FC Metz : Juan Falcón décolle !

28
septembre
2014

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

Metz tient son nouveau goleador, quasiment inconnu en Europe, Juan Falcón devient le premier Vénézuélien à porter le maillot du FC Metz. Découverte.

Metz a semble-t-il trouvé un nouveau goleador après le départ de Diafra Sakho pour West Ham. Quasiment inconnu en Europe, Juan Manuel Falcón devient le premier Vénézuélien à porter le maillot du FC Metz. Découverte.

« Metz est un club où beaucoup de grands joueurs ont fait carrière, j’espère venir ici pour faire un pas de plus dans la mienne » expliquait Juan Falcón lors de sa conférence de presse début juillet. Pour l’instant, son choix de rejoindre la Lorraine porte ses fruits puisqu’il vient d’inscrire ses troisièmes et quatrièmes buts en Ligue 1 ce samedi face à Reims. Ses débuts en championnat paraissaient très compliqués pour l’ancien attaquant du FC Zamora au Vénézuéla.

Privés de ballons face à Lille, Nantes et Montpellier, « El Tigre » n’a pourtant jamais douté, toujours sûr de son talent. En témoigne les matchs amicaux lors de la préparation d’avant saison avec Metz (3 buts) ainsi que ses deux dernières saisons en «Primera Divison» où il avait inscrit la bagatelle de 37 buts en 64 matchs de championnat. Le déclic s’est fait contre Lyon avec son but victorieux en toute fin de match, un but qui lui a permis de mettre le stade entier dans sa poche. A Metz, Juan Manuel Falcón se retrouve pourtant seul en pointe, une position ingrate qui ne semble pour autant pas le gêner, bien au contraire.

Une grosse combativité

Car oui, en plus d’être buteur, Falcón est avant tout un monstre de combativité, une vraie petite pile sur le terrain puisqu’il se bat sur chaque ballon. Même dans les airs ! Sa taille, 179cm, est compensée par une belle détente, il pose ainsi beaucoup de problèmes aux défenseurs adverses. Dominique D’Onofrio, le directeur sportif du club l’annonçait quelques mois auparavant : « Juan Falcón est un buteur né, ses statistiques le prouvent. Il a un bon sens du démarquage, il a une certaine puissance et enchaîne vite les dribbles et les frappes. » Cette description est fidèle à la réalité. L’attaquant Vénézuélien aux trois sélections est précieux dans le jeu dos au but et son entente avec Serguei Krivets, le meneur Biélorusse fonctionne à merveille. Vif balle au pied, il est toujours porté vers l’avant et ne rechigne jamais lorsqu’il s’agit de presser et harceler l’adversaire sur le front de l’attaque. Jusqu’à maintenant, ses nombreux efforts ont toujours fini par payer. Son adaptation au pays, au championnat ainsi qu’au FC Metz est prometteuse et sa montée en puissance n’est pas étrangère à la réussite du club.

« Marquer le plus de buts »

Metz tient son nouveau goleador, quasiment inconnu en Europe, Juan Falcón devient le premier Vénézuélien à porter le maillot du FC Metz. Découverte.Son agent avouait que l’Atletico Madrid le suivait il y a quelques années, tout comme d’autres clubs dont le Chievo Vérone cette saison. C’est pourtant Metz qui raflait la mise en mettant 800 000€ sur la table des négociations, le tout accompagné d’un contrat de trois ans. Juan Falcón rejoint ainsi une petite colonie Sud-Américaine au FC Metz. Aux côtés de Guido Milan, José Luis Palomino ou encore Federico Andrada – issu du partenariat avec le mythique River Plate – le petit Vénézuélien s’est vite intégré au sein du collectif messin. Il se fond totalement dans les valeurs du club et de la ville de Metz à savoir l’abnégation, le travail et l’humilité.

Très croyant, Juan Falcón n’oublie jamais de prier et de lever les mains vers le ciel pour remercier Dieu à chacun de ses buts, comme si ce même Dieu le guidait à chacun de ses déplacements. Tel un renard bien positionné, il marche à l’instinct comme tout grand attaquant de surface. Toujours humble, Falcón n’a pas d’objectif particulier, il souhaite juste « (se) donner à fond, marquer le plus de buts possible et donner le meilleur de (lui) pour aider l’équipe dans son objectif. » Avec son nom de super héros, sa hargne et son sens du but, « El Tigre » a ainsi tout pour devenir le chouchou de Saint-Symphorien. En juin dernier, Juan Falcón atterrissait en Lorraine, aujourd’hui, il décolle et Metz commence à prendre sa vitesse de croisière en Ligue 1. Au plus grand bonheur des supporters messins. Rafraîchissant.

Auteur : Pierre Birck

Etudiant en journalisme à Metz.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
FOOTBALL : Emission Coupe du Monde - Bein Sport - 12/05/2014
Christophe Josse (beIN Sports) : “Gignac est un attaquant de niveau international”

Opposition de prestige dimanche soir au stade Vélodrome. L'affiche de la 8ème journée de Ligue 1 verra en effet s'opposer l'Olympique...

caroline-bauer-psg-lyon
Caroline Bauer (BFM TV) : “L’Olympique Lyonnais a ses chances !”

Enchaînement de chocs pour l'Olympique Lyonnais. Après l'AS Monaco le week-end dernier, les hommes d'Hubert Fournier vont cette fois se...

kipstadium (2)
Kipstadium : futur camp de base de Kipsta

A l’instar des autres Marques Passion du Groupe Oxylane, Kipsta va prendre son envol dans les prochains mois et quitter...

Fermer