Le derby remporté par Paris

07
septembre
2014

Auteur :

Catégorie : National

Le premier choc de la saison avait lieu entre le Paris FC et son rival, le Red Star. L'assise défensive du PFC a fait la différence

Le premier choc de la saison avait lieu à Paris, au Stade Charléty, entre le Paris FC (3e) et son rival, le Red Star (2e). Si ces derniers ont dominé, l’assise défensive du PFC a fait la différence.

Un derby, ça ne se joue pas, ça se gagne. Richard Socrier sur Twitter le résumait bien avant la rencontre, le beau jeu n’était pas l’objectif des Parisiens. Seule la victoire comptait pour passer devant le Red Star et obtenir ainsi la première place en National, avant le match de Colmar aujourd’hui. Et les locaux ont appliqué ce principe à la lettre, ne brillant que rarement en attaque, subissant les assauts des Audaniens, avant de l’emporter sur un pénalty de Christian Kinkela (1-0, 62e), expulsé dans la foulée pour un vilain geste (72e).

Pourtant, les visiteurs avaient parfaitement entamé le match, ne trouvant du répondant que dans les chants des ultras du PFC, encore très présents. Le coup-franc de Bouazza, détourné par le mur, manquait de tromper Demarconnay (9e), avant que les visiteurs ne butent sur le portier sur le corner qui suivit (10e). Si Kinkela tentait de mener la charge par une chevauchée fantastique, conclue d’un centre dans le petit filet (13e), c’est encore le Red Star qui s’illustrait sur corner, avec la reprise de Fournier, de peu à côté. Le Paris FC ne trouvait pas ses hommes et les solutions en attaque, et c’est encore Demarconnay qui sauvait les espoirs parisiens en repoussant une frappe de Lefaix (18e).

Les deux équipes étaient prêtes à tout pour remporter ce derby, et la tension s’illustrait lorsque Beziouen fauchait Lybohy, et qu’un premier attroupement s’opérait (28e). Le Red Star avait encore deux occasions d’ouvrir le score avant la pause, mais la défense (34) et Demarconnay – d’une superbe envolée sur coup-franc (41e) – tenaient bon côté locaux.

Le premier choc de la saison avait lieu entre le Paris FC et son rival, le Red Star. L'assise défensive du PFC a fait la différence

Le PFC plus agressif au retour

En seconde période, les joueurs de la capitale revenaient au niveau de leurs voisins banlieusards, et le jeu s’en trouvait plus équilibré. Bouazza tentait de faire la différence en contre-attaque (55e), mais c’est bien Kinkela pour le Paris FC qui trouvait la faille. Sur un mauvais renvoi de la défense, le Congolais s’infiltrait dans la surface et s’écroulait après un contact. Comme face à Strasbourg, l’ancien ajaccien transformait la sentence, malgré le bon plongeon de Planté (1-0).

Les locaux ne se rassuraient pas pour autant, et Demarconnay devait encore s’employer sur un centre de Marie qui filait en lucarne. L’expulsion de Kinkela libérait la partie, mais la talonnade de Lefaix trouvait le petit filet (75e) alors que la frappe d’Ogounbiyi frôlait le cadre (81e). Malgré une pression du Red Star jusqu’à la fin, les Parisiens tenaient jusqu’au bout, ayant bien retenu la leçon après le match contre Strasbourg. Et peu importe si la manière était absente, le derby était gagné.

L’homme du match :

Si le Paris FC n’a encaissé aucun but, c’est en partie grâce à Vincent Demarconnay. Le gardien des joueurs de Christophe Taine a été impeccable de bout en bout, s’envolant sur chaque ballon aérien. Seule sa sortie hasardeuse échouant dans les pieds de Lefaix (75e) aurait pu lui porter préjudice.

L’action du match :

72e : Le Paris FC est à l’offensive. Socrier conserve bien le ballon avant de faire une passe transversale pour Kinkela, sur le côté droit. Le Congolais s’amuse avec son vis-à-vis avant de centrer, mais la défense du Red Star veille. Les Audoniens partent à l’attaque avant que l’ensemble du stade ne s’émeuve. L’arbitre revient vers un Kinkela et un Beziouen à terre, et sort le rouge direct pour l’ailier parisien.

Les compositions :

Paris FC : Demarconnay – Konaté, Jean, Lybohy (C), Cantini – Keita (75e : Chevalier), Poujol, Traoré (60e, Ogounbiyi), Kinkela – Socrier, Baldé (60e, Gamiette).

Red Star : Planté (C) – Ielsh, Fournier, Cros, Marie – Sliti, Kanté (71e, Bellion), Makhedjouf (75e, Belvito), Beziouen – Lefaix, Bouazza (59e, Da Cruz).

 

.

Les résultats de la 5ème journée de National :

Luçon

0-2

Fréjus-Saint-Rapaël

Bourg-Peronnas

1-0

CA Bastia

Epinal

1-3

Dunkerque

Boulogne

1-0

Avranches

Amiens

2-1

Chambly

Colomiers

1-1

Istres

Marseille-Consolat

0-2

Le Poiré-sur-Vie

Paris FC

1-0

Red Star

Colmar

3-3

Strasbourg

.

crédits photos : ©Michel Bammez / Paris FC

Auteur : Christophe.C GARNIER

Passionné de foot et spécialement fan de tout ce qui se fait outre-Manche depuis 10 ans.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie National

Plus dans National
Avec déjà deux défaites pour une seule victoire, le Vendée Poiré-sur-Vie Football est déjà sous pression dans ce championnat de National.
Le Poiré (déjà) sous pression

Après une première victoire à Épinal, le Vendée Poiré-sur-Vie Football vient de perdre ses deux derniers matchs face au Paris FC...

Nouvel échec pour le Paris FC, qui n'a pas gagné face au Racing Club de Strasbourg, dans une partie qui a mis longtemps avant de s'emballer
National : Le Paris FC échoue sur le fil

Nouvel échec pour le Paris FC, qui n'a pas su emporter la victoire face au Racing Club de Strasbourg, dans...

En suivant le Paris FC, Au-Premier-Poteau vous propose les réactions d'après-match après la rencontre entre les Parisiens et le Racing Club de Strasbourg.
Paris FC – Strasbourg : Les réactions

En suivant le Paris FC, Au-Premier-Poteau vous propose les réactions d'après-match après la rencontre entre les Parisiens et le Racing...

Fermer