En route pour Rio !

14
septembre
2013

Auteur :

Catégorie : Coupe du Monde 2014

A deux matchs de la fin des qualifications, APP dresse le bilan sur les qualifiés et les futurs barragistes de la Coupe du Monde 2014 du Brésil.

A deux matchs (voir moins) de la fin des qualifications pour le mondial brésilien, certaines équipes sont déjà qualifiées alors que d’autres cravaches encore pour accrocher ne serait-ce que les barrages. APP dresse le bilan, zone par zone.

Zone Euro : Italie et Pays-Bas qualifiés, embouteillage pour les barrages

Depuis les matchs de cette semaine, deux équipes du vieux continent ont compostés leur billet pour le Brésil : l’Italie et les Pays-Bas. Mardi soir, La Squadra Azzura a disposée de la République Tchèque grâce à des réalisations de Chiellini et Balotelli (2-1). Elle ne peut plus être rejointe par son dauphin, la Bulgarie, qui jouera sa place en barrages avec le Danemark. Dans le même temps, les Oranjes ont difficilement dominés la modeste principauté d’Andorre (2-0, doublé de Van Persie, meilleur buteur des éliminatoires avec huit buts). Avec sept victoires et un match nul, la sélection du plat pays ne peut plus être rattrapée elle non plus par son dauphin, la Hongrie, qui disputera un match à trois avec la Turquie et la Roumanie pour la qualification en barrages.

Même si elles ne sont pas encore qualifiées officiellement, d’autres nations seront à coup sur de la partie en juin et juillet 2014, en Amérique du Sud. Ces équipes sont la Belgique, l’Allemagne et la Suisse. Il ne leur manque qu’un point. Elles devraient valider leur qualification lors du prochain match, courant Octobre.

En revanche, dans certains groupes, le suspens reste entier. C’est le cas dans le groupe F où Russie et Portugal sont au coude à coude. La bande à Ronaldo, qui a sauvé la patrie contre l’Irlande du Nord avec un triplé (victoire 4-2) a un point de retard sur les russes. Même constat dans le groupe G où la Bosnie-Herzégovine et la Grèce sont ex-æquo, avec dix-neuf points chacun. Mais rien à voir avec le groupe H, où, à deux journées de la fin tout est encore possible. Seulement trois points séparent l’Angleterre, première du groupe avec 16 points de la Pologne quatrième, avec treize points. Entre ces deux sélections s’intercalent l’Ukraine et le Monténégro, avec quinze points chacune. Les prochaines confrontations directes s’annoncent fratricides, notamment pour l’Angleterre qui recevra coup sur coup le Monténégro puis la Pologne.

Pour ce qui est de la France, son avenir s’est quelque peu éclairci mardi dernier, en venant à bout de la Biélorussie (4-2). Elle se retrouve à égalité de points avec l’Espagne (quatorze points). Mais la Roja a un match en moins. Normalement, elle devrait disposer, sans coup férir de la Biélorussie  et de la Géorgie, pour s’offrir la première place du groupe. Les Bleus, devront se contenter des barrages, comme lors de la Coupe du Monde 2010.

Zone CONBEMOL : L’Argentine y est, le Paraguay indigne de son statut

A deux matchs de la fin des qualifications, APP dresse le bilan sur les qualifiés et les futurs barragistes de la Coupe du Monde 2014 du Brésil.Le mini-championnat qualificatif de la zone sud américaine touche à sa fin. Le Brésil étant qualifié d’office, car pays organisateur du mondial, seuls les quatre premiers sont qualifiés directement. Le cinquième jouera un barrage contre le meilleur troisième de la zone asiatique. L’Argentine, leader du groupe qualificatif ne peut plus être rejoint par le cinquième et est officiellement qualifiée. La Colombie et le Chili, second et troisième sont également en bonne posture pour aller chez le voisin auriverde à l’été 2014. La quatrième place devrait se jouer entre l’Equateur, en difficultés après trois rencontres sans victoire et l’Uruguay. La rencontre entre les deux équipes lors de l’avant-dernière journée devrait valoir le détour. Le barragiste affrontera dans une confrontation aller-retour, la Jordanie, barragiste de la zone Asie. Le Venezuela, le Pérou, la Bolivie et le Paraguay, irrémédiablement lâchés, ne peuvent plus se mêler à la course aux places qualificatives. Les paraguayens, quart de finaliste de la dernière coupe du monde et finaliste de la Copa America en 2011, manqueront leur premier mondial depuis 1994.

