Draft d’expansion NWSL : Orlando Pride a du bon

03
novembre
2015

Auteur :

Catégorie : Football féminin

Draft d'expansion NWSL : Orlando Pride a du bon

Ça y est ! On sait (à peu près) qui rejoindra Alex Morgan, Kaylyn Kyle et Sarah Hagen à Orlando en Floride. Le draft d’expansion a eu lieu ce lundi et voici les choix du coach Tom Sermanni (ex-coach de l’équipe américaine, coach assistant de l’équipe féminine canadienne).

Orlando Pride expansion draft

Meghan Klingenberg – Défense – Seattle Reign FC

Sitôt draftée, sitôt échangée à Portland pour Morgan qui a rejoint la Floride un peu plus tôt. Kling fait partie de la défense de l’USWNT a.k.a. le mur de brique. Derrière son mètre cinquante-sept, celle qui jouait encore pour Houston il y trois mois a plus d’un tour dans son sac. Arrière gauche ou droit selon les besoins, on l’a aussi vu évoluer en tant qu’ailière sous Jill Ellis récemment et en université. Elle fait partie de ces joueuses rapides, qui osent et qui se battent pour faire avancer l’équipe. En plus d’être (très) efficace en défense, elle passe son temps à courir sur son couloir ou rentre parfois dans l’axe au gré des attaques et contre-attaques, envoyant de beaux centres pour ses coéquipières. Dommage.

Ashlyn Harris – Gardienne – Washington Spirit

L’enfant prodige est revenue. La fille de Satellite Beach jouera à la maison cette année. Elle devrait partir pour Rio et serait alors absente une bonne partie de la saison comme cette année. Tout semble se jouer entre elle et Alyssa Naeher pour le vol pour le Brésil. Harris, gardienne de but remplaçante de l’UWNT, n°2 derrière Hope Solo, réalise l’arrêt durant les tirs au but qui voit le Western NY Flash remporter le championnat de la WPS en 2011. Elle a ensuite joué en Allemagne (FCR 2001 Duisburg), en Suède (Tyresö) et au Washington Spirit. Très vocale, agile, bons réflexes, bon placement, bonne vision du jeu. Elle n’est pas considérée comme la n°2 aux Etats-Unis pour rien.

“Ashlyn Harris apporte son expérience et son leadership. Nous avons une grande gardienne de but, c’est un point de départ fantastique.” – Tom Sermanni

.

Ça y est ! On sait qui jouera à l'Orlando en Floride en NWSL. Le draft d'expansion a eu lieu ce lundi. Voici les choix du coach Tom Sermanni.

.

Taryn Hemmings – Défense – Chicago Red Stars

Ex-Boston, Hemmings a joué dans la W-League. Elle a apporté des solutions offensives à Chicago sur le couloir droit, elle sait se faufiler dans la défense adverse pour centre et être versatile.  Chicago a perdu une de ses joueuses clés.

Jasmyne Spencer – Attaque – Western New York Flash

Rapide et technique, elle a ce qu’il faut pour prendre de vitesse les défenses adverses et les rendre folles. Une attaquante qui peut faire mal.

Jamia Fields – Attaque – Western New York Flash

Encore une attaquante du WNYF. La benjamine du draft est elle aussi rapide. Mais avec Morgan et Hagen dans les rangs, on peut supposer qu’elle chauffera le banc jusqu’au départ de la première pour les JO. Bonne vision du jeu, dribble ravageur, centres magnifiques. On a hâte de la voir s’exprimer sur la pelouse pour Orlando. Le duo Spencer-Fields devrait être destructeur.

Camille Levin – Défense – Sky Blue FC

Suède, Australie, équipe américaine U20 et U23. Levin aussi a un parcours intéressant et vient intégrer le rideau défensif que veut se construire Orlando. Arrière gauche, Levin a été une joueuse importanteavec 19 matchs disputés cette saison ; Sky Blue devra maintenant lui trouver une remplaçante.

Lianne Sanderson – Attaque – Portland Thorns

Peut s’avérer redoutable. Elle n’a pas eu beaucoup de temps de jeu durant cette dernière Coupe du monde avec l’Angleterre ni en NWSL avec Portland.

