En Angleterre, c’est l’heure du bilan

02
mai
2013

Auteur :

Catégorie : Europe

logo premier league

À 3 journées de la fin du championnat en Angleterre, APP a décidé de dresser pour vous un bilan de la saison 2012/2013. Qui sont les tops, les flops ? Quelles ont été les bonnes et les mauvaises surprises outre-Manche cette année ? Voici la réponse.

Les tops

On ne pouvait pas commencer les tops sans parler de Manchester United. Battus à la différence de buts la saison dernière par son meilleur ennemi Manchester City, les Red Devils avaient cette année encore plus faim de victoire qu’à l’accoutumée. Au final, les hommes de l’inusable Sir Alex Fergusson ont plus que dominé le championnat d’Angleterre. S’ils ne peuvent plus battre le record de points de Chelsea, ils ont en revanche encore la possibilité d’aller décrocher le record de victoires en championnat puisque s’ils réalisent un sans-faute jusqu’à la fin de la saison, ils auront remporté 30 matchs sur 38 joués.  Une vraie machine de guerre ! Emmenés par un Robin Van Persie énorme, décisif tout au long de la saison et qui va finir meilleur buteur de Premier League, les Mancuniens n’ont en revanche pas connus la même réussite dans les coupes nationales se faisant éliminer par deux fois par les Blues de Chelsea. Idem en Champion’s League où ils ont été éliminés dans les conditions que l’on connait par le Real Madrid en 8ème de finale. Une chose est sûre, on connait déjà le favori du championnat la saison prochaine …

nani manchester united

Nani avait été expulsé face à Madrid en Ligue des Champions

Qui aurait parié sur Everton en début de saison ? À vrai dire pas grand monde en fait. Longtemps dans les 5 premières places du classement, les Toffees sont tout simplement en train de réaliser leur 3ème meilleure saison (sur le plan comptable) depuis plus de 20 ans ! Emmené par un énorme Marouane Fellaini auteur de 12 buts et de 9 passes décisives toutes compétitions cette saison et bien aidé aussi par l’arrière gauche Leighton Baines qui à délivré 8 passes décisives, inscrit 7 buts et qui s’est fait une place dans l’équipe type de Premier League, l’autre club de Liverpool va terminer devant son plus grand rival pour la deuxième année consécutive.

Les flops

Le plus grand flop de la saison est sans conteste Newcastle United ! Auteurs d’une superbe saison l’année passée où ils avaient décrochés une prometteuse 5ème place, les Magpies n’ont été que l’ombre d’eux-mêmes cette année à tel point qu’à 3 journées de la fin, ils pointent à la 17ème avec seulement 5 points d’avance sur le 1er non relégable et 1 match en plus. Eux qui se battaient la saison dernière pour l’Europe sont aujourd’hui dans une course contre la montre pour le maintien. Les raisons de cet échec ? À vrai dire on ne comprend pas. Même après avoir gardé l’ensemble de leur effectif au mercato estival, les Magpies ont stagné dans la deuxième partie de tableau de la Premier League pendant toute la saison. Comme si la machine si bien huilée la saison passée s’était enrayée pendant l’été. Et ce n’est pas le large, très large recrutement hivernal qui a pu y changer quelque chose. L’arrivée des 5 frenchies pour la modique somme de 20 millions d’Euros cet hiver n’à presque rien changée à la situation désastreuse des Magpies, qui du coup pourraient bien se faire piller quelques maillons forts de leur effectif comme Cabaye ou Ben Arfa lors du prochain mercato. Côté arrivées, la filière Ligue 1 pourrait bien être à nouveau activée puisque des joueurs comme Chedjou et N’Koulou, pour ne citer qu’eux, sont bien partis pour traverser la Manche cet été.

