Europa League : décryptage des 1/4 de finale

21
mars
2013

Auteur :

Catégorie : Europe

europa league tirage au sort

Les quarts de finale connus depuis vendredi, la Ligue Europa va présenter cette année encore quelques belles affiches. Focus sur les différents clubs engagés.

Le favori de la compétition qui va en baver : Chelsea

Il y a un an, personne ne misait un euro sur une victoire des Blues en Ligue des Champions. Le club venait juste de se sortir d’une double confrontation dantesque face au Napoli et avait sur sa route le FC Barcelone. Pourtant le club l’a remportée contre toute attente. Tout le contraire de cette année, où tout le monde attend le club anglais le 15 mai à l’Amsterdam Arena. Cette nouvelle aura de favori n’a pas aidé Hazard et consorts dans les groupes de la Ligue des Champions et pourrait bien ne pas le favoriser dans ces phases finales, avec une pression de leur côté alors que les clubs adverses seront sur-motivés face à ces Londoniens, qui ont montré peu d’entrain et de maîtrise lors de leurs confrontations face au Sparta Prague ou le Steaua, pourtant pas des foudres de guerre.

La situation précaire de Benitez face aux supporters et la 3eme place menacée des Blues en Premier League peut aussi les amener à négliger cette compétition pour le championnat. La volonté de glaner un trophée sera-t-elle suffisante pour Chelsea?

Les outsiders qui vont en profiter : Tottenham, Lazio Rome, Benfica

Pour beaucoup, la Ligue Europa est un poids qui ne rapporte pas assez et entraîne une accumulation de match. Ces trois outsiders pourraient la négliger eu égard à leurs places en championnat : Benfica est comme chaque année pris dans un mano a mano avec le FC Porto, les Lisboètes sont premier avec deux points d’avance, une situation qu’ils avaient déjà connu l’année dernière avant de s’effondrer et laisser le titre à leur rival. La Lazio de Rome, après un très bon départ en Série A, est maintenant à la course aux places européennes et a ralenti son rythme pour stagner à la 6eme place (Toutefois à 4 points de la 3eme et avec un match en moins.) Les Spurs quant à eux sont à la lutte pour la troisième place directement qualificative pour la Ligue des Champions.

Ils pourraient donc se concentrer exclusivement sur le championnat et la Coupe (pour Benfica et les Romains), mais cette « petite Europe » leur réussit : Benfica rêve d’égaliser le triplé Coupe-Championnat-Europe, juste pour fermer quelques clapets du côté de Porto. La Lazio excelle dans les confrontations directes, les deux demi-finales de Coupe d’Italie face à la Juve, la façon dont elle a battu Stuttgart et le fait que l’équipe soit invaincue en Ligue Europa en sont des preuves suffisantes alors que Tottenham va sûrement vouloir se venger de l’année dernière, lorsque le club pourtant 4eme avait été éjecté de la Ligue des Champions au profit du vainqueur Chelsea, qui avait fini 5eme. En plus, Villas-Boas l’aime cette Europa et n’a pas l’intention de la laisser passer.

Les clubs « exotiques » qui peuvent créer la surprise : Rubin Kazan et Fenerbahçe

Exotiques destinations, Kazan et Istanbul (Fenerbahçe est sur la rive orientale de la ville turque), d’un côté le froid sibérien et de l’autre une chaleur infernale des supporters. Le Rubin et Fenerbahçe ne sont pas favoris de cette compétition, pourtant ce sont des participants qu’on a souvent vus à l’échelon supérieur (Kazan a notamment battu le FC Barcelone en 2009 au Camp Nou) et qui disposent d’individualités comme Krasic, Meireles ou Kuyt du côté des « canaris » et Ansaldi, Rondon et même Yann M’Vila chez les Russes, autrement dit pas des peintres !

Alors pourquoi ce dénigrement ? Tout simplement parce que sur la scène européenne cette année, on ne peut admettre qu’ils aient été impressionnants. Certes, le Rubin Kazan s’est offert le scalp de l’Atletico Madrid, tenant du titre, mais à part le match aller bien négocié il n’y a pas eu de grandes démonstrations face à Levante et une victoire obtenue dans les prolongations. Pour le Fener, ce n’est guère mieux, les Turques ont péniblement éliminé le Bate Borisov et le Viktoria Plzen sans jamais marquer plus d’un but ! Enfin, la situation des clubs n’est pas à négliger, Kazan vient de reprendre son championnat depuis un mois et commence à peine à chauffer les organismes alors que Fenerbahçe va surtout privilégier le championnat, vu qu’ils ne sont qu’à quatre points du rival honni Galatasaray qui laissera forcément de l’énergie dans sa confrontation avec le Real Madrid. Mais la Ligue Europa et avant elle la Coupe de l’UEFA ont souvent vu des clubs « exotiques » l’emporter.

Les clubs qui vont mettre fin à leurs abonnements après ces quarts : Newcastle et le FC Bâle

En regardant ces deux équipes, on se dit qu’elles ne passeront pas les quarts, avec raison. Newcastle et le FC Bâle s’en sont bien sortis face à des adversaires redoutables que sont l’Anzhi Makhachkala et le Zenith Saint-Pétersbourg, mais l’élimination n’est pas passée loin. Il a fallu un but à la 94eme minute des Magpies ou un arrêt de Sommer sur pénalty à la 85eme pour les Suisses alors que le score sur les deux confrontations était de 2-1, pour qu’ils passent tous les deux.

Cette fois-ci, l’opposition ne devrait pas se laisser avoir : Benfica pour Newcastle et Tottenham pour Bâle. Benfica a les crocs et va profiter des nombreuses absences anglaises (Françaises surtout : Ben Harfa et Haïdara out jusqu’à la fin de la saison, Debuchy et Cabaye incertains) pour empocher la victoire, comme lors des quatre précédents matchs à élimination directe. Quant à Bâle, l’équipe est presque la même que celle qui s’est hissée dans les huitièmes de finales de la Ligue des Champions l’année dernière à deux exceptions près : Xhaka et Shakiri, les deux meneurs de cette formation l’année dernière sont partis montrer leurs talents en Allemagne. Une absence de taille face à Gareth Bale et ses coéquipiers, même si le club peut compter sur le talent encore intact d’Alexander Frei, suffisant pour réussir un nouvel exploit ?

Les quarts de finale de la Ligue Europa :

Chelsea-Rubin Kazan

Tottenham-FC Bâle

Fenerbahçe-Lazio Rome

Benfica-Newcastle

Auteur : Christophe.C GARNIER

Passionné de foot et spécialement fan de tout ce qui se fait outre-Manche depuis 10 ans.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

Plus dans Europe
fin de carrière Owen
Owen dit stop !

La planète football l’avait découvert du côté de St Étienne lors d’un Argentine – Angleterre comptant pour la coupe du...

Malaga, ici face à Valence, impressionne en Liga
Liga : Malaga perd la Ligue des Champions

C'est l'un des enjeux majeurs de cette fin de saison en Espagne, la course à la 4ème place qualificative pour...

Le Bayern Munich est grand favori du week-end
Le Bayern toujours 20 lieues devant

La 26ème journée du championnat allemand vient de s’achever. Le Bayern s’est imposé à Leverkusen, prenant au passage sa revanche...

Fermer