Coupe du Monde en hiver : pour ou contre ?

02
septembre
2013

Auteur :

Catégorie : Coupe du Monde 2014

La Coupe du Monde au Qatar n'a pas fini de faire parler d'elle. Les grosses chaleurs incitent la FIFA à organiser l'événement en hiver.

Cela va bientôt faire 3 ans que le Qatar a été élu pays organisateur de la Coupe du Monde de la FIFA 2022 et cette nomination est toujours remise en cause. Après de nombreuses accusations de corruption, c’est maintenant l’heure du débat climatique. Les températures pouvant atteindre les 50° pendant les mois de Juin/Juillet au Qatar, la FIFA envisage l’hypothèse d’organiser l’événement en hiver. Une idée qui est loin d’enthousiasmer tout le monde.

Réfractaire à cette idée au départ, Sepp Blatter le président de la FIFA, semble avoir changé d’avis. Il a exprimé il y a quelques jours son intention d’organiser la Coupe du Monde 2022 en hiver comme l’avait suggéré Michel Platini auparavant. Il est selon lui inconcevable que les matchs se déroulent dans de telles conditions climatiques malgré les moyens mis en œuvre par les Qataris. Ces derniers souhaitent mettre au point des stades climatisés ou encore des systèmes de nuages artificiels capables de suivre le déplacement du soleil. Des innovations d’une autre dimension déjà critiquées par les écologistes. D’après Blatter, ces solutions ne suffisent pas : «Bien qu’il soit possible de climatiser les stades, il est impossible de climatiser tout un pays ou l’ambiance d’une Coupe du monde». Blatter et Platini seraient soutenus par le syndicat international des joueurs professionnels (la FIFPro) inquiet pour la santé de ses protégés.

La Coupe du Monde au Qatar n'a pas fini de faire parler d'elle. Les grosses chaleurs incitent la FIFA à organiser l'événement en hiver.Même si les Qataris semblent avoir accepté le fait que l’événement se passe en hiver, l’affaire n’a pas fini de faire polémique. Tous les membres de la FIFA ne semblent pas sur la même longueur d’onde. Theo Zwanziger, ex-président de la Fédération allemande de football et membre du comité exécutif de la FIFA, a été l’un des premiers à exprimer son mécontentement. Le choix du Qatar était déjà une grosse erreur selon lui alors quand on lui parle d’une Coupe du Monde en hiver voilà sa réponse : «Cela va toucher profondément les structures des fédérations nationales en Europe mais aussi le football amateur en Allemagne. Un changement n’affecte pas seulement la Bundesliga mais aussi les divisons inférieures avec le lien des montées et des relégations. La pyramide est en danger, et donc l’unité du football allemand aussi.» De son coté, la Premier League a elle aussi exprimé son désaccord via Richard Scudamore : «Nous pensons que cela ne marchera pas et que c’est une mauvaise chose. Le calendrier anglais, mais également le calendrier européen et le calendrier du football mondial ont leur propre fonctionnement. Un fort chaos serait à déplorer dans le monde du football si la Coupe du monde était déplacée. Nous allons faire tout le lobbying que nous pouvons pour essayer de convaincre les gens que ce n’est pas la bonne voie à suivre.»

En bref, une Coupe du Monde en hiver permettrait d’éviter le problème de la forte chaleur mais perturberait tous les championnats et tous les calendriers de toutes les compétitions seraient bouleversés. Mais pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt ? Pourquoi avoir choisi le Qatar ? Les températures élevées du Qatar ne sont quand même pas nouvelles ? La question a été « mal appréhendée » selon Blatter. Certains diront plutôt que le Qatar a acheté sa nomination. Platini défend son vote en le justifiant par « une ouverture à des pays qui n’ont jamais organisé de grands événements sportifs » et répond aux accusations : «Croire que mon choix se serait porté sur Qatar 2022 en échange d’arrangements entre l’État Français et le Qatar n’est donc que pure spéculation et n’engage que ceux qui écrivent ces mensonges. Je ne m’interdis pas d’attaquer en justice toute personne qui mettra en doute mon intégrité dans ce vote.»

La Coupe du Monde au Qatar n'a pas fini de faire parler d'elle. Les grosses chaleurs incitent la FIFA à organiser l'événement en hiver.Ce débat devrait prendre fin au début du mois d’Octobre à Zurich lors d’une réunion du comité exécutif de la FIFA. La décision semble tout de même déjà prise, il y a de fortes chances pour que la  Coupe du Monde 2022 soit la première de l’histoire à se dérouler en hiver. Ensuite, viendra le temps des discussions et des négociations entre la FIFA, les ligues, les fédérations, les associations de joueurs, les clubs, l’UEFA etc. Le but étant de trouver un terrain d’entente entre toutes ces parties. A l’heure actuelle, on penche plutôt pour une Coupe du Monde fin 2022. De toute manière, peu de solutions de substitution sont possibles. Jim Boyce, vice-président de la FIFA, avait envisagé la possibilité de jouer les matchs de nuit mais cette idée semble encore plus surréaliste pour une compétition aussi importante.

Dans tous les cas, on peut être certain que les Qataris ne prennent pas cet événement à la légère : 200 milliards de dollars d’investissement sont prévus pour la construction des infrastructures ; des stades, des hôtels ou encore la mise en place de transports en commun. Après tout, c’est juste 195.7 milliards de plus que la dernière édition en Afrique du Sud…

Auteur : Christophe Lami

Passionné par le football et son environnement, persuadé que le sport peut faire avancer les choses.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Coupe du Monde 2014

Comments are closed.

Plus dans Coupe du Monde 2014
Dans son stade du Maracana, le Brésil à balayé l'Espagne sur le score de 3-0 grâce au but de Fred et Neymar.
La Roja a refusé le combat

C'était écrit, le Brésil devait gagner sa Coupe des Confédérations, au Maracana, devant son public, face à la meilleure équipe...

1034913-16659176-640-360
Plus qu’une finale !

Ce dimanche l'Espagne et le Brésil s'affronteront en finale de l'édition 2013 de la Coupe des Confédérations. Si la compétition...

Vainqueur dans la douleur de l'Uruguay, le Brésil sera bien en finale de sa coupe des Confédérations 2013. Il affrontera le vainqueur de Espagne-Italie.
Le Brésil y sera !

Au terme d'un match moins étincelant que ce que l'on a pu voir jusqu'alors dans cette Coupe des Confédérations, le...

Fermer