FC Metz : La Lorraine reste grenat

02
mars
2014

Auteur :

Catégorie : Ligue 2

L'attaquant du FC Metz vit une saison compliquée, entachée par une grave blessure. Retour sur une carrière mouvementée.

Ce samedi, le FC Metz a remporté le derby lorrain pour la deuxième fois cette saison contre Nancy (0-1). Le club mosellan prend le large et reste solidement attaché à sa place de leader.

Le climat entre les deux clubs, rivaux par nature, prenait une plus grande ampleur cette année. Les rebondissements judiciaires autour de la dernière confrontation, l’annulation du match à huis clos et l’amende de 20 000€ retenue pour Metz ne sont pas sans conséquences. Criant au scandale, les groupes de supporters messins ont boycotté un rendez-vous pourtant très attendu.

Qu’importe les joueurs n’avaient qu’une seule envie, gagner. Gagner pour la suprématie régionale. Le chardon contre le Graoully. Pablo Correa de son côté misait sur une formation solide devant, avec l’homme en forme du club Jeff Louis et Benjamin Jeannot qui lui s’est longtemps démené sur le front de l’attaque nancéienne.

Une bataille tactique

Le FC Metz quant à lui comptait sur la malice de son technicien Albert Cartier qui a laissé planer un doute concernant le onze de départ. Dans un système totalement innovant, l’entraîneur messin laissait Mayoro N’Doye s’occuper de Jeff Louis en individuel. Un marquage à la culotte qui a fait ses preuves puisque le jeune messin n’a jamais lâché d’une semelle son vis-à-vis.

1970812_10201604655940488_465760047_n

Louis, énervé et surpris par tant de hargne a littéralement perdu le contrôle. Deux cartons jaunes durant la première demi-heure lui valent l’expulsion. A dix sur le terrain, Nancy commençait à douter. Cartier décidait donc de sortir N’Doye dans la foulée pour Thibaut Vion. Le match était lancé, comme si l’entraineur messin avait élaboré son scénario depuis plusieurs semaines.

Le 15e but de Diafra Sakho

Metz avançait sereinement, sans précipitation, même si Nancy a marqué un but logiquement refusé de Moukandjo suite à un hors-jeu de Cuvilier au départ de l’action. Cette action a sans doute permis à Sylvain Marchal et ses coéquipiers de  remettre les pieds sur terre. C’est à la 45ème minute, dans le temps additionnel que Diafra Sakho libérait tout un peuple d’un but de la tête. Son quinzième but de la saison. La suite ? Comme à leurs habitudes, les messins géraient la rencontre, aussi bien dans les temps forts que dans les temps faibles. Mieux, ils auraient pu obtenir un pénalty suite à un tacle violent d’Alexandre Cuvilier sur Romain Rocchi (78ème) après un beau numéro de Sakho dans la surface de réparation. Metz s’est pourtant frotté au chardon nancéien, sans pour autant s’y piquer, bien au contraire. Samedi prochain, les Lorrains accueilleront Lens dans un stade qui sera probablement bouillant.

Albert Cartier connait l’enjeu « nous ferons un point après Lens, samedi prochain. Lens a le plus gros effectif de L2 et il faudra tout notre public, 25 000 personnes derrière nous pour faire un gros match. » (L’Essentiel). Le ton est donné.

L’accueil des supporteurs messins après le match :

Revivez la conférence de presse des deux entraineurs, Pablo Correa et Albert Cartier :

Auteur : Pierre Birck

Etudiant en journalisme à Metz.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 2

Plus dans Ligue 2
La trêve hivernale débute. Les joueurs pourront souffler et se reposer, avant d’attaquer la dernière ligne droite du championnat.
Ligue 2 : le bilan à la trêve

La trêve hivernale débute, la première partie de saison est bientôt terminée. Les joueurs vont pouvoir souffler et se reposer...

L'attaquant du FC Metz vit une saison compliquée, entachée par une grave blessure. Retour sur une carrière mouvementée.
Thibaut Bourgeois, un attaquant riche en qualité

L'attaquant du FC Metz vit une saison compliquée, entachée par une grave blessure. Retour sur une carrière mouvementée. Thibaut Bourgeois...

L’avant-centre Troyen est actuellement le deuxième meilleur buteur de Ligue 2 cette saison. Une bonne pioche pour l’ESTAC.
Ghislain Gimbert, de l’ombre à la lumière

L’avant-centre Troyen est actuellement le deuxième meilleur buteur de Ligue 2 cette saison. Une bonne pioche pour l’ESTAC. Ghislain Gimbert...

Fermer