Et pendant ce temps là, dans le reste de l’Europe

29
avril
2013

Auteur :

Catégorie : Europe

championnat belge foot

En Allemagne et en Angleterre, Le Bayern et Manchester United sont déjà champions. Ça devrait bientôt être le cas en France, en Italie, et Espagne tant le Paris Saint Germain, le Juventus et le Barça dominent leur sujet. Mais l’Europe du football ne se résume pas seulement à ces cinq championnats. Alors de Russie en Belgique en passant par la Grèce ou la Turquie, petit tour d’horizon des championnats européens de seconde zone pour savoir qui jouera l’Europe la saison prochaine.

Russie : Duel au sommet

À quatre journées de la fin, le suspense reste entier. Le CSKA Moscou, leader du championnat de longue date, a perdu ce week-end à Kazan (0-2). Son dauphin, le Zénith St Petersbourg aurait pu revenir à un point, mais n’a pas profité de la contreperformance des Moscovites en ne faisant pas mieux qu’un match nul à Kuban (2-2). Moribond en début de championnat, le club de Witsel et Hulk se trouve à trois points de son rival et devrait lui jouer le titre jusqu’à la fin. Derrière, l‘Anzhi Makhachkala de Samuel Eto’o, troisième,  est tombé à Moscou contre le Spartak et devra se contenter du tour préliminaire de la Ligue des Champions.

À noter, les grands débuts de Yann M’Vila avec le Rubin Kazan. Titulaire face au CSKA, il a joué un peu plus d’une heure en sentinelle devant la défense.

Turquie : Cavalier seul pour Galatasaray

Renforcé au mercato hivernal par Didier Drogba et Wesley Sneijder, Galatasaray domine facilement son sujet avec une nouvelle victoire ce week-end (1-0) face à Gaziantepspor. Avec treize points d’avance sur son rival Stambouliote, le Fenerbahçe, Drogba et consorts sont déjà champions. Le Fener, toujours en course pour atteindre la finale de l’Europa League après sa victoire à domicile face à Benfica, s’est lui aussi imposé ce week-end. Avec une équipe remaniée, Moussa Sow et ses coéquipiers sont venus à bout de Kayserispor (2-1).

L’autre club mythique d’Istanbul, le Besiktas, complète le podium avec deux points d’avance sur Bursaspor.

Ukraine : La balade du Chakhtior Donetsk

Vingt-trois victoires pour seulement deux matchs nuls et une défaite. Le Chakhtior Donetsk a maîtrisé son sujet de la tête et des épaules pour ne laisser que des miettes à ses (lointains) poursuivants. Avec quinze points d’avance sur le second à quatre journées de la fin, les oranges et noirs sont déjà champions depuis longtemps.

Le seul suspens agrémentant ce championnat est l’obtention de la seconde place, qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions. La lutte fait rage entre le Dynamo de Kiev et Metalist Kharkiv, ex aequo avec 56 points chacun.

Grèce : Domination outrancière de l’Olympiakos

À l’image du pays, le championnat grec est marqué par la crise. L’exode des meilleurs joueurs ces derniers temps a considérablement affaibli le niveau. Seul l’Olympiakos a réussi à éviter cette saignée et cela se ressent dans les résultats. Champion quatorze fois lors des dix-sept dernières saisons, le résultat n’a pas dérogé à la règle en cette année 2013. Champion avec quinze points d’avance, le club du Pirée reste la locomotive de ce championnat. Et ses wagons les plus proches commencent à se détacher de plus en plus et n’arrivent plus à suivre la cadence. C’est le cas du Panathinaïkos, cinquième, qui ne se qualifie même pas pour la moindre compétition européenne.

Le championnat étant terminé, place maintenant aux play-off, rassemblant les équipes classées entre la deuxième et la cinquième place du championnat, pour déterminer qui se qualifiera en Ligue des Champions et en Europa League. Ces précieux sésames se joueront entre le PAOK Salonique, l’Asteras Tripolis, l’Atromitos Athènes et le PAS Giannina.

À noter la relégation de l’AEK Athènes en seconde division pour la première fois en 89 ans d’existence. Un retrait de trois points dû à la violence de ses supporters aura causé la chute de ce club mythique.

