Europa League : tops et flops des 16èmes

15
février
2013

Auteur :

Catégorie : Europe

Gareth Bale a inscrit deux coup franc hier soir face à Lyon

Hier soir se jouaient les seizièmes de finale aller de l’Europa League. Retour sur ces matchs et sur les tops et flops de cette journée.

Soir de Saint-Valentin

À la Saint-Valentin, c’est pareil pour chaque mec. Certains sont au taquet et ont tout prévu pour faire plaisir à leur promise (ou leur promis). Bouquet de roses, restau réputé, roses étalées dans la salle de bains, chacun sa technique. Rassurez-vous, vous ne vous êtes pas trompé de site, ce n’est pas une chronique sociologique. Vous êtes bien sur APP. Le rapport ? Ben, sur le terrain, c’est pareil. Certains avaient bien préparé leur rendez-vous avec l’Europa League. D’autres avaient manifestement oublié que le 14 février était « particulier » et qu’il y avait un match…

Ceux qui devraient conclure

Au rayon des soirées réussies, plusieurs clubs se détachent nettement.

Levante, l’actuel 9ème de Liga a corrigé un Olympiakos pourtant éliminé de Ligue des Champions sur le score de 3 à 0. Pour couronner le tout, Abdoun a été expulsé dès la demi-heure de jeu, à l’image globale d’un match où les Grecs sont clairement passés à travers. Les Espagnols, quant à eux ont su développer leur football agréable et conclure notamment par Obafémi Martins (oui, oui, il a posé ses valises à Levante).

L’Ajax Amsterdam apparait également comme l’un des grands gagnants du soir. Les Néerlandais ont vaincu les Roumains du Steaua Bucarest 2 à 0. À noter que les 2 buts ont été inscrits par  2 défenseurs. Double surprise. Et les surprises, c’est toujours un bon point pour la Saint Valentin. Souverain tout au long du match, l’Ajax emmené par Cuenca et Eriksen s’est offert un beau matelas avant un déplacement dans l’Est de l’Europe. Cerise sur le gâteau, Pintilii a été sanctionné d’un carton rouge. Une soirée de rêve à l’Amsterdam ArenA.

Le Viktoria Plzen a fait encore mieux. Non seulement les Tchèques ont gagné sur le score de 3-0, mais ce résultat a été obtenu face à Naples. À Naples, même, au San Paolo. Quitte à régaler, autant que le tableau soit parfait. Même si on peut s’interroger sur l’investissement réel de Naples au vu de certains changements effectués pour ce match, Plzen n’a pas volé sa victoire. Et s’offre un ainsi un matelas triple épaisseur avant de recevoir les Italiens.

Le Zenith et l’Anzi ont eux aussi su tirer leur épingle du jeu. Vainqueurs respectivement de Liverpool (2-0) et d’Hanovre (3-1), les formations Russes ont pris les devants avant de périlleux déplacements au retour.

Tout comme Chelsea, court mais précieux vainqueur à Prague du Sparta (0-1) grâce à Oscar. Les Blues recevront les Tchèques à Stamford Bridge pour valider leur ticket vers les 8èmes.

Il y a aussi celui pour qui c’était le 1er rendez-vous et qui n’avait aucune certitude, qui complexait à la vue de l’affiche. Comme le Rubin Kazan avant un déplacement chez l’Alético Madrid, actuel 2ème de Liga derrière l’intouchable Barca. Et pourtant, les Russes s’imposent 2-0 et ont toutes les cartes en main pour créer la surprise et éliminer le tenant du titre. Tout cela à 11 après l’expulsion de Sharonov en fin de 1ère mi-temps. Une vraie surprise.

Pour conclure, le FC Bâle a aussi passé une bonne soirée. Vainqueur 2-0 à domicile grâce à un but de Streller face au Dnipro Dnipropetrovsk, les Suisses semblent armés pour limiter les dégâts au retour. Non contents de valoir 826 points au Scrabble, les Ukrainiens, pourtant vainqueurs de Naples en phase de poules, ont subi la loi des hommes de Yakin.

Enfin, il y a le mec qui assure. Soirée sobre, efficace, sans prises de risques. Tout en maitrise. C’est un peu l’Inter Milan. Victorieux de Cluj sur le score de 2 à 0, les Interistes n’ont pas eu à forcer leur talent. Un doublé de Palacio qui crucifie les Roumains et donne de l’air aux joueurs de Stramaccioni.

Ceux qui gardent espoir

Un déplacement à Kiev en février, ça peut ressembler à un cadeau empoisonné. Les Girondins de Bordeaux ont su éviter le piège et repartent d’Ukraine avec le point du match nul (1-1). Les hommes de Gillot et le Dynamo Kiev gardent en ligne de mire la qualification. Tout se jouera à Chaban-Delmas.

