De Vrij : le gros coup du mercato estival

20
février
2018

Auteur :

Catégorie : Mercato

De Vrij

Igli Tare, directeur sportif de la Lazio Rome, savait avant de communiquer sur le cas de Stefan de Vrij (26 ans) qu’il allait lancer une bombe dans la perspective du mercato estival. Le défenseur néerlandais, considéré comme l’un des meilleurs à son poste en Serie A, se retrouve donc libre en fin de saison. Il peut signer dans le club de son choix.

Des divergences avec la Lazio

Le responsable du sportif des Biancocelesti a statué sur le sujet hier : «La Lazio retire la proposition faîte à Stefan pour des raisons que nous dirons plus tard. Après plusieurs mois de négociations, il y a aussi une limite. Il a été un professionnel exceptionnel qui a tant donné à la Lazio, il faut le remercier pour ce qu’il a donné et fait, mais à la fin nos routes se sépareront. Il vaut mieux regarder vers l’avenir.»

Une offre de prolongation est arrivée dans les mains de l’Oranje, en terre romaine depuis la saison 14/15. Une requête où il n’a jamais apporté de réponse. Laissant ainsi le board dans l’incapacité d’agir, d’augmenter l’offre. Dans l’impasse, Igli Tare a préféré jouer la carte médiatique en officialisant le départ du joueur, avec un ton grave.

Quel joueur est de Vrij ?

Spécialiste Serie A, fondateur de Serie A Mon Amour, Nicolas Basse décrit le profil d’un joueur ardemment convoité. “Stefan de Vrij est un défenseur assez grand, très bon dans les duels aériens, gros tacleur (propre) et bon relanceur. Son seul défaut serait une certaine lenteur et quelques blessures dans les dernières saisons qui l’ont empêché de confirmer son talent.
Encore jeune, à 26 ans, de Vrij se rapproche de son pic de forme. En accord, pour l’instant, avec son physique (il n’a pris part qu’à deux rencontres de Serie A il y a deux ans), l’enfant de Rotterdam enchaîne aujourd’hui les performances. Sur le plan statistique, il se porte pour le mieux : plus de 90% de précision à la passe, avec 2,8 ballons longs par match. Fini la chandelle, bonjour la relance par les centraux.

Quels sont les prétendants ?

Du beau monde se bouscule au portillon. À l’heure actuelle, les candidats sont l’Inter Milan, le FC Barcelone, Chelsea, Liverpool, l’Atlético de Madrid ou le Zénith Saint-Petersbourg. L’international (33 sélections) n’a que l’embarras du choix. Avantage au premier cité, les Nerazzurri se sont alignés avant les autres puisqu’ils sont sur les traces de de Vrij depuis l’été dernier. Sur l’opération, Nicolas Basse y voit une certaine logique : “Pour lui, c’est l’occasion d’aller dans une équipe avec plus de concurrence sans passer directement chez un top club comme le Barça. Pour l’Inter, c’est la possibilité de récupérer l’un des tout meilleurs défenseurs de Serie A.

Les formations françaises de haut niveau, bien que mal armées défensivement, ne sont pourtant pas sur le dossier. Avec la qualification en Ligue des Champions (pensons aujourd’hui à l’OM et Monaco), il y a des arguments à faire valoir…

Pour en savoir plus sur la Serie A, n’hésitez pas à aller jeter un oeil sur le site serieamonamour.com !

Auteur : Clément Finot

Le sens du jeu de Pirlo, le jeu de tête de Chamakh, les appels en profondeur de Cavani, mais surtout l'amour d'écrire sur le jeu.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Mercato

Plus dans Mercato
DIARRA Lassana (OM)
L’as Diarra ?

On l'avait presque oublié mais il est de retour ! Lassana Diarra a officiellement signé en faveur du Paris Saint-Germain...

diego-costa
Le retour de Diego Costa, la promesse d’un renouveau?

Diego Costa a effectué hier - en coupe du roi contre Lleida - son grand retour à la compétition. L'interdiction...

piazon-solanke-musonda-ces-joueurs-pretes-par-chelsea_176987
Chelsea : l’art (et le désarroi) de revendre ses pépites

Toujours à la recherche de futurs joyaux du football mondial, le club anglais réussit à gratter énormément de talent, en...

Fermer