Portugal : Benfica fait la course en tête

Avec le coup de moins bien que subit le Sporting Portugal cette saison, le mano à mano opposant Porto et Benfica est encore plus criant. Une fois encore le titre reviendra à l’un des deux ténors de cette Liga Sagres. Tous les deux invaincus, il devrait se batailler jusqu’à la fin pour le titre, même si le Benfica Lisbonne semble bien parti pour rafler la mise. S’ils l’emportent ce lundi soir en match en retard de la vingt-septième journée face à Maritimo, les aigles de Lisbonne auront 4 points d’avance sur leur rival, le FC Porto. Un vrai matelas confortable à seulement trois journées de la fin.

La surprise du championnat nous vient de Paços de Ferreira. Ce petit club aux moyens dérisoires occupe la troisième place du classement, devant le Sporting Braga.

Suisse : Bale doit rester vigilant

Encore en course en Europa League (défaite 2-1 à domicile en demi-finale aller face à Chelsea), le FC Bale est en tête de son championnat. Mais avec seulement trois points d’avance sur le Grasshopper Zurich alors qu’il reste encore sept journées, la messe semble loin d’être dite. Un faux pas des rouges et bleus pourrait permettre à leur premier poursuivant de passer devant. Les autres équipes sont distancées. C’est notamment le cas des Young Boys de Berne, triste septième, qui s’apprêtent à conclure une saison difficile.

Juste remonté en première division après son dépôt de bilan en 2005, l’emblématique Servette Genève devrait reprendre l’ascenseur.

Écosse : Le Celtic seul au monde

Orphelin de son rival de toujours, les Glasgow Rangers, relégué en quatrième division suite à de graves problèmes financiers, le Cletic n’a pas trouvé cette saison d’adversaire à sa taille. Déjà champion de longue date, les blancs et verts ont aussi fait un beau parcours en Ligue des Champions, jusqu’en huitième de finale.

Motherwell, second au classement participera également au tour préliminaire de la Ligue des Champions.

Pays-Bas : L’Ajax touche au but

Avec quatre points d’avance sur le PSV Eindhoven à deux journées de la fin, l’Ajax Amsterdam pourrait être champion dès samedi prochain s’il l’emporte face à Willem II, dernier du classement et presque condamné à la relégation. Les autres places qualificatives pour la Ligue des Champions devraient être beaucoup plus disputées. Le PSV, second, le Feyenoord Rotterdam, troisième et le Vitesse Arnhem se tiennent en trois petits points, Eindhoven étant deuxième seulement à la différence de but. Le FC Twente, cinquième, ne pourra refaire son retard sur le peloton de tête et ne participera pas aux compétitions européennes la saison prochaine.

Belgique : Zulte Waregem pour un authentique exploit

Le championnat de Belgique a la particularité de ne pas se terminer comme les autres. Le leader de la saison régulière n’est pas forcément le grand vainqueur, car au terme des trente journées, les six premiers s’affrontent dans un mini championnat qui détermine le vainqueur de la compétition. Cette année, ces play-offs rassemblent Anderlecht, premier de la saison régulière, Zulte Waregem, le Standard de Liège, le FC Bruges, le Racing Genk et le SC Lokeren. Et à quatre journées de la fin, une grosse surprise se met en place. Zulte Waregem, petit club avec seulement une Coupe de Belgique à son palmarès est leader de ces play-offs, et pourrait glaner son premier titre de champion de Belgique. Mais, ne vendons pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Le classement est tellement resserré que tout le monde peut encore rafler la mise.

Auteur : Antoine Raguin

Antoine, aspirant journaliste, amoureux de football et de sports en général et nostalgique de Zizou.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

Comments are closed.

Plus dans Europe
football-italien
La Renaissance du football italien

Souvenez-vous sympathisants éternels du Calcio lorsqu'après la Coupe du Monde 2010 votre ami supporter de la Roja vous disait qu'en...

Lampard record de buts Chelsea
Arsenal accroché, Chelsea en profite

Sacré champion d’Angleterre pour la 20ème fois de son histoire lundi dernier, Manchester United se déplaçait sur la pelouse d’Arsenal...

Newcastle Liverpool
Newcastle a pris une correction !

Qu’arrive-t-il aux Magpies ? 5ème la saison passée, les joueurs d’Alan Pardew flirtent cette année avec la zone de relégation et...

Fermer