Focus sur la Croatie

30
mai
2012

Auteur :

Catégorie : Euro 2016

Luka Modric Croatie

Tous les jours durant 4 semaines avant l’Euro 2012, organisé en Pologne et en Ukraine, Au Premier Poteau dresse le portrait d’une des seize équipes. Aujourd’hui c’est au tour de la Croatie, 8ème nation au classement FIFA.

Les éliminatoires :

Quart de finaliste de l’édition 2008, la Croatie voulait continuer sa belle histoire d’amour avec le Championnat d’Europe des Nations. Promis au groupe F, les Croates finissent deuxième derrière la Grèce, avec 22 points. Dans une poule avec Israël, Lettonie, Géorgie et Malte, une non-qualification aurait été aussi surprenante qu’alarmante. Avec 7 victoires en dix matchs, 18 buts inscrits pour 7 encaissés, on peut dire que le travail a été … correct.

Directement reversé en barrage suite à leur seconde place qui ne leur permettait pas de se qualifier directement, les Damiers ont du se débarrasser de la Turquie de Guus Hiddink. Une confrontation aux airs de revanche pour les quarts de finaliste de l’édition 2008. Mais cette fois, les Croates ont eu le dernier mot. Une dernière étape franchie avec brio (3-0 ; 0-0) et qui laisse augurer de belles choses.

Le joueur-clé :

Incontestablement, Luka Modric. Le milieu de terrain de Tottenham est véritablement le fer de lance de la sélection. Joueur croate le plus connu en Europe (Olic ne jouit plus de la même exposition au Bayern Munich, dû à son statut de remplaçant), il est aussi un joueur important d’Harry Redknapp chez les Spurs (35 matchs, à chaque fois titulaire, et 4 buts à son actif).

Celui qui a porté à 54 reprises le maillot à damiers sera assurément le joueur à surveiller cet été en Pologne et en Ukraine. Pressenti pour aller à Chelsea ou encore au Real Madrid, l’avenir du Croate est encore flou. Rien de tel qu’un Euro pour y voir plus clair.

Le sélectionneur :

Qui de mieux que Slaven Bilic pouvait représenter l’esprit conquérant de la Croatie ? Troisième lors de la Coupe du Monde 1998, l’ex-défenseur central est le sélectionneur national depuis 2006. Six ans et bons et loyaux services qui ont permis aux Croates de croire de nouveau à un exploit lors d’une phase finale.

L’équipe est plus séduisante, plus portée vers l’avant, plus technique (avec Kranjkar, Rakitic et Modric). Aux antipodes du jeu rugueux et défensif prôné dans le passé. Une combinaison gagnante puisque son contrat a été renouvelé de deux ans, après chaque phase finale. Qualifié pour l’Euro 2012, c’est toute la Croatie qui se prend à rêver d’un parcours similaire à celui qu’avait réalisé les Croates en 2008, une défaite en quart de finale face à la Turquie (1-1 ; 4 t.a.b. 2). Stabilité, fougue et talent, tels sont les maîtres mots vantés par Bilic … Malheureusement, il a annoncé récemment vouloir mettre un terme à son expérience à la tête de la Croatie après l’Euro 2012.

L’équipe-type :

S’appuyant sur une colonne vertébrale Pletikosa-Simunic-Modric-Olic, Slaven Bilic fait le choix de l’expérience. Une tactique payante puisqu’avec près de 314 sélections à eux quatre, la Croatie peut se targuer de posséder, dans ses rangs, des joueurs que la pression des grands évènements motive, plus qu’elle tétanise.

Le dernier match de barrage face à la Turquie sonnait comme une répétition générale. La composition ne devrait donc pas être chamboulée jusqu’à cet été, sauf imprévus de dernière minute.

Pletikosa – Schildenfeld, Simunic, Pranjic, Vida – Srna (cap), Vukojevic, Modric, Rakitic – Mandzukic, Olic

Ses chances à l’Euro :

On ne va pas se mentir. Le tirage n’a pas été clément avec les Croates puisque ces derniers ont hérité de l’Espagne, de l’Italie et de l’Irlande. Autant dire que la qualification pour les quarts de finale relèverait du miracle. Mais, les hommes de Bilic ne sont pas venus pour faire du tourisme et joueront à fond leur chance. « L’Espagne est favorite, confiait le sélectionneur après le tirage, mais avec une bonne tactique, il est possible de les bousculer ».

Donc, non, la Croatie n’aura pas ce rôle d’épouvantail, ou d’arbitre. Malgré une motivation affirmée, la logique voudrait que l’Espagne et l’Italie passent ce tour. Sans parler des cadors qu’ils seraient amenés à rencontrer en cas de qualification. À eux de faire déjouer cette logique.

Chances : 2 %

Le maillot de la Croatie pour l’Euro 2012 : 

Le maillot de la Croatie durant l'Euro 2012

Le maillot de la Croatie durant l'Euro 2012

Auteur : Fabien Burgaud

Fabien : motivation le journalisme sportif. Supporter du FCN et amoureux du football.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Euro 2016

Plus dans Euro 2016
buffon_joueur_cle_italie
Focus sur l’Italie

Tous les jours avant l'Euro 2012, organisé en Pologne et en Ukraine, APP dresse le portrait d'une des seize équipes....

yoann_gourcuff_equipe_de_france
France-Islande, un match amical à enjeu

18 matches sans défaite ! On n'y croit pas forcément au premier abord mais si, cela fait bien 18 matches que...

miroslav_klose_joueur_clé_allemagne
Focus sur l’Allemagne

Tous les jours avant l'Euro 2012, organisé en Pologne et en Ukraine, APP dresse le portrait d'une des seize équipes....

Fermer