“Avec le Canada, on a joué 3 fois contre l’Angleterre en 6 mois. Lianne Sanderson faisait partie de ces joueuses clés que l’on ciblait particulièrement à cause des dommages qu’elle pouvait nous causer. Elle apporte une véritable qualité. C’est juste une excellente footballeuse” Tom Sermanni

Lianne Sanderson a inscrit 4 de ses 15 buts internationaux contre le Canada. On va garder un œil sur elle.

.

Ça y est ! On sait qui jouera à l'Orlando en Floride en NWSL. Le draft d'expansion a eu lieu ce lundi. Voici les choix du coach Tom Sermanni.

.

Toni Pressley – Défense – Houston Dash

Un autre retour à la maison. Ex-Washington Spirit, on pourra sans doute retrouver une affinité avec Harris. Pressley a l’expérience des équipes de jeunes, des les camps de l’USWNT; elle a joué en Russie avant de revenir au WNYF et d’être transférée à Houston. Bonne en défense dans l’ensemble (Little a quand même mis un hat-trick à Houston en dribblant Pressley et toutes les autres cette saison). Un pied gauche puissant, le plus souvent précis, un jeu physique pour une joueuse au grand potentiel.

Maddie Evans – Défense/Milieu – Boston Breakers

Une régulière de Boston depuis deux saisons. En milieu de terrain pour Penn State, en milieu ou en défense pour les Breakers, Evans sait se montrer polyvalente. Une recrue solide. Il ne reste plus qu’à voir à quel poste elle évoluera.

Aubrey Bledsoe – Gardienne – Sky Blue FC

Une gardienne qu’on connaît peu mais qui est familière de la NWSL. Elle n’a joué qu’un match avec Sky Blue en 2015, difficile à évaluer.

“C’est une gardienne qui a de l’expérience dans la ligue. C’est quelqu’un qui sera à la fois une bonne remplaçante et quelqu’un en qui on aura entièrement confiance quand Ashlyn sera absente. On a une gardienne qu’on pourra mettre sur le terrain sans s’inquiéter.” – Tom Sermanni

 

L’Orlando Pride a veillé a acquérir des joueuses solides pour se lancer correctement dans la saison 2016. Le nouveau club compte pour le moment 4 internationales et pas des moindres : Morgan, Kyle (Canada), Harris et Sanderson. Leur absence pour les JO de 2016 ne devrait pas poser problème avec les remplaçantes possibles qu’offre ce début d’équipe. Sermanni a formé ses lignes offensives et défensives. Il ne reste plus qu’à attendre d’éventuels échanges et le draft universitaire pour voir comment se rempliront les cases vides sur le tableau blanc d’Orlando. Il faut maintenant espérer que le milieu de terrain sera équilibré et de qualité comme le reste du roster. On attend aussi de voir si les joueuses choisies aujourd’hui joueront bien la prochaine saison à Chicago ou si certaines seront échangées d’ici au début de la saison.

Auteur : Julia Tefit

Tombée dans le foot féminin grâce à la NWSL, je suis avec attention l'équipe de France féminine et l'USWNT.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Football féminin

Plus dans Football féminin
Abby Wambach, meilleure buteuse internationale au monde hommes et femmes confondus, a annoncé sa retraite le 27 octobre.
Wambach s’en va

Abby Wambach, meilleure buteuse internationale au monde hommes et femmes confondus, a annoncé sa retraite le 27 octobre. La carrière de...

Présentation du meilleur XI de la NWSL version 2015. Une équipe de très haut niveau...
NWSL : le meilleur 11 de départ de la saison 2015

La troisième saison de la NWSL s’est achevée le 1er octobre avec le remake de la finale de 2014. Et...

Rencontre avec Rachel Robert, attaquante de la néo section féminine du LOSC et véritable amoureuse du club nordiste.
Rachel Robert : « Porter le maillot du LOSC nous offre une tout autre visibilité »

Virevoltante, pétillante, parfois râleuse, Rachel Robert est l'une des figures de proue de la néo-section féminine du LOSC. Issue du...

Fermer