Elie Baup : petit rentier de Ligue 1

03
octobre
2013

Auteur :

Catégorie : Ligue 1

Sévèrement battu par le Borussia Dortmund, le Marseille d'Elie Baup peut-il vraiment faire mieux que de la bonne figuration en Ligue 1 ?

Une nouvelle désillusion en Champion’s League est venu confirmer le statut de petit entraîneur de l’ancien consultant de Canal. Pas un mauvais entraîneur, juste un petit entraîneur. Un gars qui sort le costume quand il va jouer la coupe des grands comme un petit provincial qui s’en va à la capitale.

On parle de désillusion mais qui y croyait vraiment avant le match ?

Tout le monde sait où se situe le niveau de cette équipe et tout le monde sait également qu’ils sont toujours tombés face à plus fort depuis la prise de fonction du casquetté. Sublimer son effectif est une mission pratiquement impossible pour lui. Mais il peut le gérer, il l’a fait à merveille l’an dernier. Dans une faible Ligue 1, sa faible équipe (en terme de jeu) composée de bons joueurs a réussi laborieusement à terminer deuxième. Laborieusement, à coup de 1/0 tous plus ennuyeux les uns que les autres. Puis il a géré. Voilà, ce que coach Baup peut faire : battre laborieusement des équipes inférieures ou égales et gérer ses points fidélité sur son compte Ligue 1 Orange. Pas plus, pas moins.

L’OM : Dortmund français?

Là où cette défaite fait mal c’est qu’elle est concédée contre le modèle assumé du club phocéen : le Borussia Dortmund. Là où le charmeur de serpents rédactionnel s’est planté en criant sur tout les toits qu’il allait dupliquer le modèle allemand coloris jaune et noir, c’est au moment de mesurer l’importance du coach dans ce dit modèle. En Rhénanie, le renouveau du club est parti de celui que plus personne n’ose comparer à Harry Potter. Ses dirigeants ont misés sur son projet et lui ont laissés les rênes même après une première année mi-figue, mi raisin.

Sévèrement battu par le Borussia Dortmund, le Marseille d'Elie Baup peut-il vraiment faire mieux que de la bonne figuration en Ligue 1 ?Et footballistiquement parlant, Klopp est l’antithèse de Baup. Son jeu est basé sur la prise de risque maximum, un pressing haut et une vitesse de tous les instants qui pousse ses joueurs à finir sur les rotules. Quitte à faire tourner au prochain match. L’équipe marseillaise, elle, se contente de faire tourner en ayant la possession, tenter de toucher les ailes dans l’éventualité d’un centre qui encore plus éventuellement pourrait toucher sa cible partie sur le coté gauche. Ou s’en remettre à un exploit individuel d’un de ces talentueux joueurs. Un but et on ferme la boutique.  Bref, on gère. La différence fut criante sur l’ouverture du score hier où les français revenaient tranquillement vers leur buts alors que les allemands fonçaient à toute berzingue pour aller les crucifier.

Ces joueurs qui valent des millions aujourd’hui ont été transformés par un entraîneur qui les a façonnés en grands champions. Ces mecs, l’OM aurait presque pu aller les chercher(avec une cellule de recrutement intelligente) mais en aurait fait quoi ? Probablement rien. Voilà le problème, on préférera toujours en France un gars qui donne des résultats immédiats mais avec une attitude de gagne petit à un autre ambitieux qui souhaite mettre en place une philosophie couillue. A la décharge de Labrune, il avait d’abord choisi son technicien l’an dernier pour aplanir la situation anarchique avec un autre chauve. Ce qu’il a bien…. géré encore.
Ensuite comment virer un gars qui vous a ramené sur le devant de la scène après une saison précédente terminée à la 10ème place ?

“3 défaites en 4 confrontations contre Paris l’an dernier”

Tout semble marcher comme prévu encore cette année, des victoires contre plus petit et des défaites contre plus gros. Le groupe de LDC est tellement relevé pour l’OM qu’on en vient à vraiment se demander s’ils vont réussir ne serait-ce qu’à débloquer leur compteur point. Dimanche, l’ennemi héreditaire parisien est en visite au Vélodrome. L’an dernier, 3 défaites en 4 matchs avaient été encaissées par le peuple méridional. Le nul, lui, avait été fêté comme une victoire. Si le jeu parisien semble aussi peu consistant que le marseillais, ils comptent par contre dans leur rangs Zlatan, Cavani, Ménez, Verratti, Lavezzi, Lucas….

Bref, on vous conseille ne pas cocher la case 1 sur votre loto foot pour le choc de Dimanche. Par contre, si votre grand mère cherche un placement sûr et sans danger, vous pouvez lui conseiller le vendeur de casquette du village.

Auteur : Mourad Aerts

Joue en troubadour sur tout le front de l'attaque. Amoureux du foot et de ce qu'il représente partout dans le monde

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Ligue 1

Comments are closed.

Plus dans Ligue 1
Sochaux-Valenciennes ou le duel entre deux équipes déjà larguées au classement Ligue 1 qui ne verront pas plus haut que la zone de relégation. A moins que..
Ligue 1 : déjà un “match de la peur”

Un match entre le dernier et l’avant-dernier et une certaine dramaturgie propre à la Ligue 1, qui perd un par...

derby rennes nantes
Rennes-Nantes : Je ne t’aime pas … moi non plus

Alors que la huitième journée de championnat se profile, un match semble déjà être lancé avant même d’avoir débuté. Dimanche,...

Et oui, outre le tant attendu PSG - Monaco au Parc dimanche soir, il y à bien 9 autres matchs qui se jouent à l'occasion de la 6ème journée de Ligue 1.
Ligue 1: Présentation de la 6ème journée

Un choc, et du toc? Le choc de dimanche vampirise bien sur toute l’attention de ce week end. Difficile de...

Fermer