France-Japon, le parfait hold-up nippon

06
août
2012

Auteur :

Catégorie : Equipe de France Féminine / Jeux Olympiques 2012

japon-france

Au terme d’un match mal débuté, mais maitrisé une fois menée, les Françaises s’inclinent 2 buts à 1 face aux Japonaises. Grosse désillusion pour des françaises qui ne souhaitaient pas rééditer la prestation de la coupe du monde 2011.

Moment d’émotion avant même le coup d’envoi de ce match puisque l’hymne des Japonaises fut très touchant en rapport à la bombe atomique qui dévastait Hiroshima il y a 67 ans. Les deux équipes avaient retrouvé un rythme de jeu et un esprit qui leur correspond lors de leur précédent match, ce qui augurait un match riche.

5 premières minutes et une entame de match difficile pour les bleues qui montrent leur stress envers l’enjeu. Les Japonaises ne se montrent pas pour autant dangereuses. Les bleues, elles, tentent les premières avec une frappe de Louisa Necib des 25 mètres captée en deux temps par Fukumoto. La défense tricolore devra faire attention tout le match puisque Wendy Renard reçoit un carton jaune pour une semelle sur la cheville de Ohno.

Ce match est à contrecourant avec une possession de balle des Nippones qui coincent à chaque fois à 30 mètres du but français et ce sont ces dernières qui se créent des occasions. La solution viendra sur coup de pied arrêté avec un coup franc de 40 mètres qui est totalement manqué par Sarah bouhaddi. Il n’en faut pas moins à Ogimi pour ouvrir le score contre le cours du jeu (0-1, 32ème).

Grosse désillusion dans le camp tricolore après cette énorme bévue de la gardienne, mais les filles ne se démobilisent pas et continuent leur jeu vers l’avant. Gaétane Thiney tente bien de reprendre un ballon de la tête, mais la gardienne japonaise vient boxer ce ballon. Tout semble donc possible à la mi-temps pour les bleues, mais il faudra corriger quelques erreurs notamment du côté de Louisa Necib qui à du mal à s’exprimer.

Ogimi (à droite) célèbre son but sur la première action Japonaise

Ogimi (à droite) célèbre son but sur la première action japonaise

Début de seconde période très mauvais pour les filles de Bruno Bini qui une nouvelle fois se font surprendre sur coup franc. Mizuho Sakaguchi coupe le ballon de la tête et prend à contrepied Bouhaddi qui, sur ce coup-ci, n’y peut rien (0-2, 49ème). À ce moment du match, les Françaises ont frappé 11 fois aux buts contre 3 fois seulement pour les Japonaises, le réalisme est là.

Les bleues doivent désormais tenté le tout pour le tout sans pour autant se découvrir derrière. Marie-Laure Delie prend la défense de vitesse, mais bute sur une gardienne qui n’a encaissé qu’un seul but jusqu’à présent dans la compétition. Bruno Bini procède à deux changements en faisant entrer Camille Abily et Eugénie Le Sommer.

Sur un corner de Louisa Necib, Franco reprend de volée un ballon et Ogimi est en retard sur son tacle. Les deux joueuses restent au sol et la Japonaise donne la sensation de gagner un peu de temps. Les Françaises sont vraiment mises à mal par des Japonaises bien regroupées qui perturbent les transmissions et les frappes, comme ce de Necib, pourtant plein axe qui tire au-dessus du but.

Sur une roulette à la zidane, Necib élimine deux adversaires et tente sa chance des 30 mètres, mais cela ne perturbe pas Fukumoto. Les Japonaises restent en défense et laissent le ballon aux tricolores (69% de possession en seconde période), mais les déchets techniques ne permettent pas un retour au score. Pourtant, la première grosse occasion française arrivera par Necib, bien réveillé en seconde période, qui frappe à 10 mètres du but, mais Fukumoto sort la parade et bloque juste devant sa ligne, imperturbable.

Marie-Laure Delie qui tente d'inscrire le premier but français

Marie-Laure Delie qui tente d’inscrire le premier but français

Deux oppositions tactiques s’affrontent dans le dernier quart d’heure avec des Japonaises toutes regroupées en défense et des Françaises très offensives qui n’ont plus rien à perdre. Cela sera payant avec un superbe centre en retrait de Thomis repris en demi-volée par Le Sommer et qui, cette fois, trompe la gardienne (1-2, 77ème).

Cette même Eugénie Le Sommer, deux minutes plus tard, se défait parfaitement de deux défenseurs japonaises et se fait fauché dans la surface. Pénalty pour les Bleues. Bussaglia, prends à contrepied la gardienne, mais ne trouve pas le cadre. La fin de match est une fin de folie. Sur l’action qui suit, cafouillage dans la défense, mais Fukumoto se couche dans les pieds des attaquantes pour prendre le ballon.

Le public de Wembley est connaisseur et poussent les bleues pour pouvoir voir une prolongation dans ce match qui tient finalement toutes ses promesses. Dans les 10 dernières minutes les bleues se sont procuré une bonne dizaine d’occasions et les japonaises montrent de plus en plus des signes de fatigue.

Sur une nouvelle contre-attaque des Japonaises à la 89ème minute, Ogimi se présente seule face à Bouhaddi et frappe sur le poteau qui maintient en vie les Françaises. Une dernière tentative de Louisa Necib n’y changera rien, les Françaises auront pourtant tout tenté.

Une nouvelle fois et comme l’an passé en coupe du monde, les Françaises sont éliminées en demi-finale. Parfait hold up des Japonaises. Il faudra se relever de cette défaite pour le match pour la médaille de bronze.

Auteur : Maxime Coutant

Ex-Footballeur mais toujours autant assidu ! Admiratif du beau jeu et de la technique.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Equipe de France Féminine

Plus dans Equipe de France Féminine, Jeux Olympiques 2012
france-japon-foot-feminin
JO féminin, présentation des demi-finales

Le jour J est enfin arrivé pour ces quatre nations qui sont les dernières en course pour la médaille d'or....

corée-victoire-angleterre
JO Masculin: Bilan des quarts de finale

Hier, samedi, avaient lieu les quarts de finale des Jeux olympiques masculins. Cette journée a été rude en émotion avec...

gb-canada
Grande Bretagne – Canada, la surprise est de taille

Au terme d'un match maitrisé et vite contrôlé, les Canadiennes l'emportent 2 buts à 0 contre une équipe de Grande-Bretagne...

Fermer