Il était à OM-Bayern

31
mars
2012

Auteur :

Catégorie : En direct du stade

OM-Bayern Munich

Pour ce premier quart de finale de ligue des champions depuis presque 20 ans, l’Olympique de Marseille a eu l’honneur de tomber contre le grand club du Bayern Munich. Et ce que l’on peut dire, c’est que le vainqueur de 4 Ligues des Champions fait bien parti des prétendants au titre cette année.

La traversée du désert de l’OM

Tout d’abord, avant de parler du match en lui-même, il faut noter que les supporters marseillais ont fait grève d’ambiance en protestation suite aux mauvais résultats du club depuis un mois maintenant. Ce qui s’est ressenti très rapidement puisque les seuls à chanter tout au long du match étaient les 2000 supporters munichois. En guise d’entrée sur le terrain, les joueurs ont donc pu admirer les nombreuses banderoles mises à l’envers des clubs de supporters, ainsi que celles insultant le club et l’entraîneur «Deschamps et tes joueurs cassez-vous», «Ce soir, on est comme vous, on ne sert à rien», un comble lorsque l’on sait le palmarès acquis depuis son arrivée.

OM-Bayern Munich LDC

"Ce soir on est comme vous, on sert à rien"

Notons pour finir que les seuls moments où les supporters se sont fait entendre sont les sifflets envers l’ancien olympien Franck Ribery dès qu’il touchait le ballon. D’ailleurs on a pu le sentir tendu durant le match. Le pic de décibels ayant été atteint lors de son remplacement à l a78ème minute de jeu.

Deux mi-temps, deux matchs

Les phocéens sont plutôt bien rentrés dans ce match et sont à créditer d’une bonne première mi-temps. Même si la possession de balle était largement du côté des allemands, les marseillais ont bien défendu avec un Fanni remplaçant très correctement le titulaire habituel Diawara en charnière centrale, et un N’Koulou toujours aussi serein dans ses interventions. La majorité des occasions étaient marseillaises et notamment la plus dangereuse sur ce corner en début de match et la parade de Neuer. Le Bayern de Munich faisant le jeu, Marseille jouait en contre en cherchant la profondeur et la vitesse de Rémy.

Malheureusement, c’est finalement sur un contre des munichois que le premier but va venir ternir la prestation des marseillais juste avant la pause. Gomez marquant sur sa seule occasion, avec un tir qui aurait dû être stoppé par Andrade qui fait une erreur de main fatale à son équipe. On notera la main de Lahm sur le début de l’action non sifflée par l’arbitre.

A la sortie des vestiaires, le match n’est plus le même, l’OM est obligé de se découvrir pour marquer un but, mais le Bayern joue bien et empêche toute incursion marseillaise dans les abords de la surface. Sur un magnifique une-deux avec Muller, Robben part marquer le deuxième but du match sans contestation possible, la loi du plus fort est visible et va s’accentuer jusqu’à la fin.

Suite à ce but le match devient sans saveur d’un côté comme de l’autre, le match est plié. Ces deux buts pris à domicile risque d’être difficile à remonter pour les marseillais la semaine prochaine à l’Allianz Arena, mais dans le football tout est possible.

Merci à Florent pour cet article, je vous invite à aller voir son site sur l’actu des navigateurs web ;)

Vous aimerez aussi :

Tous les produits de l’Olympique de Marseille !

La dernière chance de l’OM

Il était à Nantes – Boulogne

Auteur : Germain Butrot

Passionné par tout ce qui touche au football depuis son plus jeune âge, supporter ardu du beau jeu et du 4-3-3.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie En direct du stade

Plus dans En direct du stade
Nantes boulogne
Il était à Nantes – Boulogne

Pour un supporter du FCN, aller à la Beaujoire est comme un pèlerinage. Il y a des rites, des coutumes...

On était au Parc des Princes
APP était au Parc des Princes

Pour le compte de la 26ème journée, le PSG recevait l'AC Ajaccio au Parc des Princes. Une journée comme les...

MMA Arena Sablé PSG
Il était à Sablé-PSG

C'est la Coupe de France ce week-end, et c'est aussi le grand retour de la catégorie 'J'y étais' ! Et...

Fermer