Zone CONCACAF : Etats-Unis et Costa-Rica OK, le Mexique très mal en point

Dans ce mini championnat à six équipes,  les Etats-Unis et le Costa-Rica, premier et second du groupe, sont d’ores et déjà certains d’être  au Mondial. Le Honduras, troisième, est également bien parti pour les rejoindre. La place de quatrième, synonyme de barrages face au premier de la zone Océanie, se jouera entre le Panama et le Mexique, ex aequo avec huit points. Les Mexicains, habituellement aux avant-postes dans les qualifications nord-américaines, pointent pour le moment à une peu honorable avant-dernière place. Indignent de leur statut, ils pourraient  ne pas participer à la coupe du Monde pour la première fois depuis 1986. Défait ces derniers temps par les Etats-Unis et le Honduras, ils devront battre le Panama dans un match couperet pour accéder aux barrages.

Zone Afrique : Les cadors sont là, Imbroglio autour de la Tunisie

Le second tour de qualification s’étant terminé suite au match de cette semaine, les dix équipes qualifiées pour les barrages sont connues. Il s’agit donc de la Côte d’Ivoire, du Cameroun, du Sénégal, du Ghana, du Nigéria, du Burkina Faso, de l’Egypte, de l’Ethiopie et de l’Algérie. La dixième équipe devait être le Cap-Vert, première de son groupe au détriment de la Tunisie, seconde. Mais, les Aigles de Carthage, qui ont perdu face au Cap-Vert, ont fait appel de cette défaite. Un joueur Cap-verdien, suspendu, n’avait pas le droit de disputer la rencontre. L’appel ayant été reçu, les Tunisiens ont gagnés le match sur tapis vert, prenant par la même occasion la première place du groupe. Ils se qualifient donc pour les barrages, au détriment… du Cap-Vert.

Ces barrages auront lieux au mois d’Octobre.  Les cinq têtes de série sont la Cote d’Ivoire, le Ghana, la Tunisie, le Nigéria et l’Algérie.

A noter tout de même, que malgré le peu de surprises lors de ces éliminatoires, les absences pour la suite de la compétition de l’Afrique du sud, du Maroc, du Mali ou encore de la Zambie.

Zone Asie : La Jordanie pour une première

La phase de poules étant terminées depuis le mois de Juin dernier, les quatre qualifiés d’offices étaient déjà connus. Il s’agit des deux premiers de chaque groupe: trois habitués, le Japon, la Corée du Sud et l’Australie ainsi qu’un revenant, l’Iran. Cette semaine, les deux troisièmes s’affrontaient dans une confrontation aller-retour. Et la Jordanie est venue à bout de l’Ouzbékistan à l’issue des tirs au but (1-1, 1-1 9-8 tab). Pour participer à sa première coupe du Monde, la Jordanie jouera sa place dans un barrage face au cinquième de la zone Amsud.

Zone Océanie : la Nouvelle-Zélande sans adversaire

Après le départ de l’Australie dans la zone asiatique, il n’y a plus que quatre équipes du continent à s’affronter dans un mini championnat. Et la Nouvelle Zélande à fait cavalier seul. Six matchs, six victoires. Elle se qualifie donc pour le barrage où elle affrontera le quatrième de la zone CONCACAF. A noter que Tahiti, vainqueur de la dernière Coupe d’Océanie n’a pu faire mieux que troisième du groupe, avec seulement une victoire.

Pour récapituler, mis à part le Brésil, qualifié d’office en tant que Pays organisateur, dix autres équipes sont certaines d’être de la partie: l’Argentine, l’Italie, les Pays-Bas, l’Australie, le Japon, la Corée du sud, l’Iran, les Etats-Unis et le Costa-Rica. Rendez-vous le 19 novembre, au soir des barrages de la zone Europe, où les trente-deux nations qualifiées devraient être connues.

Auteur : Antoine Raguin

Antoine, aspirant journaliste, amoureux de football et de sports en général et nostalgique de Zizou.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Coupe du Monde 2014

Comments are closed.

Plus dans Coupe du Monde 2014
La Coupe du Monde au Qatar n'a pas fini de faire parler d'elle. Les grosses chaleurs incitent la FIFA à organiser l'événement en hiver.
Coupe du Monde en hiver : pour ou contre ?

Cela va bientôt faire 3 ans que le Qatar a été élu pays organisateur de la Coupe du Monde de...

Dans son stade du Maracana, le Brésil à balayé l'Espagne sur le score de 3-0 grâce au but de Fred et Neymar.
La Roja a refusé le combat

C'était écrit, le Brésil devait gagner sa Coupe des Confédérations, au Maracana, devant son public, face à la meilleure équipe...

1034913-16659176-640-360
Plus qu’une finale !

Ce dimanche l'Espagne et le Brésil s'affronteront en finale de l'édition 2013 de la Coupe des Confédérations. Si la compétition...

Fermer