socialisation par le sport.

Auteur : X X

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
Très présent sur les réseaux sociaux, Au Premier Poteau est partie à la rencontre des Activ'Nantes Supports, l'une des plus grandes communautés du FC Nantes
A la rencontre des Activ’ Nantes Supports

Si vous êtes supporters Nantais et que vous traînez pas mal sur les réseaux sociaux, vous n'avez certainement pas pu passer...

A l'aube d'un possible 5ème mandat à la tête de la FIFA, Sepp Blatter ne serait désormais pas si contre que cela à l'apparition de la vidéo ...
La vidéo c’est pour bientôt ?

Contestation du hors-jeu, but refusé à tort, penalty controversé.... Les litiges sont nombreux et les scénarios des matchs ont trop...

Retour sur le traitement partial de l'affaire Bielsa par la presse française. Entre méconnaissance et clichés..
Bielsa face au corporatisme à la française

Réaction post-sismique. Jeudi dernier, Marcelo prend le mic' et dézingue son président. Ce bon vieux Labrune que l’on sait absolument...

Fermer