France-Uruguay, une copie blanche

15
août
2012

Auteur :

Catégorie : Équipe de France

didier-deschamps

Au terme d’un match sans grande intensité, la France et l’Uruguay se séparent de nouveau sur un score nul et vierge comme lors de leurs trois dernières confrontations.

Le retour de l’équipe de France avec un nouveau visage à sa tête, Didier Deschamps. Pour son premier match amical, préparatoire aux éliminatoires de la coupe du monde 2014, les bleus affrontaient l’Uruguay, 4ème nation mondiale. L’équipe de France n’a gagné qu’une seule fois face à la céleste et ce fut le dernier but inscrit entre ces deux équipes, le 21 août 1985. À noter également que depuis Aimé Jacquet, les 4 sélectionneurs suivants n’ont pas gagné leur premier match à la tête de la nation. De bon augure pour ce match…

Avant de débuter le match, et après des hymnes respectés par le public, la fédération française de football a décidé de rendre un hommage à notre Thierry Roland national en demandant au public de faire une minute d’applaudissement. Superbe moment devant sa femme et son fils.

Le début de ce match est une attaque défense pendant quelques minutes entrecoupée de fautes des deux équipes et de ballons bien maitrisés par les deux défenses. Les coups francs sont mal exploités des deux côtés à l’image de Mathieu Valbuena qui frappe un coup franc pourtant bien placé, à ras de terre et totalement inoffensif. Le Montpelliérain Yanga M’biwa était titularisé pour la première fois et il montre son autorité sur un superbe tacle défensif dans les pieds de Perez. Ce même Yanga M’biwa était tout prêt d’ouvrir le score au quart d’heure de jeu suite à un corner dévié de la tête par Giroud puis repris de la même manière par le défenseur, mais le gardien effleure le ballon pour le pousser sur son poteau (14ème).

Mathieu Debuchy sera remplacé par le parisien Christophe Jallet à la demi-heure de jeu suite à une blessure à la cheville sans doute sans gravité, mais la prudence était de mise.

Les Français ont la possession du ballon en cette première période avec une belle statistique de 70 %, mais le bloc uruguayen est présent et tiens bon face aux rares attaques des bleus. Hugo Lloris n’a pas été mis à contribution. La possession restera présente tout au long de cette mi-temps, mais la fraicheur physique sera limitée et le public émettra quelques sifflets à la pause.

Rio Mavuba et Steve Mandanda lors de la promenade d'avant match

Rio Mavuba et Steve Mandanda lors de la promenade d’avant match

Au retour des vestiaires, Didier Deschamps remplace Rio Mavuba par Étienne Capoue au milieu de terrain. Il se montre rapidement au bout de 5 minutes avec un superbe centre au second poteau pour Mathieu Valbuena qui se retrouve seul au second poteau, mais sa demi-volée est captée par Musiera. Les bleus sont bien rentrés dans cette seconde période et la Céleste garde le même plan de jeu avec un bloc défensif compact, mais prêt à jouer les contre attaques.

Karim Benzema, bien servi par Patrice Evra, aurait pu faire chavirer le stade du Havre, sur une reprise de volée du droit qui vient s’écraser sur le poteau du portier uruguayen (60ème). Il sortira quelques minutes plus tard, remplacé par Marvin Martin. L’équipe de France conserve la possession du ballon et se procure deux corners consécutifs tirés par Valbuena, sans danger. À la suite du second corner, Ribéry récupère le ballon et tente une frappe excentrée des 25 mètres qui passe au-dessus du but. Sur le contre adverse, Hugo Lloris s’emploie magnifiquement pour sauver son camp sur sa première intervention du match.

Ce match se dirige de nouveau vers un score nul et vierge comme lors des trois dernières rencontres entre les deux équipes. Le sélectionneur décide donc de faire entrer Briand et Gomis, les deux Lyonnais. Ce dernier tentera une frappe des 20 mètres plein axe, mais le portier se couche pour détourner en corner.

Au final, un match sans réel engouement et le public normand se fera entendre de nouveau à la fin du match par quelques sifflets. Le programme de bleus ne sera pas plus facile avec un premier match contre la Finlande en éliminatoires le 7 septembre.

Malgré tout cela, il faut noter la bonne prestation du jeune Yanga M’Biwa en défense centrale qui s’est imposé de belle manière et la belle possession de ballon des tricolores.

Auteur : Maxime Coutant

Ex-Footballeur mais toujours autant assidu ! Admiratif du beau jeu et de la technique.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Équipe de France

Plus dans Équipe de France
didier-deschamps-edf
Equipe de France : Didier Deschamps prend Jallet, Capoue, Mavuba et Varane

Comme à chaque fois lorsqu’un nouveau sélectionneur débarque à la tête de l’EDF, c’est avec beaucoup d’impatience et de curiosité...

equipe-de-france-1998-deschamps
Rétro 1998: L’apothéose de l’équipe de France

12 juillet, jour de fête. Il y a 14 ans, jour pour jour, s’écrivait le souvenir sportif numéro un des...

DidierDeschamps_EDF
EDF : Didier Deschamps nouveau sélectionneur des bleus

En juin 2008, alors que les bleus de Raymond Domenech s’apprêtaient à disputer l’Euro en Suisse et en Autriche, Didier...

Fermer