Ils étaient à Brest – Saint-Étienne

05
décembre
2011

Auteur :

Catégorie : En direct du stade

Brest - Saint-Etienne

Supporters stéphanois de cœur, Stéphane et Kévin accompagnés de Freddy se sont rendus à Brest ce week-end pour voir leur équipe fétiche.

Pour faire vivre l’actu foot sur APP, ils racontent le match avec un point de vue très stéphanois, et évoquent l’ambiance dans le parcage.

Découvrez et appréciez :)

Brest mène à la mi-temps contre le cours du jeu

Début de match poussif des Brestois, la suite du match, Sainté la maîtrise totalement.  Une composition habituelle depuis notre série en cours de très bons résultats, une exception : le retour de Mignot préféré à Zouma (17 ans). Les 10 premières minutes sont bretonnes, mais le match sera maitrisé globalement par Saint-Etienne. Le milieu de terrain Brestois est beaucoup trop faible face à l’application et l’envie stéphanoise. Brest joue par contre à domicile, un triste spectacle pour leur public.

Nous, nous sommes dans le parcage vert. Tout le monde à le sourire, on sent la victoire ce soir tant le ballon circule bien de vert en vert. Pourtant, ce sont les contres brestois qui vont d’abord payer. Une première fois par Nolan Roux, où la défense Stéphanoise est immobile, fragilisée par un Jean-Pascal Mignot sans rythme dans les jambes. Brest exulte.

C’est sans compter sur les ressources et l’envie impressionnante de Sainté, l’égalisation ne se fait pas attendre par Aubameyang plus rapide que la défense brestoise. Brest n’a rien, ils sont incapables de se relever mais juste avant la pause, Saint-Etienne n’arrive pas à faire le break, malgré une bonne tête de Gradel sur une sortie des plus catastrophique d’Elana. Grougi sauve son équipe avec la cuisse.

Brest repart en contre et la défense verte est statique. Il regarde les brestois jouer dans la surface de Stéphane Ruffier. Une première frappe est repoussée, mais Nolan Roux suit et marque. Les verts regardent Brest, comme endormis par leur maîtrise du ballon.

Brest 2 – 1 Sainté. Grosse déception pour le parcage verts car cette équipe de Sainté est malheureusement trop fébrile défensivement. La rapidité des contres brestois fait très mal. Une première mi-temps où l’on retient le jeu fourni par Saint-Etienne. Des coups francs provoqués, on amène du danger, mais tout ça est gaché par la titularisation de Mignot qui manque cruellement de jambe. Mauvais choix tactique pour Galtier.  Côté brestois je pense qu’ils ont le sourire deux contres deux buts, la défense arrive à se dégager tant bien que mal face aux assauts stéphanois.

Les crampons qui font la différence

Une deuxième mi-temps qui commence sous cette pluie qui nous lâchera pas jusqu’à la 87ème  minute, je l’ai interprété comme un signe … Dans le parcage on chante toujours malgré cette pluie avec un vent assez fort. En début de deuxième mi-temps, Brest peut faire le break, mais Poyet croise trop son tir. C’est à côté. Nous on lance un gros OUFcar s’ils marquaient, on n’arrache pas ce nul. Une deuxième mi-temps pauvre en occasions, la pluie fait effet sur les 22 acteurs de ce match.

Jusqu’à ce problème de crampons de Zebina, il sort et change de chaussures mais l’arbitre ne le fera pas rentré même lorsque le ballon est sorti en touche. Sainté ne se pose pas de questions, il joue, joue… jusqu’à ce que Gradel croise trop son tir mais Aubameyang surgit au deuxième poteau et égalise.

Énorme, le parcage stéphanois explose la pluie vient de s’arrêter soudainement…C’est la bronca brestoise qui résonne à ce moment-là, plus forte que nos chants de joie et d’amour pour Sainté. Suite à ce but , l’entraîneur adjoint de Brest pète les plombs et se fait logiquement expulsé. Alex Dupont aurait pu également le suivre en bousculant violement l’arbitre de la rencontre. La dernière offensive est stéphanoise mais elle ne rentre pas !

On repart de Bretagne avec quelques regrets notamment sur une action de Florent Sinama-Pongolle qui seul face à Elana n’utilise pas son pied gauche, mais un extérieur pied droit ridicule. Il devrait le travailler cette semaine à l’entraînement … Le match nul n’est finalement pas immérité, mais la victoire aurait été belle car Brest n’a pas franchement convaincu.

Nous avons passé un super moment toujours une des plus folles ambiance de Ligue 1 ce parcage stéphanois.

Brest - Sainté

Stéphane et Kevin dans le parcage stéphanois

Auteur : Germain Butrot

Passionné par tout ce qui touche au football depuis son plus jeune âge, supporter ardu du beau jeu et du 4-3-3.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie En direct du stade