Sur la liste de ceux qui ne savent pas quoi penser de cette soirée de Saint-Valentin, on retrouve le Bayer Leverkusen et le Benfica Lisbonne. Défait à domicile par les Portugais sur un but de Cardozo (0-1), le Bayer a pourtant les cartes en main pour venir s’imposer dans la capitale Lusitanienne. Benfica cherche à tout prix à briser l’hégémonie du FC Porto en remportant le championnat. Une quête qui pourrait entamer les ressources physiques des Benfiquistes.

Les Spurs de Tottenham ont trouvé leur salut grâce à Gareth Bale auteur de deux coups francs (2-1) à White Hart Lane. Les hommes de Villas Boas ont frustré des Lyonnais qui pensaient tenir un nul précieux. Il n’en sera rien. Vercourtre va cauchemarder cette nuit et Gerland accueillera un gros match retour.

Bate BorisovFenerbahçe, c’est aussi des affiches comme ça l’Europa League. Et l’occasion de voir une expulsion après 2 minutes de jeu (Raul Meireles). Soir de Saint-Valentin, on veut surprendre sa moitié, innover. Autant dire que le Portugais a dû à n’en pas douter surprendre son coach sur ce coup-là. Sinon, un 0-0 insipide. La décision se fera dans le bouillant stade Stambouliote.

Dans la série des 0-0 qui sentent la loose, on peut parler de NewcastleMetalist Karkhiv. Les Magpies déjà décevants en Premier League n’ont pris aucune précaution avant un déplacement risqué…

Pourtant, on peut réaliser un match nul agréable. Si, si, je vous jure. Que ce soit Stuttgart Genk (1-1) ou MönchengladbachLazio (3-3), les buts se sont enchainés. Genk et les Romains sont optimistes avec ces buts inscrits à l’extérieur qui peuvent faire la différence. Cependant, pour ce qui est des Laziales, il faudra afficher plus de maîtrise qu’à l’aller. La Lazio a notamment vu Dias se faire expulser.

Ceux qui se sont fait larguer

Évidemment, ceux qui devraient conclure ont clairement entamé les chances de leurs adversaires directs. C’est qu’elle est convoitée cette Europa League.

Les plus gros ratés et râteaux de la soirée sont attribués à…

Naples. Le Napoli qui s’est fait humilier à domicile 3-0 par le Viktoria Plzen et a par conséquent vu ses espoirs de victoire finale s’envoler. Ou alors, l’exploit ? Les hommes de Mazzarri n’ont plus rien à perdre…

Comme on l’a abordé un peu plus haut le Steaua Bucarest et l’Olympiakos ont pris des vestes. Défaits par l’Ajax (2-0) et l’Olympiakos (3-0), Roumains et Grecs ont peu de chances de se qualifier désormais. Putain de crise…

Hanovre de son côté, n’a guère plus d’espoir même si le but marqué en Russie (défaite 3-1) par Hustzi vaut très cher.

Pour Liverpool, battu notamment par un missile de Hulk, la mission s’annonce compliquée avec 2 buts à remonter. Sauf que Liverpool, c’est Anfield. Et devant leur public, tout est possible avec les Scousers. Vivement le retour.

Kazan qui crée l’exploit, cela signifie forcément que l’Atlético Madrid a craqué. Battus 2-0 à domicile,  les coéquipiers de Falcao se sont grandement compliqué la tâche. Un déplacement à Kazan, ce n’est déjà pas évident, mais avec 2 buts de retard, ça sent l’élimination précoce. Au moment de payer l’addition, les Rojiblancos ont fait le coup du « Mince, j’ai oublié ma carte bleue, tu peux me… ». Sale Saint-Valentin à Madrid.

Le Dnipro Dnipropetrovsk semblait être l’une des révélations de l’Europa League 2013. Ayant terminé en tête de son groupe devant Naples et le PSV Eindhoven, le Dnipro a pourtant coulé. Une douloureuse défaite 2-0 et des chances de qualifications qui ont fondu comme neige au soleil.

Enfin, Cluj s’est fait avoir comme un bleu. Encore un qui n’a pas résisté au 1er rendez-vous avec une Italienne. Littéralement maitrisés par une équipe de l’Inter bien en place, les Roumains devront réaliser un véritable exploit dans leur antre s’ils souhaitent poursuivre l’aventure…

Auteur : Franck Chantereau

Accro au football depuis toujours. Le beau jeu, c'est bien ; la victoire c’est mieux. Les deux, c’est le Graal.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

Plus dans Europe
Le Chakhtior Donetsk et le Borussia Dortmund ont fait match nul hier soir (2-2)
Chakhtior et Borussia dos à dos

Le Chakhtior Donetsk et le Borrusia Dortmund ont fait match nul hier soir (2-2) dans le cadre des huitièmes de...

Nuri Sahin va revenir avec Dortmund
Donetsk – Dortmund : duel d’esthètes pour ce huitième

Découvrez le focus sur le match du jour en Ligue des Champions entre le Chakhtior Donetsk et le Borussia Dortmund

Ronaldo célébrant un de ses nombreux buts
Real Madrid – Manchester United: Présentation

Découvrez le focus sur LE plus gros choc de ces 8ème de finale, à savoir un match entre le Real...

Fermer