L’autre grand flop c’est bien évidemment les Queens Park Rangers ! Sauvé d’extrême justesse la saison dernière, QPR avait décidé l’été dernier de se renforcer à coup de millions d’Euros. Stéphane M’Bia, Julio César, Estéban Granero, ou encore Park Ji-Sung avaient débarqué sur les bords de la Tamise. Résultat ? Il a fallu attendre la 17ème journée de championnat pour que QPR remporte la première victoire de sa saison… L’arrivée de Loïc Rémy l’hiver dernier ne changea strictement rien et malgré les 5 buts de l’ancien Marseillais, QPR a été officiellement relégué en Championship le 27 avril. Débarqués en Premier League avec l’ambition de tout casser il y a 2 ans, les Queens Park Rangers repartent désormais à zéro. Qui a dit que l’argent faisait le bonheur ?

rémy QPR

Loic Remy n’a rien pu faire pour sauver QPR

La bonne surprise …

À l’instar des Toffees d’Everton, les joueurs de Swansea ont eux aussi réalisé une bonne saison. Si en championnat, les Swans n’occupent « que » la 9ème place, il est tout de même bon de rappeler que les Gallois ont découvert l’élite du football Anglais la saison dernière après près de 30 ans au purgatoire. Entrainés par Michael Laudrup depuis 2 ans et 10ème la saison passée, les « cygnes » de Swansea ont passé un cap cette année avec le recrutement de l’ancien joueur du Rayo Vallecano, Michu. Longtemps meilleur buteur de Premier League, l’attaquant Espagnol va se contenter de la 5ème place du classement avec tout de même 17 réalisations. En plus de ses performances en championnat, le club Gallois a surtout brillé en League Cup. Après avoir éliminé Liverpool et Chelsea, les Swans se sont imposés en finale face à Bradford et vont donc participer pour la toute première fois de leur histoire à une coupe d’Europe. Une vraie bouffée d’oxygène ces Gallois !

… et les mauvaises

Amputés de Robin Van Persie et d’Alex Song, on pouvait se douter que la saison des Gunners d’Arsenal allait être difficile. 10ème de la Premier League à l’aube de la 15ème journée, les Londoniens vont pourtant finir le championnat entre la 3ème et la 5ème place. Pas une mauvaise saison me direz-vous ! D’accord, mais quand une saison se termine pour la 8ème année consécutive sans le moindre titre pour un club comme Arsenal, ce n’est pas forcément une bonne saison non plus.

Autre grand club Anglais que l’on aurait aimé voir aux avant-postes et qui nous a déçu, Liverpool. Pour la 4ème année consécutive, les hommes de Brendan Rodgers vont clôturer le championnat en dehors des 5 premières places. Pourtant bien aidés par les 23 buts en championnat de Luis Suarez, les Reds ont surtout brillé par leur irrégularité. Difficilement capable d’aligner une série de plus de 3 matchs sans défaite au cours de la saison, les coéquipiers de l’éternel Reds Steven Gerrard se sont réveillés en fin de championnat, trop tard …

Enfin la dernière mauvaise surprise est attribuée au duo Manchester CityChelsea. Champion d’Angleterre en titre et champion d’Europe en titre, on attendait plus de ces deux formations. Que ce soit en Ligue des Champions ou en championnat, les deux clubs n’ont pas su jouer les troubles fêtes. Redevenu le second club de Manchester, City ne va toutefois pas abdiquer et pourrait se montrer très agressif sur le marché des transferts au prochain mercato. Tout comme Chelsea justement, qui à l’image du retour très probable et tant attendu de José Mourinho sur son banc, voudrais bien accrocher un 5ème titre de champion d’Angleterre à son palmarès.

Auteur : Thomas

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

Comments are closed.

Plus dans Europe
newcastle-liverpool
Newcastle, l’échec du Made in France

Humilié (6-0) sur son terrain, ce week-end pour le compte de la 35ème journée par Liverpool, Newcastle n’en finit plus...

herta berlin bundesliga
Qui pour accéder à la Bundesliga ?

Dans le lot pour la montée dans le nouveau meilleur championnat du monde, pas mal d'habitués, un inconnu qui a...

championnat belge foot
Et pendant ce temps là, dans le reste de l’Europe

En Allemagne et en Angleterre, Le Bayern et Manchester United sont déjà champions. Ça devrait bientôt être le cas en...

Fermer