Conte relance Victor Moses

03
décembre
2016

Auteur :

Catégorie : Europe

victor-moses-chelsea

Avec une renaissance inattendue sous les ordres d’Antonio Conte, Victor Moses s’impose au fil des matchs comme un élément indispensable du dispositif tactique du technicien italien.

Un nigérian made in England

Exilé à l’âge de 11 ans en Angleterre après la mort de ses parents dans des conflits qui meurtrissent le Nigeria, le jeune Victor Moses est très vite repéré par les scouts de Crystal Palace alors qu’il joue sur les terrains du Cosmos 90. Son ascension va être fulgurante sous les couleurs de Crystal Palace. En effet le jeune africain enchaîne les buts dans les équipes de jeunes de Crystal Palace mais également dans les différentes coupes académiques avec la Whitgift School. Alors qu’il fait ses débuts en professionnel avec les Eagles dès l’âge de 16 ans en Championship, les mauvais résultats combinés à des difficultés financières oblige Crystal Palace à vendre ses meilleurs éléments. Moses, n’ayant même pas encore 20 ans, rejoint en janvier 2010 le Wigan Athletic pour une somme déjà conséquente de £2,5 millions.

Ses débuts en Premier League sont mitigés et il va avoir tendance à s’impatienter face à un temps de jeu assez réduit. Il faudra attendre la saison 2011-12 pour enfin le voir régulièrement dans le onze de Roberto Martinez. Après sa première véritable bonne saison en Premier League, Moses va, comme beaucoup d’autre jeunes promesses du football mondial, être victime du coup de filet de Chelsea lors du mercato estival de 2012. Alors qu’il avait déjà eu du mal à concevoir la concurrence du côté de Wigan, son arrivée dans un effectif très concurrentiel est difficile à gérer pour lui. Malgré de bonnes prestations en Europa League, Moses n’est pas le premier choix dans le secteur offensif de Chelsea pour Di Matteo et ses prédécesseurs. S’en suit alors des prêts infructueux à Liverpool, Stoke City et West Ham United. Lui qui a côtoyer toutes les équipes jeunes d’internationaux anglais voit sa carrière s’enliser et la presse le catégoriser comme éternel joueur prometteur.

Le facteur Conte

Alors qu’aucune progression ne se sent venir à l’issue de ces prêts, l’arrivée d’Antonio Conte va être un déclic pour lui. Réalisant une pré-saison plus que sérieuse, il ne reste pas indifférent au doux regard du technicien Italien. Après un début de saison poussif, Antonio Conte administre son traitement 3-4-3 à un Chelsea qui était dans le flou tactiquement parlant depuis la saison passée. Du fait de ses caractéristiques physiques, Conte le replace sur le côté droit dans un rôle de piston auquel aucun de ses anciens techniciens n’avaient pensé. A l’image d’un Lichtsteiner qui avait évolué sous les ordres de Conte dans un rôle similaire à la Juventus Turin, Victor Moses se complaît parfaitement dans une fonction qui lui permet d’être une pièce maîtresse du dispositif de l’italien.

Comme la plus part des footeux ont l’habitude de le dire « dans le football tout va très vite ». L’adage convient très bien à Victor Moses qui en l’espace de trois mois s’est vu passé d’éternelle promesse à joueur clef lorsqu’il est bien utilisé. A présent on voit les rumeurs de scoutisme fleurir au fil des matchs autour de l’international nigérian et la pression va maintenant être sur Chelsea qui devra vite proposer une prolongation à un joueur qu’il a longtemps snobé.

Auteur : Leo Dellier

La passion a débuté au stade Léon Bollée, elle demeure intacte aujourd'hui.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Les derniers articles de la catégorie Europe

  • Remyfoot

    Salut,
    Effectivement, le 3-4-3 mis en place par Conte a permis à Victor Moses de mettre en avant ses qualités athlétiques. Sans ce système, le Nigérian n’aurait probablement pas eu une place de titulaire.

    • http://www.au-premier-poteau.fr Leo Dellier

      A voir si Roman Abramovitch ne va pas vouloir un nom plus clinquant et si Moses arrive à supporter la concurrence si jamais quelqu’un est recruté dans son secteur de jeu.

Plus dans Europe
ac-milan-inter-milan
Que deviennent l’AC Milan et l’Inter ?

Pour clôturer un week-end riche en derbys, rien de mieux qu’un mythique AC Milan – Internazionale. Bien que les deux...

BVB
Dortmund-Bayern : CSC à la pelle ?

La 10ème journée de Bundesliga nous offre un alléchant Borussia Dortmund-Bayern Munich. Ce sera l’occasion pour certains joueurs de retrouver...

refugees-welcome-bundesliga
Réfugiés au sein du football allemand

En 2015 l'Allemagne a accueilli plus d'un million de réfugiés. En attendant les chiffres finaux de 2016, l'état fédéral allemand...

Fermer