Il était une fois, la finale PSG-OM 2006

29
avril
2018

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

psg-om-2006

Il y a 12 ans jour pour jour, le PSG a remporté sa 7ème Coupe de France en battant l’OM en finale (2-1). Un match à part pour tous les parisiens, et qui restera comme mon premier grand souvenir de supporter.

Quand on est enfant, nos souvenirs sont souvent limités et sélectifs. On ne garde que des petits morceaux de vie qui nous ont marqués, des souvenirs parfois sans intérêt, d’autres qui ont bouleversé votre vie. La journée du 29 avril 2006 est à classé dans la seconde catégorie pour ma part. Cette finale face à Marseille reste comme mon premier souvenir que je garde en tête comme si c’était hier. Mon amour pour le Paris Saint-Germain a débuté quelques années avant, mais je n’en ai gardé que peu de souvenirs, et quelques vieux magazines “100% PSG” datant de 2004 pour me le rappeler.

Ce samedi 29 avril 2006, j’ai vécu ma première grande impatience à l’approche d’un match, le temps n’a jamais semblé aussi long et la pression aussi grande. Seul footeux à la maison, faire comprendre à ma mère et mon grand frère que ce soir-là, ils allaient faire autre chose que de regarder la télé n’a pas été facile. Mais, comme le PSG plus tard dans la soirée, j’ai réussi l’exploit, celui de leur confisquer la télécommande. L’avant match débute, la tribune du Stade de France réservée aux ultras parisiens déploie un immense tifo où il est écrit blanc sur rouge et bleu : “on la veut”. Je sens que cette finale est pour nous, l’OM peut aligner Barthez, Déhu, Taiwo, Lamouchi, Ribéry, Niang, Maoulida et Pagis, rien ne peut nous arriver. Le PSG-OM joué quelques semaines avant en championnat, où Pape Diouf avait envoyé l’équipe réserve en signe de protestation contre le manque de sécurité des supporters marseillais au Parc, et le 0-0 obtenu, est encore dans tous les esprits. Paris l’a encore en travers de la gorge ce soir-là, et à Pauleta, Kalou, Dhorasoo, Yepes, Cissé, Mendy, Rothen, M’Bami, Armand, Rozehnal et Letizi de laver l’affront.

Une tradition à perpétuer

Le coup d’envoi est donné, Marseille tente de mettre la pression mais dès la 4ème minute, Édouard Cissé récupère un ballon dans les pieds de Taiwo et Bonaventure Kalou envoie un missile de l’entrée de la surface qui rentre avec l’aide de la transversale. Déjà 1-0 pour Paris, je saute partout dans mon salon mais reste prudent sur la suite du match. L’OM tente de revenir au score, pousse et domine le reste de la mi-temps mais Paris tient. Même dominé, le PSG semble serein et n’est pas réellement mit en danger. En seconde mi-temps, les olympiens reviennent avec l’envie de remettre la pression d’entrée sur les parisiens mais le scénario de la première période se répète. A la 49ème minute, Dhorasoo récupère un ballon dans le rond central, percute balle au pied et envoie une frappe puissante des 25 mètres qui va se loger dans le petit filet de Barthez. Le kop parisien exulte, Dhorasoo court dans tous les sens, lui qui n’a marqué aucun but avec le PSG cette saison. 2-0, les marseillais sont à terre et l’exploit nous tend les bras. Paris recule, l’OM tente de revenir dans le match et parvient à réduire le score à cause de Maoulida (2-1, 67ème minute). La fin de match est tendue, la pression est à son maximum, mais le PSG réussi l’exploit.

2-1 score final, la tribune parisienne s’embrase et s’empresse de déployer une dernière banderole avant la remise du trophée, un moqueur « Droit au bus » en direction du virage marseillais. Jacques Chirac remet la coupe à Pedro Miguel Pauleta qui se charge de la brandir devant les supporters parisiens. Loin d’être favori avant cette finale, Paris réalise l’exploit face à un OM bien supérieur au PSG à cette période. Mais cette victoire prouve une fois de plus que les coupes sont dans l’ADN du Paris Saint-Germain, qui sauvera souvent ses saisons grâce à elles, comme en 2008 lorsque le club parvient à se maintenir en L1 qu’à la dernière journée tout en remportant la Coupe de la Ligue et allant en finale de Coupe de France. Une culture qui perdure encore malgré le changement radical du club depuis l’arrivée des qataris. Restant sur plus de quarante matchs sans défaites en coupes, le PSG a prochainement l’occasion d’aller en chercher une neuvième consécutive (Coupe de France et Coupe de la Ligue confondues), pour perpétuer la tradition et faire rêver les jeunes parisiens.

Auteur : Dylan Houeix

Rédacteur Au Premier Poteau pour servir Edinson Cavani.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
om-el
La fin de saison rêvée de l’OM

Samedi 28 avril, 35ème journée de L1. Lyon reçoit Nantes avant que l’OM ne se déplace à Angers le lendemain. Forts...

di-maria
Di Maria, l’ange gardien parisien

Alors qu’Angel Di Maria marche de nouveau sur l’eau depuis plusieurs mois, l’argentin laisse un sentiment mitigé chez les supporters...

OM-Leipzig
OM : Marseille et le temps des amours

Pour la première saison pleine de l’américain Franck Mc Court à la tête du club, l’Olympique de Marseille a renoué...

Fermer