Europa League : 1ère journée

21
septembre
2012

Auteur :

Catégorie : Europe

Ayew a égalisé à la 94ème minute pour l'OM

En plus du PSG, de Montpellier et du LOSC, 3 autres clubs français défendent les couleurs Françaises sur la scène Européenne. Marseille, Bordeaux et Lyon sont en effet engagés en Europa League cette saison. Retour sur la première journée de la C3.

Bordeaux : Une formalité !

Privés d’Obraniak et Maurice-Belay et restant sur 3 matchs nuls en championnat, les Girondins se devaient de montrer autre chose à leurs supporters pour cette 1ère journée d’Europa League. Et on peut dire que le public de Chaban-Delmas a été servi avec pas moins de 4 buts marqués pour les Marines et Blancs. Sané dès la 13ème puis Gouffran à la 27ème minute permettent à Bordeaux de virer en tête à la mi-temps et au retour des vestiaires (47ème), c’est Engels contre son camp suivi de Jussiê à la 66ème qui donne un peu plus d’ampleur à la marque Bordelaise. Un match maîtrisé donc de bout en bout par Bordeaux qui se hisse, seul, à la 1ère place du groupe D grâce également au match nul 0-0 entre Maritimo et Newcastle. Le prochain match à St Jame’s Park face à Newcastle sera certainement d’un tout autre niveau.

Marseille au bout du suspens

94ème minute, dernier corner de la partie, c’est le moment choisi par André Ayew pour smasher une tête au point de pénalty et offrir le match nul aux Olympiens, logique vu le déroulement de la rencontre.

Malgré le retour de Loïc Rémy et les (bons) débuts de Joey Barton sous le maillot Marseillais, les Turques de Fenerbahçe menaient pourtant 2-0 à l’heure de jeu grâce à Caner (28ème) et Alex (57ème). Beaucoup plus réaliste que l’OM lors de ces 60 premières minutes, Fenerbahçe voyait revenir Marseille à la 82ème minute grâce à Mathieu Valbuena auteur d’un très bon une-deux avec André Ayew avant de tromper Volkan le gardien Turque. 12 minutes plus tard, sur l’ultime corner de la partie, c’est au tour de Valbuena de déposer le ballon sur la tête d’André Ayew qui ne loupe pas l’occasion de marquer là son 3ème but en Ligue Europa. Dans l’autre match du groupe C, le Borussia M’Gladbach à fait 0-0 sur la pelouse des Grecs de Limassol, prochain adversaire des Phocéens.

Lyon dans la douleur

3 minutes ! C’est le temps qu’il a fallu aux Lyonnais pour prendre l’avantage dans cette rencontre face au Sparta Prague. Grâce à des buts de Gomis et Lisandro à la 59ème et 62ème minute, les Gones se sont logiquement imposé dans une rencontre qu’ils ont dominée. Et même si les Tchèques qui ont réussis à revenir dans la partie grâce au but de Krejci à la 77ème minute auraient pu égaliser dans les dernières secondes de la partie, l’OL n’à guère été inquiété.

Néanmoins, s’ils veulent aller loin dans cette Europa League il faudra que les Lyonnais soient beaucoup plus réalistes que jeudi soir. Lors de la prochaine journée (4 octobre), l’OL se déplacera en terre Israélienne pour affronter le Kiryat Shmona auteur d’un très bon nul sur la pelouse de San Mamès.

Les autres affiches de la soirée : 

La 1ère journée de l’Europa League voyait également l’entrée en lice de grands clubs Européens à la recherche d’une ligne de plus sur leurs palmarès.

Dans le groupe A, les Reds de Liverpool vont gagner 5-3 sur le terrain des Young Boys de Berne avec notamment un doublé de Jonjo Shelvey. Autre prétendant à la victoire finale, l’Atlético Madrid réussi à aller gagner 3-0 sur la pelouse de l’Hapoel Tel Aviv pour le compte du groupe B.

Grâce à un coup du chapeau du Chilien Eduardo Vargas et un but de Dzemaili, le Napoli n’à laissé que des miettes aux Suédois de l’AIK Solna. Résultat : 4-0. En revanche dans le groupe H, l’Inter Milan s’est fait peur sur sa pelouse contre le Rubin Kazan. Dans une rencontre dominée par les Russes, les Intéristes ont du attendre la 92ème minute et le but de Nagatomo pour égaliser à 2-2.

Dans le groupe I (groupe de l’OL), l’Athlétic Bilbao n’à pas pu faire mieux que match nul face au surprenant club Israélien de Kiryat Shmona, ce qui laisse au Gones la place de leader du groupe.

Enfin, pour le groupe J s’affrontaient Tottenham et la Lazio de Rome. Marquée par la 1ère titularisation d’Hugo Lloris dans la cage des Spurs, cette rencontre s’est soldée par un triste 0-0.

 

Auteur : Thomas

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

Plus dans Europe
supporters-fc-porto
Le style FC Porto !

Hulk, Falcao, Lisandro Lopez, Lucho Gonzalez, Ricardo Quaresma, Ricardo Carvalho, Deco, mais aussi Pepe et Anderson. Ces 9 joueurs au...

arsene-wenger-rvp
Arsenal, l’art de la formation (2/2)

Deuxième partie de l'article sur l'art du management d'Arsène Wenger et plus particulièrement sur la partie depuis 2004 à nos...

arsenal-stadium
Arsenal, l’art de la formation (1/2)

L'histoire commence en septembre 1996, Arsenal FC se sépare de son entraîneur Brian Rioch et nomme Arsène Wenger à sa...

Fermer