Elie Baup retrouve une casquette à l’OM

05
juillet
2012

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

elie_baup_om

L’information est tombée hier soir, l’Olympique de Marseille a donc choisi Elie Baup pour succéder à Didier Deschamps. L’ancien coach des Girondins de Bordeaux s’est engagé pour deux ans et rejoindra dès aujourd’hui les joueurs en stage en suisse, où il sera présenté à la presse.Vendredi dernier, les supporters de l’OM apprennent le départ Didier Deschamps, par la presse. A trois jours de la reprise de l’entraînement, c’est évidemment un coup de tonnerre sur la Cannebière, même si finalement l’information n’avait rien de bien surprenant compte tenu des relations exécrables de l’ancien capitaine des bleus avec José Anigo, du manque de moyens financiers et de la saison très compliquée qui vient de s’écouler.

Ce lundi, l’OM a donc repris l’entrainement sans nouveau joueur et surtout sans entraineur. Une première pour le club de la Cannebière qui en dit long sur la situation actuelle de la maison. On se demande encore comment Vincent Labrune et à un degrés moindre, Margarita Louis Dreyfus, qui connaissaient la position de Didier Deschamps depuis fin mai, n’ont pas anticipé plus tôt les recherches d’un nouveau coach. Car il faut bien le dire, de l’extérieur, on n’a le sentiment que les dirigeants Phocéens se sont retrouvés à faire les choses dans la précipitation, et ce ne sont pas les multiples pistes explorées en moins d’une semaine qui nous contrediront. Un visage qui fait quand même un peu désordre à un mois de la reprise de la Ligue 1.

Quoi qu’il en soit, après l’échec des dossiers prioritaires, Lucien Favre et Frédéric Antonetti, c’est bien Elie Baup qui prendra les commandes de l’OM, préféré à Fabrizio Ravanelli ou Rolland Courbis.

A 57 ans, le consultant de Canal+ revient en Ligue 1 par la grande porte. L’ancien entraîneur de Toulouse, de Saint-Etienne, Nantes et de Bordeaux retrouve ainsi un banc qu’il n’avait plus occupé depuis la saison 2008/2009. Une situation presque inespérée pour le technicien à la casquette qui ne possédait plus d’agent depuis qu’il s’était séparé de Jean-Pierre Bernès l’année dernière, à qui il reprochait son échec à rejoindre l’AJA.

Même si ce n’est pas la solution la plus sexy, l’OM n’avait ni les moyens, ni le challenge suffisant pour attirer dans ses filets un « grand » coach. Un choix par défaut mais malin, car Elie Baup n’est quand même pas la dernière roue du carrosse. A défaut d’exciter les supporters, le nouveau coach de l’OM connait parfaitement le milieu, fort de 13 saisons et plus de 300 matchs sur les bancs de ligue 1, avec un titre Champion de France à la clé, en 1999 avec les Girondins. Son dernier fait d’armes remonte à la saison 2006/2007, avec la troisième place de Toulouse en championnat,  synonyme de qualification pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions.

 Parfaitement conscient de la situation, le natif de Saint-Gaudens est habitué à composer avec les joueurs qu’il a sous la main et n’hésitera pas à piocher dans le vivier du centre de formation, contrairement à son prédécesseur. Un critère qui n’a pas du être anodin dans le choix des dirigeants marseillais, dans l’obligation de réduire la voilure.  Son sens tactique et d’analyse plus que correct devrait permettre au club Phocéen de remonter la pente doucement mais sûrement, car si l’attente de résultats est toujours présente à Marseille, dire que l’OM attaque cette saison avec les mêmes ambitions que les saisons précédentes serait faux.Garder un cap, finir dans une zone prédéfinie, le tout, sans faire d’étincelles, c’est une mission qu’Elie Baup est capable de remplir. La seule véritable question, c’est si les supporters et les joueurs sont prêts à l’accepter. Son premier chantier sera de les convaincre. Et à en lire les certaines réactions des phocéens , la tâche ne sera pas simple : « On le jugera sur son travail et ses résultats. Si l’équipe est en haut de l’affiche, tout le monde criera de joie, si c’est le contraire, il aura des soucis ».

 Pour rejoindre l’OM, Baup n’a cessé de marteler sa motivation. Le voilà désormais installé dans l’un des fauteuils les plus éjectables de France !

Auteur : Loïc Denibaud

Intervenant d'action sociale le jour, amoureux du football et du beau jeu le jour et la nuit.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Plus dans Ligue 1
mercato
Le mercato de la ligue 1 (2/2)

Alors que l’EURO attire toutes les attentions en ce début d’été, certains en profitent pour pouvoir négocier tranquillement... Suite et...

mercato
Le mercato de la ligue 1 (1/2)

Alors que l’EURO attire toutes les attentions en ce début d’été, certains en profitent pour pouvoir négocier tranquillement... Eh oui !...

ezequiel_lavezzi
Que le mercato commence !

À la veille de l'ouverture du mercato d'été, les grands noms sont déjà annoncés en France et plus précisemment à...

Fermer